AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stiles - We have the smart guy that's 10% muscle and 90% sarcasm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. Stiles Stilinski


avatar

▲ Date d'inscription : 24/05/2017
▲ Messages : 3

MessageSujet: Stiles - We have the smart guy that's 10% muscle and 90% sarcasm   Jeu 25 Mai - 14:11


Mieczysław Stilinski

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Stilinski
Prénom : Mieczysław dit "Stiles"
Âge : 21yo
Métier : Etudiant
Situation familiale : En couple
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Particularités : Son prénom?
Habitudes : Harceler Jug quand il s'ennuie ○ Fouiner partout ○
Groupe : Humain
Avatar : Dylan O'Brien
Anecdotes
J'ai vu le jour à Beacon Hill's et depuis j'ai jamais quitté cette ville. Alors certes, cette petite ville située en Californie dans le comté de Beacon, qui est entourée de collines -d'où le "Hills" qui veut dire collines soit dit en passant- et de forêts situé à 25 Km de l'océan était loin d'être très ambiancé à l'époque. Scott ne faisait que me répéter qu'il n'y avait jamais rien qui s'y passait à l'époque d'ailleurs. Il a vite déchanté quand je suis venu le trouver pour qu'on aille dans la forêt en pleine nuit pour trouver la moitié d'un cadavre ce qui lui a valu sa morsure et sa transformation en loup garou au passage. Et c'est d'ailleurs depuis cette nuit-là qu'on s'ennuie plus du tout dans cette ville ! C'est tout juste s'il faudrait s'organiser un planning. Alors oui, d'accord, ce n’était pas vraiment une liste longue comme le bras -et même plusieurs bras vu au point où on est rendu- de problème qu'on aurait voulu, on s'attendait à quelque chose d'un peu plus joyeux, même si ça paraissait assez fun au départ. Et puis ça n'a fait que s'amplifier depuis le jour où l'on s'est sacrifié avec Scottie et Allison pour sauver nos parents -encore une longue histoire-  faisant de Beacon Hill's une balise, soit un aimant à créatures surnaturelles. Qui a attiré une nouvelle ribambelle de créatures surnaturelles que je ne connaissais que dans les films avant ça.  Autant dire que vu ma part de responsabilité dans l'histoire, il n'est plus franchement question de quitter la ville. 



Caractère

Me connaître, c'est un peu à double tranchant, soit on m'apprécie, soit on préfère se passer de moi. On ne peut pas dire que j'ai un mauvais fond et je suis loin d'être méchant non plus, même si je sais parfaitement l'être en certaines occasions. Gentil mais pas idiot, mais bon quand on est un humain au milieu de toutes ces créatures surnaturelles c'est légèrement compliqué d'être en colère et crédible à la fois.. Je ne suis pas forcément du genre très patient avec un calme à toutes épreuves, et même si je prends beaucoup de chose en riant, mon cerveau en constante ébullition étudiera chacune de vos paroles. Car derrière ce garçon hyperactif et extrêmement impulsif que je vous laisserais voir, se cache un petit génie, sans me jeter des fleurs hein, surtout que ça doit pas être franchement cool de se jeter des fleurs au sens propres du terme, non ? Je ne voudrais pas prendre le risque de me prendre une épine dans l'œil ! On dit souvent que l’on peine à me suivre, la preuve, je suis sûr qu'après m'avoir lu vous aurez le cerveau enfumé. Peut-être qu’on le dit simplement parce que je suis un vrai moulin à parole quand je m’y mets et que j'ai facilement tendance à sauter d'un sujet à un autre sans m'en rendre compte, j'ai une façon de raisonner qui m'est propre en quelque sorte. Donc oui, hyperactif, et pas qu'un peu, je suis constamment en mouvement, et peine à tenir en place plus de dix minutes, m'empêchant parfois de me concentrer sur quelque chose de précis, d'où mon traitement à l'Aderall, mais franchement, ça, on s'en fou. Bref, vous me verrez souvent faire les cents pas lorsque je pars dans mes réflexions, ça m'aide à réfléchir, et puis si l'espace est trop confiné je trépigne sur place et ça rend pas franchement mieux, croyez moi. Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, il m'arrive parfois de ne pas réfléchir, bien évidemment, puisque sinon je ne pourrais pas m'auto proclamé impulsif. Il m'arrive donc à maintes reprises de foncer dans le tas sans y avoir tranquillement réfléchis à l'avance, et donc je fonce comme un pur irresponsable. Vous l'aurez donc compris, mon impulsivité me sert pas à grand-chose, en fait ça se saurait si c'était utile ce foutu trait de caractère. Ça m'est  juste utile pour ce qui est de me placer en première loge dans des situations délicates, voire gênantes. Mais, encore une fois sans me jeter de fleurs parce que ça fait mal, je suis plutôt intelligent, et même si on ne dirait pas comme ça aux premiers abords hein, mais c'est pratique pour me sortir de tout ce merdier ambulant dans lequel je me fou tout seul, dans la plupart des cas. Il faut peut-être aussi ajouter que je dois être aussi sacrément chanceux pour m'en être toujours plutôt bien sorti jusque-là ! Et ce petit exercice d'auto-description me fait prendre conscience que je suis du genre... Bourré de défauts ! Je veux bien avouer que je ne suis pas facile à vivre au quotidien... Mais rassurez-vous ! J'ai quand même un peu de points positifs à ajouter, je pourrais commencer par le fameux "je suis courageux" mais ça semble logique quand on se trimbale un Alpha comme meilleur ami, c'est limite si j'avais le choix de l'être ou pas. Bref, on ne peut pas me reprocher mon courage. Ce qui n'est pas le cas de ma curiosité, qui, elle, devient rapidement un véritable fléau dans mon cas. Oui je suis un fouineur, ce genre de fouineur qui écoute aux portes et farfouille les dossiers de son père. Et le fait que je sois autant borné et têtu n'arrange les affaires de personnes, je parviens toujours à arriver à mes fins, donc essayez même pas, ce sera un gain de temps pour tout le monde, j'vous le dis ! Enfin j'étais censé me trouver des qualités là, non ? Je ne crois pas que ça soit très réussi pour l'instant. Mais c'est pas ma faute, je ne saurais pas agir autrement, et puis j'ai la fâcheuse tendance à vouloir m'occuper des problèmes des autres, certainement pour mieux oublier les miens -de ce qu'en disent ceux qui me connaissent le mieux- mais c'est aussi parce que je suis positif et optimiste, du moins la plupart du temps. J'aime pouvoir redonner le sourire à ceux qui m'entoure. Et puis il faut dire que je suis doué pour ce qu'il s'agit de faire l'andouille pour amuser la galerie -s'en est devenu une seconde nature- et mon rire est assez contagieux d'ailleurs, alors autant en profiter non ? On pourrait donc dire que je suis drôle, dans un genre un peu plus.. Spécial. J'aime rire et ne passerais son temps qu'à ça si seulement je le pouvais. Le sarcasme comme l'ironie restent mes deux outils favoris en matière de rhétorique peu importe la situation, ne faisant pas toujours sourire mes interlocuteurs mais peu importe. Même si ça m'accorde parfois quelques soucis supplémentaires, j'ai du mal à m'en soucier, surtout que comme on dit, "chasser le naturel et il revient au galop", et le sarcasme est tout ce qu'il y a de plus naturel chez moi. Et ce n'est pas comme si j'avais vraiment envie de changer non plus. On est toujours loin des qualités mais j'ai au moins gagné un peu de temps pour réfléchir à quoi dire, et croyez-le ou non, mais j'ai trouvé quelque chose à dire, et j'en suis pas peu fier. La loyauté, parce que s’il y a bien quelque chose d'important pour moi ce sont bel et bien toutes ces personnes à qui je tiens. Ça suffira ? Parce que j'ai plus vraiment d'idées là et puis à force de babiller comme ça vous allez déjà en avoir marre de moi, alors il serait mieux que je vous laisse découvrir le reste par vous-même, ça vaudra mieux pour tout le monde.

acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : Smol
Prénom : Bean
Âge : 22
Pays : France
Code du règlement : -
Inventé ou scénario : PV
Commentaires : -
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Stiles Stilinski


avatar

▲ Date d'inscription : 24/05/2017
▲ Messages : 3

MessageSujet: Re: Stiles - We have the smart guy that's 10% muscle and 90% sarcasm   Jeu 25 Mai - 14:11


Histoire




Je ne viendrais certainement pas vous polluer l'esprit avec mes histoires de naissance dont moi-même je ne me souviens pas, et de toute façon il n'y a rien de franchement passionnant dans un accouchement. Je vous passerez aussi les années très ennuyeuses de ma vie où j'étais pour la plupart du temps sur le banc de touche ou que mon taux de réussite sociale tournait autour de zéro. Tout ce que vous avez vraiment besoin de savoir sur ma vie, avant que le surnaturel débarque dans celle-ci, c'est que je suis né à Beacon Hills, que mon père est le sheriff de cette ville, et que ma mère, Claudia, est morte, il y a longtemps maintenant, d'une maladie de dégénérescence fronto-temporale. Je ne débattrai pas sur cette stupide maladie qui a emporté ma mère qui, d'ailleurs, me manque toujours autant...
Bref, j'avais dit que je ne m'attarderais pas sur cette partie de mon histoire et je vais plutôt vous raconter la partie la plus intéressante. En fait tout a commencé la nuit où j'ai eu cette excellente idée d'aller chercher la moitié d'un cadavre avec mon meilleur ami et fidèle acolyte : Scott. J'ai toujours adoré fouiner dans les enquêtes policière de mon père, ça m'occupait le temps. Malheureusement cette nuit-là, Scott s'est fait mordre, par un loup garou -Et pas n'importe lequel, mais ça j'en parlerais plus tard parce que si je raconte pas dans l'ordre ça va être un joyeux bordel, du moins plus que ça ne l'est déjà. Donc, je n'ai pas franchement eu de mal à croire en cette histoire loup-garesque, même si ce n'était qu'un peu de sarcasme au départ, ma petite blague s'était avérée être véridique ! Je n'ai pas hésité une seule seconde à aider Scott, ne pouvant pas le laisser tout seul dans toute cette galère -honnêtement, vous l'auriez vu vous se sortir tout seul de ce merdier ? Et encore si ça n'avait été que ça ! Jusque là il m'avait suffi d'éviter de me faire croquer par mon meilleur ami et de profiter de tous les avantages de ses supers pouvoirs de loup garou. J'avais fait de nombreuses recherches pour aider Scott dans la maîtrise de sa transformation, merci ô grand Google ! Mais bien sûr, les problèmes ont suivis très rapidement, et les côtés négatifs de la situation commençaient à être beaucoup plus présents. Entre Allison qui s’avérait être en fait issue d'une famille de chasseur de loups garous -qui en avait après les fesses de loup garou de Scott- et qui sortait en même temps avec ce dernier, le mettant pas toujours dans une excellente posture, et Derek, un loup garou qui me faisait beaucoup plus flipper que je voulais bien l'admettre qui prétendait vouloir aider Scott alors que je ne lui faisait pas du tout confiance pour le faire, c'était vraiment le bordel complet. Et ce n'était que sans compter son oncle, un taré psychopathe Alpha qui avait tué sa nièce pour devenir Alpha et qui feignait être un légume incapable de bougé de sa chambre d'hôpital avant de se révéler au grand jour, et bien sûr pile au moment où j'étais dans les parages -Sinon c'est pas drôle ! J'ai donc nommé : Peter Hale. Monsieur voulait donc prendre sa revanche sur l'incendie qui avait décimé sa famille au grand complet ou du moins presque. Allez donc m’expliquer ce qu'il lui a pris de mordre au passage Lydia, la fille dont je suis amoureux depuis la maternelle et a qui j'avais dévoilé mes sentiments ce soir là et qui m'avait accordé l'honneur d'être son cavalier (A croire qu'il m'en voulait personnellement tonton Peter). Bref tout est parti en vrille, au point où je me suis retrouvé forcer de l'aider à tuer son neveu, chose que j'ai été incapable de faire, et c'est même l'inverse qui s'est produit, donnant à Derek le statut d'Alpha. *Prend un grande inspiration avant de reprendre* Ça va vous arrivez à suivre ? Parce que c'était que le début.

Tout ne se termine donc pas là. Lydia avait disparu de l’hôpital après sa morsure par Peter et on s'est donc lancé à sa recherche Scott, Allison et moi. Et comme le surnaturel n'est pas toujours la principale cause de mes soucis, il a fallu que je me mette des profs à dos en particulier Harris, comme si ça suffisait pas, me permettant de me retrouver en colle, à plusieurs reprises -c'est à dire souvent, très souvent. Entre ça, Lydia retrouvée nue en pleine forêt et qui devenait de plus en plus bizarre, Isaac, un des bêtas de Derek qui se retrouve en prison accusée de meurtre et mon séjour dans une poubelle grâce à la ravissante Erica, il avait fallu qu'une nouvelle créature fasse son apparition : le Kanima. On est arrivé rapidement à la conclusion que c'était Jackson, le Kanima, que j'ai soit dit en passant, enfermé dans un des véhicules blindés que j'ai en quelque sorte empruntés à mon père -me valant ses foudres et une mesure d'éloignement par la suite mais passons. La principale question était de savoir qui était le maître de Kanima, et après avoir supprimé les suspicions autour d'Harris, c'est Matt qui s'est révélé être celui qui contrôlait le Jackson -Et ce n’est pas comme si j'avais dit que je le sentais pas depuis le départ ce type hein ! Malgré de gros ennuis, on a fini par se dépatouiller de cette histoire, mais ce serait beaucoup trop long à expliquer tout ce passage au commissariat et le pourquoi du comment Matt avait décidé de se servir de Jackson pour se venger de l'équipe de natation -sinon vous n’allez pas tarder à porter plainte pour grillage de cerveau. Tout ce qu'il faut savoir c'est que par la suite pépé Gérard avait pris le contrôle du Kanima afin de forcer Derek à le mordre pour devenir un loup garou puis un alpha en tuant ce dernier, mais ça s'est pas vraiment fini comme ça. Et puis malgré le fait que j'avais enfin pu faire mes preuve sur le terrain pendant un mach de Crosse, il avait fallu que je me remette dans le pétrin en me faisant tabassé un bon coup par le grand père d'Allison, rien de très glorieux et puis tout ce qui comptait c'était que papy Argent avait été mis hors d'état de nuire tout comme Jackson qui avait fini par devenir un loup garou avant de s'exiler à Londres. Tout est bien qui finit bien, mais.. C'est toujours pas fini en fait !

Il a fallu ensuite faire face aux comportements étranges des animaux, et à toutes sortes de morts étranges qui ne ressemblaient en rien à des meurtres très loups-garesques, et même si ma supposition qu'il s'agissait de sacrifices humains faisait mouche, j'avais eu finalement raison, d'où la raison pour laquelle j'ai déjà dit un jour à Scott : « j'ai toujours raison et toi, tu devrais écouter tout ce que je te dis sans jamais me contredire pour ton bien et celui du loup-garou qui est en toi ». Mais ce n'était pas le seul souci, puisqu'une meute d'Alpha faisait son arrivée en ville sans oublier Peter revenu à la vie en manipulant Lydia. Tout s'est passé si vite que j'ai tout juste eu le temps d'expliquer le surnaturel à mon père -qui a franchement peiné à me croire, à croire que le jeu d'échec et Cora qui s'est mise à tourner de l’œil n'étaient pas convaincant. Et puis celui ci s'est fait kidnapper par Jennifer, la petite copine du moment de Derek, celle qui provoquait tous ces sacrifices dans l'unique but d'obtenir sa revanche sur Deucalion, l'Alpha de la meute d'Alpha, un personnage un peu megalo dans son genre si vous voulez mon avis. En gros, c'était vraiment le bazar partout -pour changer me direz-vous. Mais croyez moi, mon père qui s'était fait kidnappé était pour moi la goutte de trop, et il était bien évidement en tête sur la liste de mes priorités. C'est ainsi que vint le moment où je me suis retrouvé dans cette baignoire d'eau glacée, tout comme Scott et Allison, afin de retrouver le Nemeton et de sauver nos parents. Par ce sacrifice, Deaton nous a prévenus qu'il y aurait, tout au long du restant de notre vie, une noirceur qui envelopperait nos cœurs. On a risqué le coup, en connaissance de cause, et ça a marché, on a réussi à sauver nos parents -ça aurait pas fonctionné je serais plus là pour vous le dire donc y avait pas vraiment de suspens. Mais les conséquences du sacrifice n'ont pas perdues de temps à arriver, hallucinations, paralysie du sommeil... C'était difficilement maîtrisable, autant pour Allison qui voyait sa défunte tante partout, que pour Scott qui avait la constante impression de se transformer, ou encore pour moi qui n'arrivais plus à dormir sans faire de cauchemars, faire la différence entre rêve et réalité ou même lire. Une porte s'était entrouverte dans notre esprit, porte qu'il fallait refermer. Mais pour l'instant, on devait faire avec, puisque quelqu'un avait besoin de nous, Malia Tate. Une coyote garou disparue en pleine forêt dans un accident de voiture huit ans auparavant. Et malgré les problèmes et nos limites, on a réussi à la retrouver, et la ramener auprès de son père. Ce jour-là j'ai réussi à lire une phrase, et cette simple chose m'a apporté un peu d'espoir, la porte s'était-elle refermée ? Mais l'espoir tomba rapidement puisqu'en réalité un démon renard, un Nogitsune, s'était glissé par cette embrasure, me faisant commettre de nombreuses choses sans que j'en ai réellement conscience. Enfin je me doutais bien qu'il y avait anguille sous roche avec toute cette histoire avec Barrow, même si je me suis bien laissé à croire que je développais la même maladie que ma mère. Heureusement Deaton est intervenu en m'injectant une sorte de poison, me permettant de redevenir moi même pendant un certain laps de temps, m'empêchant de faire plus de mal à mes amis et de prendre des mesures sur mon cas. Soit m'enfermer à Eichen House, hôpital psychiatrique ou encore asile de dingues de Beacon Hill's. Ça s'est révélé être une énorme erreur puisque je n'y étais pas plus en sécurité, le seul point positif étant mes retrouvailles avec Malia, pas très accueillante au départ mais on a fini par se rapprocher -beaucoup même. C'est d'ailleurs pour elle que j'ai cédé au Nogitsune, pour empêcher mon colocataire complètement taré de trépanation de lui percer un trou dans le crâne. J'avais fait un beau bordel avant que Scott et Lydia ne s'introduisent dans mon esprit pour me libérer de l'emprise du Kitsune maléfique. Seul hic, celui-ci était peut être séparé de mon corps mais restait sous mon apparence, et il ne se dérangea pas pour kidnapper Lydia dans la foulée, profitant de la confusion ambiante. Mon état de santé déclinait tandis que l'on partait à la recherche de Lydia, il ne pouvait y avoir qu'un seul Stiles. Lydia a été sauvée mais Allison y laissa la vie, ce qui ne fit qu'alourdir ma culpabilité, au point de penser que la dégradation de ma santé, pouvant me mener à la mort, était un point positif. Mais on a fini par y arriver, un coup divin, le Nogitsune a été vaincu, mordu par Scott et empalé par la lame de Kira. Seulement voilà, quelqu'un d'autre était encore mort, Aiden. Tout ça pour me sauver moi, et ça m’empêche parfois encore de dormir, alors j'essaye malgré tout de me vider l'esprit, ou bien de me l'occuper pour ne pas y penser. Je m'en fais pas vraiment pour ça depuis que mon foutu meilleur ami s'est transformé en loup garou on n'a plus le droit à une seule minute de normalité de toute façon ! *remplit à nouveau ses poumons d'un peu d'air pour poursuivre* Désolé pour vous, mais j'ai toujours pas terminé, mais je vais essayer de faire court c'est promis. *inspiration*

On a donc fait étape à Mexico, et ce n’était pas vraiment pour prendre des vacances, en fait Derek avait complètement déserté et les maigres indices qu'on avait pu dénicher nous ont amenés tout droit chez les Calaveras, une famille de chasseur. Et c'est ainsi que l'on à découvert que Kate n'était pas morte, devenue à son tour une créature surnaturelles à cause de Peter qui avait pensé la tuer en l'égorgeant avec ses griffes. Et si les problèmes avaient pu s'arrêter là ça aurait été parfait, mais ce serait encore une fois espérer trop. On a retrouvé Derek, du moins ce qu'il en restait, il était bien là, vivant et tout et tout, mais disons qu'il avait un poil abusé de la crème rajeunissante de l'Oréal. Plus sérieusement, Kate avait, semble-t-il, voulu revivre son amourette passée avec Derek en le ramenant à l'époque où il l'aimait encore, emportant donc ses souvenirs avec. Allez lui raconter vous, au Sourwolf, que toute sa famille à brûler dans un incendie alors qu'il contrôlait tout juste son loup. Et bien sûr le mieux placer pour jouer au Babysitter pour bébé Derek le temps que Scottie aille à la pêche aux infos auprès de Peter, c'était moi. Génial non ? Sauf que ce qui était un peu moins génial c'est qu'il s'est vite fait embarqué par le Jaguar Garou qu'était Kate après le fantastique repas avec papa McCall qui fut un total fiasco -mais au moins y avait des nems. On aurait pu croire que pour ce qui était des cours ou du moins pour le Lacrosse, y avait pas de quoi s’inquiéter, mais non, là aussi on a réussi à avoir quelques problèmes. Bon certes, je n’étais pas vraiment concerné, plus Scott, puisque j’étais loin de pouvoir prétendre au poste de capitaine. Oui, je suis nul, et ce n’était pas ce jour-là que ça allait changer. Mais le petit nouveau, lui, il était doué, il ne laissa pas une seule pas une seule balle passer les buts quand il les gardait et personne ne sût arrêter ses tirs. Enfin ça, c’était jusqu’à ce que l’Alpha qui était en Scott exprime son désaccord et lui fracture la cheville quand on était en défense. Et c’est d’ailleurs suite à son petit séjour à l’hôpital que Scott finira par le mordre, pour ensuite le ligoter dans une baignoire avant de m’appeler au secours soit dit en passant. Et si un nouveau bêta rejoignait Scott -ou du moins presque- c’était tout juste si on avait le temps de s’en soucier, parce que Malia, malgré toute ma bonne volonté s’était trouvé un ennemi bien plus menaçant que tous ceux que l’on avait trouvé jusqu’ici : Les maths. Il fallait préciser que les notes que lui avait prêté Lydia ne l’aidait pas à grand-chose, et j’ai bien voulu la comprendre quand elle a fini par me les montrer, c’était tout sauf des Maths. En fait c’était un code, un code que Lydia parvint à déchiffrer d’une main de maître en entrant un code : Allison. Mais seulement un tiers du code avait été déchiffré, nous affichant donc une liste incomplète. Mais on a réussi par y venir à bout avec le petit coup de main de Meredith et Parrish à Eichen House. La conclusion avait été plutôt rapide, et ça faisait franchement flippé, même si je n’étais pas sur la liste ; quelqu’un voulait éliminer toutes les créatures surnaturelles à Beacon Hills, seule part d’ombre que je n’avais pas manqué de relever : Peter ne figurait pas sur la liste et ma confiance à toutes épreuves envers lui me permit de placer la plupart de mes doutes sur lui. La plupart parce que j’avais encore du mal à comprendre pourquoi il se serait volé ses propres bons aux porteurs pour ensuite le distribuer à qui voulait bien tuer. Et puis je savais bien qu’il était parfaitement capable de tuer de lui-même sans remords alors pourquoi se foutre sur la paille pour ça ? En parlant de se foutre sur la paille, c’était à se demander si on ne s’était pas passé le mot, mon père tout comme Melissa pataugeaient complétement dans la semoule du point de vue financier et le sac de sport rempli de billet verts planqué sous le lit de Scott commençait à devenir alléchant. Puis en continuant sur l’argent, il y avait eu l’examen pour les bourses universitaires qui était vite arrivé et qui avait viré au cauchemar en moins de deux, un virus se propageant partout dans le lycée qui avait fini sous quarantaine. Encore un qui était intéressé par l’offre du bienfaiteur et sa liste et j’en n’étais pas sorti complétement indemne, pas parce que je m’étais retrouvé avec le canon d’un flingue entre les deux yeux, mais parce que Malia avait découvert la liste dans la poche de ma veste, découvrant son véritable nom de famille que je lui avais toujours caché jusque-là : Hale. Je n’avais pu me résoudre à lui dire que Peter était son père simplement par peur de la perdre et j’avais finis par la perdre en lui cachant. Et alors que sa simple présence me manquait, il fallait déjà mettre à exécution le plan de Scott qui consistait à le faire passer pour mort afin de démasquer le bienfaiteur. Pour faire bref avec toute cette histoire, c’était bien comme j’aurais pu le penser, du moins presque, tout était de la faute de Peter, qui avait façonné son plan dans le coma alors qu’il était dans la même chambre que Meredith. Pour toutes ces réponses ça m’aura valu un petit séjour dans les sous-sols d’Eichen House avec Lydia, mais on s’en est sorti, c’était l’important non ? Et puis il a fallu trouver Scott au Mexique, qui s'était fait enlever avec Kira par Kate, ça a été un joyeux bordel, entre les calaveras et Chris qui ont débarqué pour tenter de se débarrasser de Kate, Scott qui a dû affronter Peter après s'être sorti de sa transformation en bersekers grâce à Liam et Derek qui atteignait un nouveau niveau de transformation, c'était à ne plus savoir où donner de la tête. Mais tout était bien qui finissait bien, du moins pour l'instant, je l'espérais, nous sommes tous rentrés du Mexique sains et saufs, et c'était ce qui importait le plus...

Les jours qui ont suivis ont été une sorte de "régression vers la moyenne", c'était ce que m'avait expliqué Scott un soir, de ce que lui avait raconté Deaton, la vie ne pouvait pas être totalement bien ou totalement mauvaise, qu'à un moment les choses revenaient vers le milieu... Les choses n'avaient pas été trop mal, voir même plutôt bien...
« Stiles mais qu'est ce que tu fais ? » *Sursaut. Retournage à la va-vite qui donne le tournis.* « Hein ? Bah je... Je... Fais mon... » *Tapotement de doigts. Sourcils arqués. Agacement en vue.* « Un résumé de ma vie ? Juste histoire de faire le point. Comment on en est arrivé là sérieux ? » *Soupir. Étalage sur le dodo.* Scott lui manquait, son père le savait, il avait été une grande partie de sa vie après tout. Et en une paire d'année, tout avait été détruit. Stiles s'était éloigné de la petite meute hétérogène dont il faisait autrefois partie. Il restait proche de certain, mais plus du True Alpha, il y avait quelque chose de frigide entre eux, leur amitié avait coulé et Stiles s'était finalement trouvé une nouvelle bande où il était vraiment à sa place.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian M. Lecter

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 04/04/2016
▲ Messages : 22

MessageSujet: Re: Stiles - We have the smart guy that's 10% muscle and 90% sarcasm   Jeu 15 Juin - 18:05


Congrat’s
T’es validé !



Tu rejoins nos rangs !

Bienvenu à toi sur le forum !

Je t'annonce officiellement que ta fiche est VALIDÉE

Cependant il te reste quelques petites choses à faire avant de te lancer dans l'aventure :

★ N'oublis surtout pas de recenser ton avatar pour ne pas qu'il te soit piqué !
★ Tu dois aussi créer ta fiche de lien et de rp afin que les autres joueurs puissent te faire des demandes. N'oublis pas de recenser toutes tes fiches une fois cette étape terminée
★ On a tous besoin d'un endroit ou vivre et qu'on veut pas tous être sdf alors n'hésite pas à faire une demande de logement
★ Tu as déjà un compte parmi nous et le message du début t'ennuie car tu le connais déjà ... N'oublis de recenser ton multicompte
★ N'hésite pas à skyper ton staff pour tout contact en cas de problème


Le petit mot de ton propriétaire
Et de une en moins, certes pas aussi intéressante et attendue que mon en-cas préféré, mais je ne dis pas non à un jouet.

code (c) crackle bones

_________________
My Story, My Rules
My Puppets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Stiles - We have the smart guy that's 10% muscle and 90% sarcasm   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stiles - We have the smart guy that's 10% muscle and 90% sarcasm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Come Back [PV Derek & Stiles & Scott]
» You're all I need [PV Derek & Stiles]
» Un symbole et des révélations, ça gaz Derek? [PV: Dédé et Stiles]
» Stiles Stilinski - I'm no Hero

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: