AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Family Dinner || Anna & Barry & Stiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barry Keegan

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 31/01/2016
▲ Messages : 12

MessageSujet: Family Dinner || Anna & Barry & Stiles   Dim 19 Juin - 18:42

 
Family Dinner || Anna & Barry & Stiles
J’avais passé la journée à geeker à la PS3 pendant que Stiles vaquait à ses occupations. Le voilà d’ailleurs qui rentrait à notre appartement en grognant qu’il avait faim et qu’il fallait que JE fasse à manger … Nan mais quel sans gènes celui là … Il se casse toute la journée et pense pouvoir revenir et avoir seulement à mettre les pieds sous la table pour manger. Non mais je ne suis pas sa copine / femme au foyer / bonniche !! Qu’il se trouve une meuf pour ça !! Et puis si il a si faim que ça il à cas dévorer ses paquets de cookies qu’il planque sous son lit pour m’empêcher de les manger.

En attendant Monsieur avait décidé de venir s’avachir sur moi et de me faire perdre à mon niveau en se plaignant encore que son pauvre estomac réclamait à manger. Je le repoussais sur le côté du canapé en lui tendant mon téléphone et le flyer de Pizza Hut. Il grogna qu’on passait notre temps à manger des cochonneries au lieu de faire la cuisine … Comme si ça le dérangeait d’habitude. « Si tu veux pas de pizza au pire appel Speed Burger ou Sushi Shop … » Il me lança un regard noir. Quoi il veux quand même pas que j’enfile mon tablier superman pour lui mitonner un bon petit plat … « Ou appel ton père pour qu’on se fasse inviter à manger … En plus ça nous fera moins de vaisselle ! » A peine avais-je finit ma phrase qu’il composait déjà le numéro de son père pour le prévenir qu’on débarquait pour manger.

J’éteignais la console pour aller me changer car j’avais fais ma loque toute la journée … Pas lavé, pas habillé en gros j’avais pas quitté le canapé depuis que je m’étais levé ce midi … Le bonheur d’être en week end. Bref je pris une douche rapide pendant que Stikes était entrain de défendre notre cause auprès de son père en trouvant une énième excuse qui expliquerait qu’on aille encore manger chez lui. Alors que je cherchais des vêtements propre dans ma chambre pour ce soir, faut vraiment qu’on fasse plus souvent la lessive, j’entendis Stiles m’hurler dessus « Dépêche toi !! Mon père veut nous parler avant le dîner ! Alors bouge tes fesses ou je vais te les faire bouger moi !! » Comme si ce nain pouvait me faire peur … M’enfin en attendant j’avais trouvé un de mes vieux t-shirt Flash de propre et l’enfilait avant de descendre rejoindre Stiles et qu’on parte pour aller manger chez son père.

La route n’était pas très  longue mais en bon feignant qui se respecte, on avait, encore, pris la voiture pour aller chez John. On ne prit même pas la peine de sonner pour prévenir de notre arrivé. En même temps c’est pas comme si on avait vécu des années ici et que ça ne faisait que quelque semaine qu’on avait déménagé. Je savais aussi qu’on passait la plupart de nos repas ici et que ça pouvait parfois agacer John mais je ne m’attendais pas à un tel accueil. A peine la porte franchi John nous montra tous les deux du doigt « Canapé maintenant ! ». Baissant la tête comme des gamins qui ont fait une bêtise, on s’installa sur le canapé en regardant le sol et n’osant pas dire un mot. Je cherchais dans les tréfonds de ma mémoire ce qu’on aurait pu faire pour que John soit si peu amical ce soir.

« Ecoutez moi bien tous les deux. Ce soir j’ai un collègue qui vient dîner avec sa fille, elle est à la fac comme vous deux et ne connait pas grand monde. Alors vous aller vous montrer gentil et bien élevé avec elle. Vous aller lui proposer votre aide pour la fac et devenir ses meilleurs amis ! Si j’ai de bon retour de la part de Stephen et bah je réfléchirais au fait de vous offrir un lave-vaisselle pour noël histoire que vous ayez vraiment votre indépendance et que je puisse enfin avoir la paix ! C’est comprit ?? » Whoaaaaa si je m’attendais à ça … Voilà que John voulait nous utiliser pour servir de nounou à une petite nouvelle. Non mais c’est vrai si cet abruti de Stiles a pu se faire des amis tout seul et bah elle devrait y arriver pas la peine de nous forcer la main … Mais en attendant la proposition du lave-vaisselle pour noël était très intéressante. Je jetais un coup d’œil à Stiles et vis qu’il pensait la même chose que moi. « T’inquiète Papa on va devenir des BFF !! Elle sera plus jamais seule cette fille. » J’acquiesçais aux paroles de Leo pour montrer ma bonne foi dans ce pacte. « Parfais ! Merci  les garçons ! Maintenant La table !! Vous ne pensez quand même pas que c’est un hôtel-restaurant ici ! »

D’un même pas on se levait du canapé pour aller chercher les affaires et mettre la table pendant que John continuait de préparer le repas. « Dis au pire t’as qu’à sortir avec elle … Comme ça ton père sera content et on aura un lave-vaisselle. » chuchotais-je à Stiles pendant que je dressait le couvert, regardant vers la cuisine pour être sur que son père nous entende pas. Alors que ce dernier m’envoyait promener d’une manière très insultante, la sonnette retentie. John alla ouvrir pendant que Stiles et moi finissions de préparer la table. On alla dans le salon afin de John nous présente son collègue et cette fille qu’on devait babysitter. Alors que je m’attendais à me retrouver en face d’une fille laide et moche et probablement obèse et répugnante pour n’avoir aucun ami, j’eu la surprise de me retrouver face à une jolie jeune femme toute petite malgré ses haut talon. Je me penchais légèrement vers Stiles et lui murmurais un « Preums » dans l’oreille. Finalement je ne suis plus du tout contre l’idée de devenir ami avec cette fille.


roller coaster

_________________

Barry Keegan
Call me SUPERMAN
Hey ... How's your day ?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Family Dinner || Anna & Barry & Stiles   Dim 19 Juin - 19:46




ft. Stiles & Barry
It could be a simple dinner



La journée avait magnifiquement commencée, une bonne nuit de sommeil pour commencer, je m'étais levée aux aurores pour aller chercher quelques viennoiseries -à croire que je m'étais habituée aux petits déjeuners à la française- pour préparer un brunch digne de ce nom rien que pour moi et mon père. C'est ainsi que jus d'orange, chocolat chaud, café, croissants, chocolatines, pancakes et autres gourmandises régnaient  en maître sur la table de la salle à manger. Je ne l'avais pas fait pour amadouer le paternel afin qu'il me laisse la télévision pour ma journée de flemmarde que j'avais prévu bien évidemment, mais on pouvait dire que ça y avait contribuer. On avait donc passé toute la matinée à nous empiffrer comme des affamés, devant la série de films Batman. J'avais entre temps fini sur le canapé, remplissant toujours mon estomac alors que midi approchait, mais mon père ne releva pas, et prit même exemple sur moi. Il y avait des fois où je l'adorais mon père, bon je l'aimais beaucoup tout court, c'était mon père après tout, et y avait pas de père plus génial que lui. Qui d'autre que lui me supporterait toute une matinée à mastiquer des chocolatines tout en soupirant de plaisir devant un de mes films préféré ? Il fut ensuite appelé pour le travail m'abandonnant à mon sort et faisant le vœu que la vaisselle soit faite pour son retour. Je poussais un profond soupir une fois que la porte fut refermée derrière lui, corvée de vaisselle génial, je ne pouvais pas espérer mieux. Une fois mon film terminé je coupais la télé avant de zapper un bon moment, atterrissant finalement sur une chaîne de musique que je laissais le temps de faire la vaisselle en brave fille que j’étais. J’éteignis finalement le téléviseur pour filer dans ma chambre et jouer les ermites devant mon écran d’ordinateur, décidée à me remettre les derniers épisodes d’une de mes séries favorites pour passer les dernières heures de mon après-midi en attendant que mon père rentre.

Pourquoi avais-je accepté cette invitation déjà ? Ah oui c'est vrai, il fallait que j'échappe à la privation de sorties pour les six prochains mois que mon père avait l'intention de me faire subir. Mais pourquoi est-ce que ce foutu dîner devait se passer au moment où j'étais en train de faire un marathon Game of Thrones, non mais ça relevait quasiment du blasphème ! « Je ne plaisante pas Anna tu es restée derrière un écran toute la journée en pyjama, alors maintenant tu te lèves te faire présentable et on sort tous les deux ! » Déclara-t-il. « Mais Papouuuuu ! J’ai pas encore vu Jon Snow mourir !!!!! » Protestais je. Mon père lâcha un profond soupir « Combien d’épisodes il te reste ? » Un sourire éclaira mon visage et une lueur d’espoir apparût dans mes yeux « Euh qua-Aaaaah !? » Deux grandes mains avaient agrippé mes chevilles et me traînait hors de mon lit douillet. « Mais P’pa !! » Râlais je plus pour la forme qu’autre chose, sachant très bien qu’il avait déjà gagné. Je m’étais donc traîné non sans grogner -toujours pour la forme- jusqu’à la douche et m’étais faite conduire jusque chez le Shérif qui était censé, je dis bien censé, être tout seul ce soir. Je m'étais rassurée avec ça tout le long de la route qui n'était pas si longue mais bref, ma confiance s'envola quand mon père me signala que je ne serais pas la seule jeunette de la soirée. Je lâchais un soupir, appuyant mon front contre la vitre. En sortant de la voiture pour nous pointer devant la porte d'entrée, je jouais nerveusement avec mes doigts et finit par me retrouver face aux deux zigotos qui mettaient la table et qui nous rejoignirent dans le salon, laissant le shérif faire les présentations pour moi. Je vis le premier chuchoter à l'oreille du plus petit des deux avant que ce dernier proteste dans un « C'est pas c'que tu disais y a deux secondes ! » sans que je ne comprenne rien à ce dont il faisait allusion. Aller Anna c'est pas le moment de faire ta timide ! Je jetais un coup d'oeil à mon père qui s'était déjà éloigné, empreint à une pseudo-passionnante discussion avec son ami et collègue et le fusilla du regard quand il remarqua que je le regardais. Quel lâcheur. Je grimaçais en regardant les deux garçons « Et donc vous êtes à la BHU tous les deux. Enfin ça je le sais déjà vu que je t'ai déjà vu en train de t'étaler sur le sol alors que tu courrais derrière lui. » Déclarais je en désignant le grand -Barry si je me souvenais bien- du doigt puis l'autre à ses cotés. « En toute honnêteté c'était vraiment drôle, quoi que assez gênant, mais drôle. Et y a un fan du gigolo en slip rouge si j'ai bien compris. » Finis je en soupirant, un sourire en coin sur les lèvres. Mon coeur battait à trente milles à l'heure contredisant totalement mon air suffisant que je pouvais afficher, génial ce mec va me détester alors que je craque complètement pour lui, du moins pour son physique. Comment je pourrais apprécier un mec accro à la ligue des justiciers franchement ? Je vis le fils du Shérif qui peinait à se retenir de rire et je lançais un sourire désolé à Barry. « Enfin chacun ses goûts. On pourrait peut être s'entendre sur du Marvel au moins pour éviter de pourrir cette soirée. Et du coup vous êtes dans quel parcours ? » Finis je par demander dans un sourire amical. Autant passer un bon moment, et puis au moins le paternel serait content de me voir me sociabiliser.



BY .SOULMATES


Revenir en haut Aller en bas
Barry Keegan

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 31/01/2016
▲ Messages : 12

MessageSujet: Re: Family Dinner || Anna & Barry & Stiles   Dim 19 Juin - 22:43

 
Family Dinner || Anna & Barry & Stiles
On venait de quitter le canap’ avec Stiles avec les yeux remplit d’étoiles suite à la promesse d’un lave-vaisselle pour noël pour mettre la table avec en tête que notre seul mission était de devenir ami avec une fille. Bon peut être qu’elle finira par fuir loin de nous en voyant à quel point on est saint d’esprit Stiles et moi. D’ailleurs alors que je déposais les assiettes sur la table et que Stiles passait derrière moi pour déposer les couverts. D’ailleurs je me penchais vers lui pour lui murmurer tout bas qu’au pire il avait cas sortir avec elle et que le lave-vaisselle serait à nous. Sur quoi il me répondit des grossièretés dont son père ne serait pas fier. En parlant de son père il traversa le salon pour ouvrir la porte alors que la sonnette venait de retentir pour aller ouvrir la porte pendant que Stiles et moi avancions dans le salon comme deux bons ptits gars bien élevés.

On se retrouva devant le collègue de John qu’on avait déjà vu quelques fois au poste et devant sa fille qui n’était, contrairement à ce que j’avais pu penser, ni laide, ni obèse … Mais bien au contraire une mignonne et petite (malgré ses hauts talons). Alors que je murmurais un preums à Stiles pour lui faire comprendre que la chasse était gardée, ce dernier ne se gênât pas pour balancer tout haut que ce n’était pas ce que je disais deux secondes avant. Sympa le cousin !! Il me le payera un jour prochain. En attendant on avait promis de bien se tenir et de se montrer sympathique avec elle. Alors que John et son collègue partaient dans la cuisine pour discuter et nous laisser tous les trois comme des abrutis dans le salon.

Alors que j’attendais que Stiles parle comme c’était toujours lui qui l’avait tout le temps ouverte … Ce dernier semblait avoir décidé de rester silencieux et de ne rien dire. Au final ce fut elle qui prit la parole la première nous rappelant qu’on était tous à la même université, elle parla également du jour où je m’étais étalé de tout mon long sur le sol après avoir poursuivi Stiles pour l’engueuler de pas avoir fait la vaisselle alors que c’était à son tour. J’avais espéré que personne ne se souviendrait de ce moment mais comme je passe mon temps à m’étaler comme une crêpe sur le sol c’est mal barré. Je me frottais la tête légèrement gêné. « Ah tu l’as vu … heureusement que pour une fois personne n’avait de téléphone pour filmer sinon ça tournerai en boucle sur Tutube … » Surtout que ce gros vilain de Stiles au lieu de m’aider c’était simplement contenté d’avoir un fou rire à lui en déchirer les côtes … Tu parles d’un pote …

LE QUOI EN SLIP ROUGE !!!! ELLE A OSÉ TRAITER SUPERMAN DE GIGOLO EN SLIP ROUGE !!!!! D’un coup je la trouve beaucoup moins attirante cette fille … Si elle pense qu’elle peut se permettre de traiter Superman de gigolo … Alors que j’allais l’envoyer promener en beauté pour avoir osé insulter le plus grand héro de ma vie, j’entendis la petite voix de Stiles … « Lave-vaisselle … Pense au lave-vaisselle » Je pris une grande inspiration pour me calmer et passer l’éponge devant cet affront contre mon idole. Je pouvais bien faire une exception pour cette fois. Mais cette fois seulement. Elle a de la chance d’être mignonne et qu’il y ait un lave vaisselle en jeu sinon elle aurait été mal. Pendant que je reprenais mon calme elle nous demanda ans quel parcours ont était Stiles et moi. « Moi je suis en sciences appliqués et Leo est en droit et toi ? » Je commençais à avoir mal aux jambes à force de rester debout depuis pas mal de temps. « Tu veux t’assoir peut être ? On peut même commencer à prendre l’apéro pendant que les vieux discutent dans la cuisine … » Je m’avachie sur le canapé en même temps que je prononçais ces paroles. En attendant que Stiles et notre invité fasse de même.  

roller coaster

_________________

Barry Keegan
Call me SUPERMAN
Hey ... How's your day ?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Family Dinner || Anna & Barry & Stiles   Dim 19 Juin - 22:57




ft. Anna & Barry
It could be a simple dinner


Ca devait être un simple dîner, un énième dîner chez mon père parce que Barry avait -tout comme moi- attrapé une énorme flemmingite aiguë qui nous empêchait l'un comme l'autre de mettre la main à la pâte pour faire mijoter les casseroles. Et comme j'avais eu l'excellente idée d'avoir des principes pour la soirée, et ainsi clamer haut et fort que nous mangions pas assez, voire pas du tout, sainement. Pizza le lundi soir, Macdo le mardi, Sushi le mercredi, Speed Burger le jeudi, sans oublier chinois le vendredi. Le week end se composant d'un mix de la semaine ou d'une platrée de pâtes faite entre deux moment de léthargie sur le canapé dans un de ces rares élans de motivation. Je m'étais donc retrouvé avec mon téléphone en main, affalé sur Barry pour qu'il puisse bien entendre mon estomac qui criait famine dans un ultime espoir qu'il s'installe aux fourneaux, mais peine perdue, j'avais donc composé le numéro de mon père dès que Barry y avait fait allusion. Je dus partir dans un grand débat à coups d'arguments tous aussi peu convaincants les uns que les autres  jusqu'à ce que ça se termine en un long « Teu plaît pap's ! Aies pitié de ton pauvre fils affamé qu'à fait sauter sa paie à coups de pizza, hamburger et... Bien sûr que si j'ai mangé des légumes cette semaine ! Tu crois que c'est quoi les tomates, les oignons et la salade dans les burger ? Et puis y avait des champignons sur ma pizza ! C'est des légumes ! Mais tu le sais que t'es le meilleur cuisinier du monde et que je voulais juste un bon repas de mon papounet chéri... Quoi ? Comment tu sais ? Mais il avait pas envie il est obligé de rester scotché à sa PS, c'est un coloc indigne ! Et je sais me servir d'une poêle c'est juste que j'avais flem- Euh l'envie de te voir, j'ai pas le droit ? ». Mon père finit, comme toujours par céder à mes supplications et j'affichais déjà un grand sourire satisfait derrière mon téléphone. Mais je ne m'attendais pas à ce que mon père insiste pour que l'on vienne au plus tôt pour nous parler. Nous parler de quoi d'abord ?  Je poussais Barry à se bouger les fessiers si on voulait pas se retrouver avec la porte close pour ne pas avoir respecter sa seule condition qu'il avait posé.

A peine avions nous passé le pas de la porte que mon père nous ordonnait de nous installer sur la canapé, ce que nous fîmes tête basse, avec cet air de chien battu. Si je m'attendais à ce qu'il nous déclare que l'on aurait un lave vaisselle pour Noel ? Pas vraiment. Le fait que c'était pour ne plus avoir à nous supporter les soirs où l'on avait plus les moyens de commander ou encore l'immense fainéantise de cuisine, je m'y attendais beaucoup plus. La seule condition étant de se trimbaler une fille avec nous pendant les prochains jours pour qu'elle puisse avoir une vie sociale. Je lui aurais bien expliqué qu'avoir une vie sociale en étant ami avec Barry relevait de l'impossible mais je préférais éviter tout conflit et me focaliser uniquement sur le lave vaisselle. C'est ainsi donc qu'une fois le marché conclu nous fûmes envoyé pour mettre la table comme des gosses ingrats et que je flanquais un coup de coude à Barry pour avoir oser penser que je me prostituerais pour un lave vaisselle. « T'as qu'à le faire toi. C'est ton idée... » Je ne pus placé un argumentaire plus long comme à mon habitude, puisque la fille avec qui l'on devrait jouer les baby sitters venait de faire son entrée et que Barry lâchait déjà un « Preum's ». Je roulais des yeux d'un air affligé non sans commenté à voix basse. « Dixit celui qui voulait que je sorte avec elle la seconde d'avant... » Je laissais donc planer le silence volontairement alors qu'on se retrouvait tous les trois dans le salon alors que mon père discutaillait avec son collègue dans la cuisine. J'étouffais un rire lorsque la jeune femme fit référence à la chute spectaculaire de Barry dans le couloir de la Fac. Rire qui s'éteint presque aussitôt lorsqu'elle poursuivit en mentionnant un « gigolo en slip rouge » et que je sentis Barry se tendre à coté de moi. Je voyais déjà le lave vaisselle des petites ailes lui poussant de chaque coté et s'envoler loin, très loin de nous. « Le lave vaisselle. » Soufflais je pour que seul Barry m'entende. « Pense au lave vaisselle. » Je l'entendis respirer bruyamment pour reprendre contenance devant ce terrible affront qu'elle venait de lui faire. Je le vis s'asseoir sur le canapé après avoir parlementer études.




BY .SOULMATES


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Family Dinner || Anna & Barry & Stiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Family Dinner || Anna & Barry & Stiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» 1st Round: Anna Kournikova vs Maria Kirilenko
» Anna Defontaine [End]
» Anna Lynn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: RPs archivés-
Sauter vers: