AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I played guitar in an Irish band But I fell in love with an English man Kissed him on the neck and then I took him by the hand Said, "Kitty, I just want to dance"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teddy Carvill

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 26/04/2017
▲ Messages : 7

MessageSujet: I played guitar in an Irish band But I fell in love with an English man Kissed him on the neck and then I took him by the hand Said, "Kitty, I just want to dance"   Mer 26 Avr - 10:48


Teddy Carvill

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Carvill
Prénom : Théodore
Âge : 23 ans
Métier : Future rock star
Situation familiale : Secrètement amoureux de son meilleur ami
Orientation sexuelle : Il pensait être hétéro avant de rencontrer Miles
Particularités : Il est roux
Habitudes : Guitar & Tattoo & Rock'n'roll
Groupe : Humain
Avatar : Ed Sheeran

Anecdotes
¤ Il retranscrit tout ce qu'il pense et ce qu'il ressent en chanson. Pour lui c'est une façon de s'évader et de faire face à la vie. Sans sa guitare et sa musique il ne serait rien. On peut dire que ça lui a plus d'une fois sauvé la vie.

¤ Beaucoup (même la plupart) de ses chansons font pensées qu'il est hétéro alors qu'en fait il parle de son meilleur ami dont il est secrètement amoureux mais n'ose pas lui avouer ses sentiments sachant que Mile ne parrait pas du tout être attiré par les hommes. Alors Teddy le regard sortir avec des filles sans rien dire et le réconforte quand il se fait briser le coeur. Il préfère l'avoir dans sa vie de cette façon que de ne pas l'avoir du tout.

¤ C'est sa mère qui lui a offert une guitare pour ses 5 ans. Il n'a jamais voulu prendre de cours et à appris à jouer tout seul. D'ailleurs pendant longtemps sa mère à été son seul public car il n'osait pas jouer devant d'autre personne. Sa timidité lui enlevant toute confiance en lui.

¤ Quand il ne va pas bien, il s'enferme avec sa guitare et compose. Il peut passer des jours et des jours à ne rien faire d'autre. oubliant de manger, se changer et même dormir. C'est souvent Miles qui le sort de là en le tirant par l'oreille. De toute façon Teddy ne peut rien lui refuser.

¤ C'est Miles qui lui a donné confiance en lui au niveau de sa music. Et d'ailleurs c'est lui qui l'a forcé à se produire dans des bars et autres scènes libres pour le forcer à jouer devant d'autre personne que lui et sa mère.

Caractère

Talk to me, show some pity
You touch me in many, many ways
But I'm shy can't you see
Obsessed by you, your looks, well, anyway I would any day die for you,
I write on paper & erased away
I see, can't have you, can't leave you there 'cos I must sometimes see you
But I don't understand how you can keep me in chains
And every waken hour, I feel your taking power
From me and I can't leave
Repeating the scenery over again

Je devrais écrire une chanson pour me décrire mais alors je sens que Miles viendrait par là et me taperait bien fort derrière la tête. Et comme on à au moins besoin d'un cerveau valide et en bon état dans notre groupe d'ami, il vaut mieux éviter. Alors voilà ... Je m'appelle Théodore. Enfin Teddy, tout le monde m'appelle Teddy. En même temps Théodore c'est moche et c'est vraiment un prénom de vieux. Bref ! Donc je suis là pour me présenter. Enfin pour vous décrire mon caractère du moins. C'est bien ce que demande l'annonce non ?!

Enfin alors je suis quelqu'un de très calme, parfois ma mère me dit que je suis né adulte. Non pas que je rigole jamais ni rien, mais j'étais pas le genre à faire des tours dans le quartier sur ma bicyclette avec mes pote en enfreignant le couvre feu. Non j'étais plutôt du genre tranquille avec ma guitare et mes chanson. Enfin avant de rencontrer Miles. Lui est l'exacte opposé de moi. Mais je pense que justement nos deux caractère le tempère d'un côté et me fait sortir de ma zone de confort de l'autre.

Tout ça pour dire que même si je suis timide et réservé, je ne suis pas non plus sans coeur ni froid !! Rien de tout. En fait je suis un bon vivant mais plus sage que les autres. Bref tout ça pour vous expliquer, Messieurs, Dames que je suis quelqu'un de confiance et qu'avec moi, votre chaton aura tout l'amour du monde et il sera heureux et traité comme un prince ! Je lui chanterai même une berceuse le soir s'il le faut.

acidbrain



Derrière l'écran
Pseudo : cf Effy
Prénom : cf Aaron
Âge : cf Rebekah
Pays : cf Kaya
Code du règlement : cf Barry
Inventé ou scénario : cf Alec
Commentaires : cf Tobias
acidbrain

_________________
After my blood turns into alcohol


Dernière édition par Teddy Carvill le Mer 26 Avr - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teddy Carvill

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 26/04/2017
▲ Messages : 7

MessageSujet: Re: I played guitar in an Irish band But I fell in love with an English man Kissed him on the neck and then I took him by the hand Said, "Kitty, I just want to dance"   Mer 26 Avr - 10:49


Histoire




You're just a small bump unborn, in four months you're brought to life,
You might be left with my hair, but you'll have your mother's eyes,
I'll hold your body in my hands, be as gentle as I can, but for now your scan of my unmade plans,
A small bump in four months, you're brought to life

Je repliais la feuille que ma mère m’avait donnée à mes 18 ans. C’était une lettre de mon père. Père que je n’avais jamais connu. Non pas qu’il soit parti en apprenant que ma mère était enceinte, mais parce qu’il est mort dans un accident de la route avant même que je naisse et pousse mon premier cri. Ma mère a dû s’occuper de moi toute seule car elle n’avait pas prévu la mort de son mari en cours de route. Mais elle a fait un travail formidable. La preuve je suis un bon gosse ! Enfin j’espère. En tout cas cette lettre, si on peut appeler ça comme ça, était surtout les paroles d’une chanson que mon père avait écrite lors de la première échographie de ma mère. Et comme il le disait si bien, à cette époque je n’étais qu’une petite bosse. J’avais aussi hérité de ses cheveux roux et des yeux verts de ma mère. Peut-être que mon père était devin. Enfin bref. Ma mère m’avait donc élevée toute seule. C’était la plus formidable des mères et bien qu’on ne roule pas sur l’or, elle a toujours tout fait pour que je ne manque de rien. Quand j’ai eu 5 ans, je m’en souviens encore, elle m’a offert la guitare de mon père. Et oui il fallait bien que je tienne mon côté musicien de quelqu’un et comme elle n’est pas capable de faire la différence entre un do et un fa, ça ne venait certainement pas d’elle. Enfin bref cette guitare a été la meilleure chose qu’elle pouvait m’offrir. Je ne l’ai plus jamais lâché depuis. Bon en grandissant j’ai trouvé des petits boulots, déjà pour aider ma mère, même si il fallait le faire subtilement car il était hors de question pour elle que je l’aide à payer quoi que ce soit, j’ai aussi mis des sous de côté pour me payer d’autre guitare. Mais celle de mon père reste ma préférée. Je ne sais pas pourquoi, peut-être le son particulier qu’elle fait, peut-être qu’elle me donne l’impression de l’avoir connu ou simplement peut-être parce que comme ça je partage quelque chose avec lui-même sans l’avoir connu. Bien entendu ma mère a été ma première fan et je ne compte même plus le nombre de vidéo de moi, lui interprétant mes compositions qu’elle a chez elle, bien rangé dans sa bibliothèque. Je suis sûre qu’elle les garde dans l’espoir de me donner honte le jour où je serais célèbre. Car pour elle, c’est sûr et certain que je le serais un jour. Pour Miles aussi mais lui c’est une autre histoire. En tout cas j’espère bien l’être moi aussi car comme ça ma mère ne manquera plus jamais de rien et pourra se permettre tous les plaisirs sans jamais se priver pour être sûr que moi j’ai ce dont j’ai besoin. Elle est comme ça ma mère, elle a toujours fait passer les autres avant elle et n’imagine pas le monde autrement.

Life can get you down so I just numb the way it feels
I drown it with a drink and out of date prescription pills
And all the ones that love me, they just left me on the shelf, no farewell
So before I save someone else, I’ve got to save myself

Mettant la lettre de mon père dans un carton avec le reste des affaires que je n’emportais pas avec moi, je continuais alors à fouiller ma chambre. Je tombais sur une photo de Miles et moi, on devait avoir quelque chose comme 14 ans dessus. C’était le premier anniversaire que je faisais chez moi. Pas parce que je n’avais pas d’amis avant mais parce que je ne voulais pas que ma mère se retrouve à payer pour d’autre alors qu’elle avait du mal à joindre parfois les deux bouts. C’était sans compter Miles qui s’était donné comme mission depuis le jour de notre rencontre de devenir mon meilleur ami. Je m’en souviens comme si c’était hier. Je m’étais évadé du self pour aller manger en salle de musique. C’était le seul endroit où il y avait le matériel adéquat pour faire les arrangements sur certaines musiques que j’avais dans la tête mais que je n’avais pas chez moi. En même temps aller regarder le prix d’une table de mixage sur google et vous me rappelez après. Bref j’étais en train de jouer et de chantonner les paroles d’une chanson que je composais déjà depuis quelque temps quand soudain j’entendis des applaudissements. Je me retournais et croisais le regard d’un jeune garçon. La seule chose qu’il me dit avant de partir fut « Mec, toi et moi on est meilleur ami maintenant. » Ouais c’est vrais ça peut paraître con comme rencontre mais c’est vraiment ce qu’il s’est passé. Depuis ce jour Miles ne m’a plus jamais lâché. Et alors que moi j’étais du genre posé et calme, lui était tout le contraire. Une vraie pile électrique, prêt à faire la moindre connerie. Au moins j’arrivais à le tempérer, parfois. Bon il est vrai que ma mère adore Miles. Elle me reprochait souvent de passer à côté de ma jeunesse et d’être trop sérieux. Elle était contente que Miles me pousse à faire des choses qui ne me seraient jamais venu à l’esprit avant. Comme par exemple m’inscrire pour une scène libre. Ça c’est typiquement le genre de chose que je n’aurais jamais fait. J’étais bien trop timide pour ça. Les seules personnes n’ayant jamais entendu ma musique étaient ma mère et Miles. Je posais le cadre dans le carton que j’allais mettre au grenier. Et tombais sur une autre photo. Justement celle du premier tremplin que j’ai gagné. Encore une idée de Miles de m’y inscrire et même si j’avais refusé d’y participé, il m’avait traîné par le caleçon et m’avait jeté sur scène avec ma guitare. Et non ce n’est pas imagé mais vraiment ce qu’il s’est passé. Ma mère avait alors prise cette photo quand on me remettait le prix du gagnant avec un chèque de 3 000£. Avec ça j’avais commencé à mettre de l’argent de côté pour mes études et pour mes instruments. J’avais aussi insisté pour en donner un peu à Miles, c’était quand même grâce à lui que j’avais pu gagner, mais il avait refusé et m’avait dit de tout garder. Pour le coup cette photo allait venir avec moi. Je la déposais dans le grand sac avec beaucoup de mes affaires qui allaient me suivre aux USA.

Ain't nobody hurt me like you hurt me
But ain't nobody love you like I do
Promise that I will not take it personal,
If you're moving on with someone new
'Cause baby you look happier, you do
Myself told me one day I'll feel it too
And until then I'll smile to hide the truth
But I know I will be happier with you

Je regardais ma lettre d’acceptation en programme d’échange avec une université de Californie dans la charmante ville de Beacon Hills. Miles et moi y allions pour valider notre Master et nous devions partir d’ici quelques jours. Ça m’embêtais de laisser ma mère pour partir aussi loin, Il y allait quand même y avoir un océan entre nous, mais elle m’avait ordonné de suivre mes rêve et avait même demandé à Miles de tout faire pour me convaincre. Quand ces deux-là ce liguais contre moi je n’avais aucune chance. Premièrement parce que depuis nos 16 ans je ne pouvais jamais refuser quoi que ce soit à Miles et que ma mère le savait très bien et donc n’hésitait pas à l’utiliser contre moi. D’autant plus qu’elle était la seule à connaitre mes sentiments et pour lui et m’avait toujours poussé à lui avouer. Mais je n’en avais jamais eu le courage. Ca faisait déjà de nombreuse année que j’étais tombé amoureux de mon meilleur ami mais que je lui cachais mes sentiments. C’était arrivé comme ça petit à petit. Avec tout ce qu’il faisait pour moi et pour ma musique j’avais finis par ressentir plus que de l’amitié pour lui. Mais lui malheureusement n’était pas attiré par les garçons et encore moins par moi. Je le savais de source sûre avec les quelques filles avec qui il était sorti et qui lui avait brisé le cœur une à une, me laissant la tâche de le réconforter. Mais je préférais taire mes sentiments et les exprimer en chanson. Mais bien sûr je n’avais jamais exprimé mon homosexualité dans mes chansons alors c’était des chansons d’amour sur les femmes, comme bon nombre de chanteur le faisait également. Bien entendu Miles c’était souvent demandé qui était cette fameuse fille dont je parlais sans cesse dans mes musiques sans jamais se douter un instant que je parlais de lui. Et puis un jour Miles avait eu cette brillante idée de programme d’échange à l’étranger. Une année complète aux USA dans un programme de musique. Le rêve. Bien entendu j’y avais déjà pensé mais n’avais jamais lancé le projet pour ne pas partir loin de ma mère. Alors une fois Miles était tombé sur les papiers dans ma chambre et avait pris les choses en main. Et bien entendu il en avait parlé à ma mère qui était tellement heureuse pour moi et refusait que je reste pour elle. J’entendis du bruit derrière moi en finissant de mettre mes dernières affaires dans mon sac de voyage. Miles rentra dans ma chambre à ce moment-là. « Alors mec ! T’es prêt pour notre nouvelle vie ? »

acidbrain

_________________
After my blood turns into alcohol


Dernière édition par Teddy Carvill le Mer 26 Avr - 17:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: I played guitar in an Irish band But I fell in love with an English man Kissed him on the neck and then I took him by the hand Said, "Kitty, I just want to dance"   Mer 26 Avr - 10:52

WELCOUME!

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I played guitar in an Irish band But I fell in love with an English man Kissed him on the neck and then I took him by the hand Said, "Kitty, I just want to dance"   

Revenir en haut Aller en bas
 
I played guitar in an Irish band But I fell in love with an English man Kissed him on the neck and then I took him by the hand Said, "Kitty, I just want to dance"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coco Country Band
» Jump Smokers vs Coco Country Band
» A Band of Orcs - les gurines
» THE IRISH WAY OF LIFE.
» band aids don't fix bullet holes - LOLA&OXANNA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: