AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I just sin differently than you. |ft. Elsa|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freddie D. Sainclair

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 16/05/2016
▲ Messages : 18

MessageSujet: I just sin differently than you. |ft. Elsa|   Dim 23 Oct - 1:29

I just sin differently than you

ft. Elsa & Freddie


« We all have our own ways to deal with life. »
L’atmosphère dans le Manoir était devenue quelque peu étouffant, la tension n’avait cesse de croître suite à ma petite escapade en solo qui n’avait abouti à rien et qu’on n’avait manqué de me reprocher. Au moins je me bougeais, ce n’était pas le cas de tous. J’avais besoin d’en finir et de couper définitivement les ponts avec ce clan qui ne m’en serait que trop reconnaissant, j’en reste certain. Excepté Effy, bien sûr… Mais parfois, même si elle était là, dans le manoir, même si elle était la seule qui me permettait d’y respirer, il n’empêche que ce n’était parfois pas suffisant, lorsque les reproches étaient trop fréquents, pas qu’ils m’atteignent réellement, mais ce qui me gênait surtout était toutes ces questions qu’ils engendraient. Avais-je eu raison d’agir de telle ? De me montrer impatient ? Allais-je vraiment m’en sortir un jour ? Toujours et encore des questions
Plus ces interrogations gagnaient en importance et plus ma soif me prenait… Cette soif maladive qui me happait la gorge, la baignait dans un torrent de flammes brulantes et irritantes, noyant mes yeux dans cette noirceur que je n’appréciais guère, me forçant à aller me nourrir. Certes, nous avions de quoi dans ce manoir étrange, les humains de compagnie ne manquant pas, mais je n’avais pas envie de leur sang à eux, ne serait-ce pour la simple raison que cela engendrerait à nouveau des remarques ou des sarcasmes de la part de ceux les ayant ramenés entre nos murs… Mais aussi, parce que je ne savais pas concrètement s’ils méritaient la mort. Mon humanité  a, à maintes occasions, eu l’art de vaciller, manquant de m’échapper à plus d’une reprise, mais je tenais le coup, cette jeune fille qui a su se frayer un chemin dans ma vie me convaincant de m’y accrocher malgré tout… Alors non, je ne tuerais pas sans savoir. Et c’est avec cette idée que je sortis du manoir, appréciant le souffle du vent frai de ce début de soirée, me dirigeant vers la ville à la recherche d’une proie qui saurait apaiser ma soif.

J’étais en bas de leur immeuble, personne n’entendait et pourtant mon ouïe hors norme me permettait avec une certaine aisance d’entendre les cris et suppliques de sa femme. Celle qu’il battait ce soir encore… Il suffisait d’écouter ses palpitations pour deviner qu’il en avait l’habitude. Il s’y était fait, mais le plus fragrant restait sûrement qu’il éprouvait dans cette activité lugubre un certain plaisir. Quant à elle… Elle transpirait la peur, l’angoisse et le stress. Elle n’a jamais aimé cela, sans trouver la force de partir. Sûrement était-ce pour ce petit cœur qui palpitait un peu plus à l’ouest de la bâtisse. Cet enfant qui avait tout aussi peur et devait certainement se terrer dans un coin de sa chambre, attendant que l’horreur soit passé, que cet homme que ses yeux d’enfants considéraient comme un monstre laisse enfin sa mère en paix pour aller l’aider à panser ses blessures… Ce n’était que suppositions et peu m’importait réellement ces deux dernières personnes. Celui qui m’intéressait était cet homme, cette ordure qui battait sa femme et restait assuré que jamais rien ne l’arrêterait. Il s’y croyait trop, se pensait invincible et ça, je ne le supportais pas.
Je ne fis rien, attendant patiemment qu’il se décide à quitter cette demeure où le bonheur ne semblait pas vouloir s’inviter. Mais ce soir, j’espérais bien débarrasser cette pauvre femme et son enfant de cette tare qui leur a suffisamment ruiné leur vie… Je me relevais de ce banc sur lequel je m’étais installé pour le suivre lorsqu’il se décida enfin à sortir, le voyant se diriger vers le bar de la ville, qu’allait-il faire se vanter auprès de ses camarades doté du même QI que lui ? Mais je ne le laissais pas atteindre l’entrée, me postant devant lui pour le pousser dans une ruelle adjacente, usant de ma vitesse vampirique pour disparaître au plus vite et profiter que personne n’était présent aux alentours. Je le plaquais contre un mur, il allait pour crier, mais la vue de mes yeux déformés par la faim le rendirent muet, à mon plus grand plaisir. Ne tenant pas plus longtemps je plongeais mes crocs dans sa jugulaire, étouffant ses cris, hésitant à lui tordre ses cordes vocales pour être en paix… Mais alors que je me reculais pour faire de tel,  je sentis quelqu’un me priver de mon repas.
Obnubilé par mon repas, je n’avais pas fait attention à la blondinette qui s’était faufilée dans la ruelle et venait de m’arracher l’homme des bras. A l’absence du bruit s’échappant de sa poitrine je devinais parfaitement qu’il s’agissait d’une vampire et je dis d’une voix froidement, légèrement déçu de n’avoir pu finir mon repas en paix : « Qu’est-ce que tu veux ? » Essuyant ma bouche d’un revers de main j’ajoutais en m’approchant, tendant une main pour qu’elle me rende l’homme : « Crois-moi il n’est pas exquis alors va te chercher ta propre proie au lieu de te servir chez les autres veux-tu ? » J’avais arboré cette phrase d’un sourire en coin en rien aimable. Qu’elle se nourrisse de lui, en soit, ne m’aurait pas le plus dérangé. C’était plutôt l’éclair d’horreur dans ses iris qui m’inquiétait. Devinant qu’elle n’était probablement pas de ceux dévorant les humains pour assouvir leur soif…


code by ORICYA.


_________________
I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
.  ..  ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa Walsh


avatar

▲ Date d'inscription : 16/05/2016
▲ Messages : 18

MessageSujet: Re: I just sin differently than you. |ft. Elsa|   Dim 14 Mai - 19:05


I just sin differently than you.
Freddie & Elsa
 
Je me promenais sans savoir exactement ou j’allais. La nuit était tombée depuis longtemps et la lune éclairée faiblement le paysage. Il était tard, personne aux alentours juste des bourrés ou des sdf. Quelques idiots essayaient de me voler ou de me faire du mal, mais ce n’était que des humains… depuis ma transformation je n’ai plus peur et je peux me protéger face a ce danger. Une simple hypnose et je peux diriger la personne vers le commissariat. Ce simple geste permet de me contrôler face à ma soif de sang et a l’envie de tuer. Car oui, je suis avant tout une vampire mon trésor et ma raison de vivre c’est le sang. Mais je ne veux pas boire de sang humain, j’en ai déjà bu et c’était celui de mon frère jumeau…. Le pire dans cette histoire c’est que j’ai adoré et je me souviendrais toujours du goût délicieux. J’essaye tant bien que mal de survivre a la tentation mais c’est tellement dur et douloureux. J’ai l’impression que si j’en rebois je ne pourrai plus retourner aux sangs des animaux et que je deviendrai complètement indépendant du sang humain.

Un autre bourré viens me voir, essayant pitoyablement de me draguer. Je le fixais d’un regard et lui demanda d’une voix ferme d’aller au commissariat. Ils vont être contents les policiers, c’est la troisième personne qui vont gentiment ce livrer a eux. Et puis, personnellement je suis fière de le faire comme ça, j’ai l’impression d’être plus un super héro d’un manga ou d’un comics qu’un simple vampire sanguinaire. Tout en continuant la marche, je me permis de m’arrêter devant un cinéma. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vus de film. Malheureusement être entourée de gens augmente considérablement ma soif de sang. Je peux être très dangereuse envers l’humanité. Je suis au milieu de deux mondes et j’ai peur de faire un choix. Pourrais-je me considérer humaine car je ne tue pas et que je ne bois que du sang des animaux ? Pourrais-je me considérer comme une vampire même si je ne bois pas de sang d’humain et que je n’utilise pas a 100% mes capacités. J’ai peur de mes choix, peur d’être influencer, peur de la mort et de la souffrance.

Brusquement je retournais a la réalité, je sentais une délicieuse odeur, sans m’en rendre compte je retournais sur mes pas, tournant brusquement a gauche dans une petit ruelle très sombre. Soudainement, je m’arrêterais en écarquillant les yeux. Un jeune homme… non plutôt un vampire buvais du sang d’un humain. Je me perdis un instant devant le liquide rouge qui coula sur le cou de la victime, ma faim de sang me tiraillé mon esprit, je ne faisais plus attention a ce qui ce passait autour de moi. Puis le jeune inconnu me parla d’une voix extrêmement froide, me demandant d’aller me chercher une autre proie. Et voilà c’est reparti, j’en avais un peu ras le bol des vampires incontrôlables super désagréables. Je pouvais bien voir qu’il était bien plus fort que moi mais je m’en moquais je n’allais pas encore fuir comme une peureuse. D’un pas déterminé tout en essayant de ne pas faire attention au sentiment de peur, j’essayais de bousculer avec mes mains le vampire. Je me sentais ridicule d’avoir fais ça mais je n’allais pas laisser un humain ce faire tuer. Sans faire attention au vampire je disais d’une voix qui était trop faible a mon goût :

"Arrêtez….. Je ne peux pas vous laissez tuer un humain pour la simple raison que vous êtes un vampire. On est pas obligé de tuer pour ce nourrir….il y a d’autres possibilités…. Ce que vous faites la c’est simplement un horrible assassinat."

Je regrettais fortement mes paroles et je sentais que ça allais mal ce passer. Je fermais brusquement les yeux prête ou pas a recevoir un coup de ce vampire incontrôlable. Je n’aurais jamais du dire ça…… pourquoi je devais toujours prendre des risques. Je n’étais pas une héroïne et surtout je ne pouvais le batte. Je ne voulais pas mourir y a encore tellement de personnes qui comptent pour moi. Mais bon si c’est ça ma fin, au moins j’ai pus sauver une vie humaine et ne pas fuir.

Je m'accroupis devant l'humain sans laisser le temps à mon interlocuteur de parler et je dis d'un simple murmure qu'il devait tout oublié de cette nuit et qu'il pouvait partir.           


By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I just sin differently than you. |ft. Elsa|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELSA PETITE FEMELLE X EPAGNEULE 3 ANS CSCA BEZIERS HERAULT
» C'est la merde. [Elsa]
» [TERMINÉ] Just want to talk to you... [Elsa]
» [Terminée] Elsa O'Clock
» Le fruit défendu ♦ fanfic Dimitri/Elsa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Beacon Hills :: Centre Ville :: Le Sinema-
Sauter vers: