AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Like Mother, Like Daughter |Clara & Silver|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silver O. Steele

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 30/01/2016
▲ Messages : 40

MessageSujet: Like Mother, Like Daughter |Clara & Silver|   Dim 6 Aoû - 15:21

Like Mother, Like Daughter

ft. Clara & Silver


« Craving for a hug or several ones... »
Le jour se levait depuis déjà quelques heures, les oiseaux berçant la cité de leur chant clair, le vent soufflant doucement dans les arbres, de jolies couleurs teintant le ciel clair. Les rayons du soleil vinrent chatouiller les paupières de Silver, s’immisçant dans la chambre avec une certaine douceur, décidés à venir réveiller petit à petit la sorcière pour qu’elle commence sa journée de bon pied. C’était mal connaître la sorcière, en rien d’humeur poétique et ni même émerveillé par une jolie matinée d’été. La jeune femme était étalée dans son lit, en rien gracieuse comparé à ce qu’affirmait son joli ensemble short débardeur qui lui servait de pyjama, une jolie écriture s’étalant sur son haut indiquant : « Je suis une princesse. » comme aimait la surnommer son cher compagnon. Mais son comportement n’avait rien de celui d’une jolie et gracieuse princesse de contes de fées…
Elle grogna contre le soleil, faisant valser d’un geste de la main brusque le rideau de sa fenêtre, se tournant d’un coup pour tourner le dos au vilain soleil qui la gênait plus qu’autre chose. Elle tenta de se rendormir, de garder les yeux fermés, grognant et marmonnant de plus belle en sentant Morphée la délaisser. Gigotant et roulant dans le lit à la recherche de son protecteur humain, son chasseur, son Aaron, pour pouvoir se cacher dans ses bras et avoir des papouilles pour retrouver le sommeil. Elle tourna et tourna avant de finir par tomber au sol ayant très mal calculé la largeur de son matelas, échappant un petit cri et restant un instant étalée sur le ventre contre le parquet frai de sa chambre. Elle grogna de plus belle en tapant des pieds, pestant contre le soleil, son lit, son Ronron qui ne l’avait pas rattrapé et qui semblait pas plus se bouger et ce sol loin d’être confortable. Elle inspira longuement, se redressant sur ses genoux, fronçant des sourcils en regardant son matelas et ses draps en pagaille, peinant à ouvrir pleinement les yeux. Il n’y avait personne dans le lit. Pas de Ronron. Voilà pourquoi il ne l’avait pas retenue. Il n’était pas là… L’air commençait à s’électrifier. Pourquoi n’était-il pas là ? Pourquoi lui fausser compagnie de si bon matin ? Et ses papouilles du matin ? Et ses bisous ? Ils étaient où ? Elle rumina en continuant de cligner vivement des yeux pour essayer de débrouiller sa vue jusqu’à ce qu’elle pose son regard sur un petit bout de papier posé sur son oreiller : ‘Ne détruis pas tout, je suis parti tôt, grosse chasse avec Stan, je rentre dans la nuit.’ Elle plissa les yeux pour relire le mot, histoire d’être sûre d’avoir bien compris et fit flamber le p’tit mot entre ses doigts en grognant d’une voix roque, sa gorge n’étant pas plus réveillée que ça : « Et ils sont où mes bisous et mon adorable je t’aime… » Elle se promit de le bouder au réveil et de lui faire cet oubli et cette absence, se promettant aussi de se plaindre à quel point il préférait son copain chasseur plutôt qu’une jolie matinée enlacée avec son amoureuse. Elle esquissa même un sourire en coin aux idées qui fusaient dans son crâne, toujours inspirée pour montrer qu’elle boudait et était mécontente.
Malgré son humeur vacillante, Silver se leva en s’étirant sur la pointe des pieds, faisant le dos rond pour craquer ses os et son dos et chassant d’un souffle une mèche de cheveux rebelle. Fronçant des sourcils en voyant cette même mèche revenir la narguer en retombant pile à sa place initiale. Mèche de cheveux bien trop foncée à son goût, la faisant se traîner jusqu’à son miroir, arquant un sourcil face à sa tête, déjà pas bien réveillée, cernée et en rien fraîche, mais surtout face à l’état cataclysmique de ses cheveux, digne d’une Cruella d’Enfer, à la fois blonde et brune : « Mais de quoi t’as bien pu rêver cette nuit ma p’tite Ophélia… » Soupira-t-elle en se frottant le visage avant de caresser les mèches plus sombres d’un doigt pour qu’elles redeviennent blondes, vérifiant une dernière fois le miroir pour être sûre de ne pas en avoir oublié.
Elle se tourna à nouveau vers son lit, vide, en affichant une moue boudeuse, elle regarda l’heure, boudant de plus belle en voyant qu’il n’était que neuf  heures et demi, elle renifla avant de se redresser d’un bond avec un sourire. Une idée vibrant dans son crâne, la réveillant de suite beaucoup plus… Elle avait besoin d’un câlin. Elle avait envie de glander. Elle avait envie de se la couler douce et de passer une journée tranquille, amusante et en bonne compagnie. Pour ça, elle n’avait qu’un seul visage qui lui vint de suite à l’esprit. Un visage à faire craquer la plus terrible des crapules… Elle fila dans le couloir, courant sur la pointe des pieds jusqu’à la petite chambre au bout du corridor.
Normalement, ce sont les enfants qui agissent de la sorte, qui viennent réveiller leurs parents lorsque l’ennui les prends, que le sommeil les quitte, qu’ils ne parviennent plus à s’occuper seuls ou encore que leur faim est trop grande pour ne pas la partager. Mais Silver a toujours été une enfant dans le fond. Alors voilà qu’elle se faufilait dans la chambre de sa fille, de sa petite Clara, s’arrêtant juste une seconde pour fondre devant sa bouille endormie, se félicitant intérieurement pour sa plus belle réussite qui dormait de la même manière que sa maman, étalée pour profiter de l’espace, entourée de sa montagne de peluches. Silver vint se lover contre sa petite, retrouvant de suite le sourire et une humeur plus guillerette en l’ayant près d’elle, caressant d’abord ses mèches blondes ondulées avant de lui poquer doucement la joue : « Monkey~~ » Elle sourit à sa bouille en s’accoudant à côté d’elle, pensant qu’elle allait ouvrir les yeux et avoir, enfin, un vrai câlin. Mais non, voilà qu’elle retournait faire un câlin à Morphée et pas à sa maman d’amour. Silver pinça des lèvres continuant de lui poquer sa petite joue rose : « Mais mon Monkey à moi… Maman s’ennuie… » Elle la sentit bouger à nouveau, son sourire s’élargissant encore une fois avant de s’affaisser complètement. Toujours pas. Décidément, cette petite tient vraiment de ses parents… Un sourire en coin digne d’un enfant allant faire une bêtise étira les lèvres de la supposée maman : « Tu l’auras voulu… » Elle vint lui faire de petites chatouilles sur le ventre : « Ma petite Poussinnette, ta mère réclame de l’attention, il est l’heure de se réveiller… » Chantonna-t-elle en voyant ses petits yeux s’ouvrir, fondant de plus belle devant sa mine peinant à se réveiller, reprenant d’une voix douce en volant un bisou sur sa petite joue : « Mooh maman elle est vilaine… Mais t’es réveillée hein ? » Finit-elle par questionner en ouvrant les bras pour avoir son câlin tant attendu en ajoutant dans un sourire : « Qu’est-ce que tu penserais d’une journée entre princesses ? »


code by ORICYA.


_________________


THE WITCHY BITCHY GIRL

Histoire, Journal, Liens & Sujets.

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Like Mother, Like Daughter |Clara & Silver|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clara Deprez [Serdy]
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Présentation de ~Silver~
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
» Clara Wurtz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Beacon Hills :: Habitations :: Maisons et manoirs :: Maison Steele-
Sauter vers: