AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Izzy - Not everyone gets the luxury of following their heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabelle S. Lightwood


avatar

▲ Date d'inscription : 24/05/2017
▲ Messages : 2

MessageSujet: Izzy - Not everyone gets the luxury of following their heart.   Mer 24 Mai - 13:22


Isabelle Sophia Lightwood

I feel very proud of where I came from. I own it. I try to be the best version of me that I can be.


Nom : Lightwood
Prénom : Isabelle Sophia, mais elle ne le supporte pas du tout, alors appelez-la Izzy sinon elle aura l'impression d'entendre sa mère...
Âge : 23 ans
Métier : Danseuse ?
Situation familiale : Il y a bien quelqu'un de spécial dans son cœur.
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Particularités : Reine (diabolique) en cuisine et peut se battre en talons aiguilles.
Habitudes : Être positive pour rassurer autrui ○ Être coquette pour distraire ○ S'entraîner pour exceller
Groupe : Chasseur
Avatar : Emeraude Toubia

Anecdotes
Ø La mère d’Iz a toujours été bonne cuisinière, et déjà enfant, la jeune demoiselle désirait être comme elle. Elle l’a toujours regardé faire, espérant qu’elle lui apprenne, qu’elle lui enseigne, qu’elle partage ses connaissances avec elle. Mais ça n’a jamais été le cas. Sa mère a toujours tant attendu et exigé de son unique fille, sans jamais lui apporter le moindre soutien, sans jamais lui tendre la main, la regardant seulement à distance et surtout, de haut. Alors Izzy a cherché à apprendre seule, enchaînant les échecs, persévérant malgré tout, du moins, lorsqu’elle était enfant. Jusqu’à ce qu’elle lise la déception et la lassitude dans le regard de sa mère, lui brisant le cœur, laissant les fourneaux pour se focaliser sur son entraînement et ses études, décidée à exceller en tant que chasseuse à défaut d’être bonne cuisinière…

Ø Être une femme a ses avantages, mais aussi bon nombre d’inconvénients. Il faut savoir faire sa place, prouver ce que l’on est, ce que l’on peut faire, et Izzy l’a bien vite compris. Si elle voulait avoir une place dans cette famille, attirer un tant soit peu l’attention de sa mère, alors elle devrait tout donner pour prouver qu’elle était aussi apte qu’un homme. Voire plus. Alors elle n’a cessé de redoubler d’efforts, de repousser ses limites, se moquant de souffrir, tant qu’elle les dépassait, tant qu’elle arrivait à montrer qu’elle était forte, excellant en chasse et stratégie. Et elle y est parvenue, bien que le résultat tant espéré ne fût jamais réalisé.

Ø Lorsque la jeune fille sentait sa peine et ses peurs la happer elle filait se cacher des autres pour s’enfermer dans l’immense bibliothèque de la demeure familiale. Là, elle pouvait rêver en paix, laisser son imagination débordante la bercer et effacer au fil des pages des romans ses craintes et maux de cœur. Elle a sûrement dévoré plus d’une fois chacun des tomes présents sur ces étagères poussiéreuses, mais ne se lasse jamais de laisser ses doigts glisser sur les pages jaunis de ces œuvres.

Ø Son seul ami d’enfance, à cette époque qu’elle a le plus détesté et dont il lui reste le plus de cicatrices invisibles, ce temps où elle n’avait personne pour la soutenir. C’est alors qu’elle a rencontré ce chaton, abandonné et seul, lui aussi. En secret, voilà qu’elle s’est occupée de lui, les ronronnements et tendresses de la petite boule de poil parvenant à lui redonner le sourire. Elle l’a aimé, beaucoup, il comptait beaucoup à ses yeux. Mais Izzy a été bien naïve de penser qu’elle parviendrait à le cacher de tous… Car sa mère a fini par le trouver. Et ainsi les peines de la demoiselle sont revenues en force.

Ø Elle a toujours adoré les tulipes, se moquant amplement des rougeurs sur ses bras, des démangeaisons et surtout de ses yeux rougis et bouffis. Voilà qu’elle était allergique. Et elle n’avait cesse de se faire sermonner lorsqu’elle tentait d’en offrir à sa mère, cette-dernière s’emportant en voyant l’état pitoyable et ridicule de son enfant. Alors, au fil du temps, elle a cesse d’essayer, et elle s’est mise à détester ces vilaines fleurs…

Caractère

Isabelle est une jeune femme à la personnalité pimentée et plus complexe que l’on pourrait penser. Au premier abord, il est facile de deviner qu’Izzy est une personne compatissante, chaleureuse, douée d’un certain charme et ouverte à autrui. Mais il ne s’agit que d’une apparence que la jeune femme souhaite laisser paraître, laisser croire, gardant pour elle et ne dévoilant qu’à quelques rares personnes, qui elle est réellement. Une jeune femme bien plus torturée, complexée et préoccupée qu’il ne semble…
Lorsque l’on voit Izzy, l’on voit une jeune femme pétillante, joueuse, déterminée et sûre d’elle, une jeune femme qui a de la répartie, qui est fière de ses atouts et qui n’hésite pas à les utiliser pour charmer et quelque peu manipuler afin de parvenir à ses fins. Ouverte d’esprit, la jeune femme n’a pas de limites, une nature ne l’empêchera pas de flirter, bien au contraire, cela lui a été plus qu’utile dans ses chasses et ses recherches d’informations. Bien qu’elle fasse de son mieux pour ne jamais réellement s’attacher à quelqu’un, Izzy sait voir le bon en une personne, quel qu’il soit, elle ne sera jamais de ce type de personne jugeant aux premiers abords, selon l’apparence, sans chercher plus loin… Elle en a bien trop souffert pour cela.
Bien que souvent enfantine et dévergondée, Izzy est dotée d’une grande morale, peut-être l’une des plus matures de la famille Lightwood, intelligente, mais aussi bien éduquée, elle ne le montre pourtant que très rarement, aimant peut-être surprendre en se dévoilant un peu. Sous ses airs d’anges et sa beauté qui ne laisse pas les garçons indifférents, notre joli minois n’en reste pas moins une badass qui sait se défendre et botter le derrière de ceux se mettant sur sa route. Elle n’a jamais eu la langue dans sa poche, franche et direct, elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense ou de répliquer, seule sa mère savait lui rabattre le caquet, avec elle, jamais elle n’osait vraiment ouvrir la bouche, la seule personne au monde lui faisant vraiment peur… Ce n’est pas pour autant qu’Izzy était une enfant sage… Ne craignant en rien de briser les règles, certains diront qu’elle a un esprit rebelle, quelques rares devineront qu’elle le fait surtout pour attirer l’attention… Car oui, Izzy, derrière ses airs de femme assurée et déterminée est très loin de l’être. Souffrant depuis toujours d’un gros manque d’assurance en elle, complexée, que ce soit par ses formes, sa taille ou même sa manière d’être, elle a toujours craint d’être rejetée, moquée, regardée de travers... Le comportement d’autrui à son égard l’a beaucoup blessée, rencontrant de plus en plus de difficulté à faire confiance à qui que ce soit, préférant garder pour elle ses émotions. Il ne sera donc pas rare de la voir s’isoler pour se cacher lorsqu’elle se sent trop perturbée et mal, afin de pouvoir quitter son sourire habituel et continu pour laisser ses larmes et son air blessé s’emparer de ses traits. Voilà pourquoi Izzy joue une sorte de double-jeu, ne montrant jamais qui elle est réellement, ni ce qu’elle ressent pour ne dévoiler qu’une Izzy souriante, joviale, amusante et délurée.
Izzy est une personne de confiance, à l’écoute et fidèle. Pour elle, sa famille est son tout, elle y tient, elle les aime et a toujours voulu les rendre fiers. Très proche de son frère ou encore de son père, elle n’a malheureusement jamais su s’attirer les bonnes grâces de sa mère, son éternel conflit avec elle étant justement à l’origine de son mode de vie décalé et aspirant à plus de libertés. La plupart de ses complexes et de ses craintes sont d’ailleurs dues à cette relation chaotique qui liait la mère et la fille. Une relation tendue, froide, désagréable et effrayante, se détachant entièrement d’une relation parentale, Izzy cherchant continuellement l’approbation, la fierté de sa mère sans jamais l’avoir, ressentant presque de la jalousie en remarquant, au fil des années qu’elle n’était ainsi qu’avec elle...  Elle n’a jamais eu de lien très maternelle, le cherchant et le désirant plus que tout, se jurant de ne jamais être ainsi avec les autres, voilà pourquoi il est possible de trouver Izzy protectrice, compatissante et quelque peu maternelle avec ses proches, allant jusqu’à oublier ses propres désirs et besoins pour se préoccuper du bonheur de ceux qui lui importent.  

acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : Mon pseudo.
Prénom : Mon prénom.
Âge : Mon âge.
Pays : Mon pays.
Code du règlement : Mon auto-validation.
Inventé ou scénario : Scénario mais... Dixit la créatrice du scénario : "LICORNE TU SAIS QUE JE T'AIME MAIS TU TE DEMMERDE" Voilà, voilà.
Commentaires : No comment.
acidbrain


Dernière édition par Isabelle S. Lightwood le Ven 28 Juil - 20:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle S. Lightwood


avatar

▲ Date d'inscription : 24/05/2017
▲ Messages : 2

MessageSujet: Re: Izzy - Not everyone gets the luxury of following their heart.   Mer 24 Mai - 13:23


Histoire




D’aussi loin que puisse s’en souvenir la brunette, ses relations avec sa mère ont toujours été complexes et tendues. Pourquoi commencer son histoire de la sorte ? Cela est bien simple, parce que ces relations qui liaient les deux femmes ont construit l’histoire de notre chère protagoniste. Qu’elle le veuille ou non, sa mère a toujours eu une poigne de fer, un impact certain sur elle, ses choix, ses actes et parfois même ses pensées… Oui, Isabelle a toujours eu ce besoin de plaire à tous mais surtout et avant tout à sa mère, peut-être parce que cela lui a semblé impossible dès qu’elle fut assez âgée et apte à se rendre compte des sentiments de ceux qui l’entouraient.
Son père l’aimait, elle le savait, elle le sentait, il le lui montrait, il le lui disait et elle n’en doutait pas. Elle était sa princesse, sa petite fille précieuse à la peau hâlée qu’il chérissait tant. Elle lui rendait cet amour incommensurable qui la faisait sourire et lui faisait produire ses sourires les plus radieux. N’omettant jamais de la féliciter et de la motiver à avancer lorsqu’elle rencontrait ses limites ou des échecs, des peurs ou des craintes, des espoirs semblant bien trop fébriles pour qu’elle les atteigne. Oui, il était là pour elle, il lui accordait une partie majeure de l’amour dont elle avait besoin et savait se montrer bon et indulgent à son égard. Le premier homme le plus important de sa vie, mais pas son seul héro.
Non, son autre héro ne pouvait être autre que son frère aîné, Alexander. Son véritable pilier en ce monde dur et sombre. Un autre qui savait lui accorder l’attention dont elle avait besoin. Son frère l’aimait aussi, elle n’en doutait point, il était là pour elle, il la protégeait et même dans ses taquineries qu’il lui offrait déjà alors qu’ils étaient bien jeunes, elle savait qu’il était non seulement son frère mais aussi son meilleur ami et confident. Qu’il le veuille ou non, du moins comme il semblait parfois le laisser paraître. Mais elle l’aimait pour cela, pour son amour parfois distant, parfois chaleureux, parfois bien présent. Elle l’aimait et le respectait comme personne d’autre pour son soutien et son aide, car sans lui, elle le savait, elle ne serait pas celle qu’elle est à ce jour.
Mais sa mère a depuis toujours été une autre histoire… Distante dès la naissance, la regardant de haut avec des espérances bien plus hautes qu’elle ne semblait en avoir pour tout autre membre des Lightwood. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’elle était fille. Et de par son genre, de par son statut de demoiselle, Isabelle était alors, dès la naissance, catégorisée comme jeune fille plus faible, plus niaise, plus distraite et bien moins douée de perspicacité. Et encore, la liste pourrait être bien plus longue… Mais malgré la froideur que lui accordait sa mère, Isabelle l’avait toujours idolâtrée. Elle avait toujours mis cette femme sur un piédestal d’où jamais elle ne serait détrônée. Cette femme de caractère si forte, dure, mais sûre de ses faits et dires, ne se laissant jamais marcher sur les pieds… Oui, Isabelle l’idolâtrait comme la perfection qu’elle ne serait jamais, qu’elle n’arriverait jamais à atteindre bien qu’elle en rêve et sa mère semblait toujours se plaire à le lui faire comprendre en lui accordant ces regards froids et désapprobateurs.

Bien que son frère et son père lui aient procuré beaucoup d’amour et d’attention, Isabelle s’est toujours sentie rejetée. Pas par eux, mais pas les autres. Tous les autres… Sa mère, bien sûr, mais pas que.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Re: Izzy - Not everyone gets the luxury of following their heart.   Jeu 25 Mai - 19:18

Bon j'ai mis le temps mais le voilà enfin ton message de bienvenu de la part de ton frère niappy (qui va surement bientôt le regretter)

Mais les petites soeurs sont parfaite parce que c'est une règle élémentaire dans la vie.

Maintenant faut utiliser ses petits doigts pour tapoter sur ton clavier et finir de tout remplir !! Aller hop hop au boulot

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Izzy - Not everyone gets the luxury of following their heart.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Izzy - Not everyone gets the luxury of following their heart.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de LUXURY US AIRLINES
» LUXURY ISLAND - RPG
» African dictator's son orders luxury superyacht
» Canddature de Luxury US Airlines
» Nel Berrywood ou la confusion des genres ! [TERMINEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches en cours-
Sauter vers: