AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm sulking. Do something. |Nolan & Silver|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silver O. Steele

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 30/01/2016
▲ Messages : 42

MessageSujet: I'm sulking. Do something. |Nolan & Silver|   Sam 6 Mai - 2:19

I'm sulking. Do something

Nolan & Silver


« You know it's not a good idea to avoid me. »
Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possible. Silver était heureuse dans son couple, elle n’était plus préoccupée par Peter qui semblait décidé à se la jouer discret et qui était encore à Mystic au grand soulagement de la sorcière. Elle pouvait profiter pleinement de ses journées avec sa poussinnette qui n’avait cesse de la faire sourire et l’émerveiller, la gâtant peut-être parfois un peu trop, mais elle était sa petite princesse. Comment faire autrement ? Elle avait une jolie maison, ses chats allaient bientôt fêter leurs 60 et 50 ans, bref, que demander de plus ? Si, peut-être une chose. Ne pas être évitée et ignorée par celui étant sa tignasse blonde préféré dans ce p’tit monde. Trois jours sans aucunes nouvelles. TROIS. Plus précisément soixante-seize heures et quarante-cinq minutes et six, sept, huit, neuf, DIX SECONDES ! Il savait pourtant que jouer à ça, avec Silver, était loin d’être une bonne idée…
Et voilà qu’il était là, à quelques pas d’elle, marchant dans la rue. Elle le suivait, sans gêne aucune, après tout, c’était de sa faute à lui si elle avait fini par être obligée de le traquer. Bah oui enfin ! Il n’avait ni répondu ou retourné ses elle ne savait combien d’appels, n’avait pas pris la peine de répondre au moindre de ses messages et elle avait fini par mal le prendre. Bouder avait, bien sûr, été sa première réaction, jusqu’à ce que sa petite chouchoute à tignasse de feu vienne lui demander pourquoi elle boudait en lui poquant la joue. Silver avait alors sourit, comme toujours lorsque sa fille venait près d’elle, répondant que tonton Nolan se la jouait encore rebelle distant et s’amusait à faire les abonnés absents et que maman n’aimait pas ça, mais vraiment pas du tout du tout du tout. Du tout. D’où sont boudage, assise en tailleur dans le canapé, bras croisé et thé fumant devant elle, pour tenir le coup. Mais Clara avait été celle qui l’avait tenté à la traque, comme elle l’avait dit, comment pourrait-il savoir qu’elle boudait s’il ne la voyait pas ? C’était trop facile pour lui… Comment ne pas être fière comme tout de cet adorable petit Monkey ? Lui volant un bisou et lui offrant une sucrerie pailletés en jouant de sa magie, Silver savait déjà ce qu’elle prévoyait pour Nolan.
La mère avait donc laissé sa petite aux soins de son père, les deux préparant une sortie au zoo, ne manquant pas de couvrir sa petite de baisers et d'en voler un à son Aaron avant leur départ. Dès qu’ils avaient quitté leur demeure, Silver n’avait pas traîné pour filer dans son antre, c’est-à-dire son garage, et concocter un petit sort de repérage. L’objectif, son Nolan un peu trop muet et secret à son goût ces derniers-temps. « HAHA ! » S’était exclamée la tempête blonde lorsqu’un petit point légendé ‘le rebelle est ici’ se mit à clignoter sur sa carte. Elle était alors remontée pour enfiler sa veste, ses chaussures et attraper son sac à main. Déposant un gros bisou sur le crâne de Chouquette et Mystique elle était sortie en leur  disant : « Maman revient, normalement avec Monsieur Evans s’il ne fait pas trop son compliqué. » Puis après avoir fermé la porte, elle s’arrêta sur son porche, réfléchissant une seconde avant de hausser des épaules : « Enfin même s’il fait son compliqué d’ailleurs… Puis il n’a pas intérêt naméoh, je boude, il a pas le droit. Bien sûr qu’il n’a pas le droit. A la chasse. » Elle fila alors dans la rue pour rejoindre le centre-ville, faisant une moue en voyant qu’il faisait trop jour pour se la jouer Ma sorcière bien aimée et venir le kidna-… le récupérer à balai.
C’est ainsi qu’elle se retrouvait, à l’instant présent, non loin de lui, à le suivre. Elle sortit son portable, lui accordant une ultime, mais vraiment ultime de chez ultime chance. Elle l’appela, son regard restant fixé sur son dos, le voyant sortir son téléphone, ses yeux se plissant de plus belle en le voyant regarder l’écran et laisser sonner. Ses lèvres se pincèrent de suite, accélérant le pas en gueulant, discrète, comme toujours : « NOLAN JUDE EVANS ! » Avançant à grande enjambée, marmonnant tout en le fixant, ses cheveux blonds volant derrière elle : « Comment ça on ose ne pas me répondre ? Comment ça on joue le mort et on donne pas de nouvelles ?! Non mais dis donc ! » Elle le doubla pour s’arrêter devant lui et lui barrer la route, qu’il ne cherche pas à fuir : « Oh non non non non non mon gaillard, tu viens avec moi ! » Elle le tira par le bras, n’arrivant pas à faire deux pas, se retournant vers lui : « Dis donc, tu pourrais un peu coopérer à ton kidnapping ! » Elle claqua des doigts pour ensorceler les chaussures du jeune homme : « Zoup-zoup, et n’essaie pas d’annuler mon sort sinon je serai encore PIRE ! Na. » Elle le tira ainsi en bougonnant jusqu’à retourner chez elle avec son otage, passant le seuil de sa maison.
Une fois entrée, elle se décida à le lâcher lorsqu’ils furent dans le salon, se débarrassant de sa veste et son sac pour lui faire face, tapotant du pied, les bras croisés sur sa poitrine, continuant de le fixer les lèvres pincées : « Je veux et j’exige des explications jeune homme… » Alors qu’elle se voulait être impassible et bouder encore longtemps, Chouquette fit son entrée et vint se frotter aux jambes de Nolan, de suite, Silver quitta sa mine vexée pour une moue touchée : « Mooh, ma pauvre Chouquette, le vilain monsieur il t’a manqué en plus… » Elle porte son chat pour lui faire un bisou avant de tendre les bras pour placer la bouille trop craquante de Chouquette sous le nez de Nolan « Fais bisou d’excuse à elle d’abord, elle a le cœur fragile. » Reste bras tendus, le détaillant avant de s’arrêter sur ses cheveux. Enfin sa tignasse blonde, ses yeux papillonnant : « C’est pas bien Nolan, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu… » Joue avec une de ses mèches de la patte de Chouquette : « Trop longtemps… » Puis se décide à se calmer un peu pour le regarder et lui demander : « T’étais où ? Tu faisais quoi ? Il s’est passé quoi ? Pourquoi tu me réponds jamais ? Tu me boudes ? Tu sais que y’a que moi qui ai le droit au boudage hein ? Alors quoi ? Mais parle voyons ! » Avant de se taire et de dire : « Je t’en prie, je me tais…. Un peu… » Rejetant des coups d’œil furtifs à ses cheveux.


code by ORICYA.


_________________


THE WITCHY BITCHY GIRL

Histoire, Journal, Liens & Sujets.

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan J. Evans

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 14/04/2016
▲ Messages : 32

MessageSujet: Re: I'm sulking. Do something. |Nolan & Silver|   Lun 30 Oct - 0:18

I'm sulking. Do something

Nolan & Silver


« You know it's not a good idea to avoid me. »
Parfois, des gens vous manque, pas forcément parce que vous les aimez, ce peut être simplement parce que vous êtes habitué à leur présence et, même si ils vous insupportent, que vous les détestez à présent, votre cerveau vous rappelle amèrement, dans certaines situations, la réaction de ces derniers, ou simplement leur présence, les activités ou heures précises que vous aviez pour habitude de passer avec eux. On subit tous le manque de quelque chose, l'homme ayant été créé imparfait, il se retrouve toujours insatisfait, ainsi, Nolan ne pourrait pas dire que rien ne lui manquait. Putain, qu'est ce que ses moments de solitude lui manquaient parfois. Il avait évité soigneusement les appels de Silver qui se faisaient très insistants, mais il ne pouvait pas lui répondre, pas depuis le manoir Kaïn où il s'était trouvé la majeure partie de la semaine, elle deviendrait hystérique si elle l'apprenait, elle qui a tendance à placer un peu trop d'espoirs en lui à son goût. Ce n'était pas l'envie de couper son téléphone qui lui manquait, mais un message de June pouvait être vite arrivé, et celui ci pouvait être sûr d'être lu dans la minute qui suivait. Autant dire qu'il a dû regarder son téléphone un bon nombre de fois pour vérifier l'envoyeur, s'attirant quelques fois les regards, il aurait peut être mieux fait de lui répondre, elle aurait sûrement moins insisté, mais ça aurait pu être l'inverse aussi, et encore une fois, il préférait garder certaines de ses fréquentations secrètes, tant qu'elles pouvaient encore l'être. Qu'est ce que c'était qu'une crise de boudage par Silver à côté de sa possible réaction si elle venait à savoir qu'il avait intégré un clan plein de vampires pour qui tuer était un jeu dont l'imagination et la mise en scène était leur seule limite. Nolan n'était pas complètement différent d'eux, mais Silver espérait apparemment que non, et il préférait qu'elle pense ainsi, il avait besoin de son expérience, de sa sagesse bien cachée, et puis il appréciait sa compagnie, bien que vite dépassé par son énergie débordante. A croire que leur entente était basée sur la complémentarité de leur personnalité divergentes. Seulement voilà, ses derniers moments d'isolements lui semblaient bien loin et il estimait pouvoir prendre au moins une journée de plus, rien qu'une, pour passer quelques heures seul et ne la consacrer qu'à la seule personne avec qui il savait réellement partager : June.

C'est pour ça que ce matin là, il avait traîné au lit avec elle, la gardant dans ses bras, son téléphone loin, très loin de lui. Ne retrouvant son coté raisonnable qu'aux alentours de midi où il l'avait accompagné pour aller en cours, il s'était étalé sur le lit en arrivant et s'était rendormi presque aussitôt. Il ne dormit pas bien longtemps puisque déjà, son téléphone se remettait à sonner. Il se releva en bougonnant, se frottant les yeux du dos de la main pour se réveiller, sortir de sa somnolence lui étant apparemment difficile. Il attrappa son téléphone, s'apprêtant à raccrocher par automatisme avant de finalement prendre le temps de regarder le nom de l'appelant dans un froncement de sourcil. « June? » Demanda-t-il en décrochant, sa pointe d'inquiétude disparaissant doucement à mesure que la voix de cette dernière sortait du combiné. « Je viens te chercher. » Déclara-t-il à peine eut-elle finit de parler, il aurait put lui demander de rentrer d'elle même, ça lui aurait éviter bien des problèmes, mais il ne pouvait se résoudre à la savoir seule trop longtemps, elle qui était la prunelle de ses yeux. Malheureusement pour lui, c'était bel et bien ce qu'elle allait devoir finir par faire vu qu'une blonde révoltée avait réussi à mettre la main sur lui, et il savait à quel point il pouvait être difficile de lui tenir tête. Elle l'avait tout d'abord, appeler, encore une fois, le faisant soupirer, bien que son utlime chance se trouvait dans le fait de décrocher, lui, ne le savait pas, alors il laissa sonner, espérant qu'elle se lasse.

Ce fût un pur échec puisqu'elle le dépassa, faisant sursauter le plus jeune sous ses cris. « NOLAN JUDE EVANS ! » Il échappa quelques grognements protestataires à son égard, pourquoi est ce qu'elle était si bruyante? Il aurait bien continué sa route, tenter encore vainement de la fuir, il n'avait pas de temps pour elle, là, tout de suite, mais malheureusement, quand Silver voulait quelque chose, on pouvait rarement lui refuser. Nolan se demandait parfois comment son copain pouvait encore la supporter, et avoir même trouvé le moyen de lui faire un enfant. « Comment ça on ose ne pas me répondre ? Comment ça on joue le mort et on donne pas de nouvelles ?! Non mais dis donc ! » Il fit rouler ses yeux avec ennui avant de les reposer sur elle, plantée devant lui, comme pour lui faire comprendre un peu plus qu'il n'avait pas intérêt à ne serait-ce qu'envisager la fuite. Ce fut pourtant déjà envisagé, il avait d'autres choses à faire et n'avait clairement pas envie de perdre son temps à écouter ses gérémiades, il fit donc un pas de coté dans un élan de patience et de bonne volonté, espérant qu'elle le laisse tranquille rien que cette fois. « Une autre fois Silv, j'ai à faire tout de suite et on m'at.. » « Oh non non non non non mon gaillard, tu viens avec moi ! » Elle le tira par le bras sans le laisser finir, ce qui lui valu un nouveau regard ennuyé vers le ciel, ne bougeant pas d'un pouce, et échappant même un petit sourire amusé devant son expression quand elle se rendit compte qu'il faisait frein. Sourire qui s'efface devant la mine mécontente qui se tourna vers lui, claquant des doigts. « Dis donc, tu pourrais un peu coopérer à ton kidnapping ! » Nolant fût surpris de voir ses pieds s'activer à la suivre sans son consentement et soupira de plus belle au sourire satisfait de la blonde alors qu'elle ajoutait en bougonnant, le tirant à sa suite : « Zoup-zoup, et n’essaie pas d’annuler mon sort sinon je serai encore PIRE ! Na. » Ses épaules s'affaissèrent en signe de résignation et d'abandon, la laissant le guider à travers les rues pour arriver jusqu'à chez elle.

Silver ne le lâcha qu'une fois entrés dans le salon, où Nolan ne bougea pas, la regardant prendre ses aises tandis qu'il n'en faisait rien, prêt à repartir à la moindre occasion qu'il lui serait donné. Il soutenu son regard alors qu'elle tapotait du pied, les bras flanqués contre sa poitrine d'un air frustré et les lèvres pincées. Il ne dit pas un mot, il n'avait pas besoin, Silver parlait pour deux, elle parlait même pour plus. « Je veux et j’exige des explications jeune homme… » Silence. Des explications, il en avait, quelques unes c'est vrai, bien qu'il ne pouvait pas vraiment les lui partager, et par dessus tout, il ne lui en devait aucune. Il était prêt à tenir encore longtemps comme ça, il était même paré à lancer un ou deux sarcasmes quant à son hospitalité, mais il fût interrompu par une boule de poil qui ronronnait bruyamment tout en se frottant contre ses jambes. Silver se pencha pour la récupérer dans une légère moue attendrie dans un : « Mooh, ma pauvre Chouquette, le vilain monsieur il t’a manqué en plus… » Avant de lui coller la dénomée Chouquette sous le nez. « Fais bisou d’excuse à elle d’abord, elle a le cœur fragile. » Il n'en fit rien, soutenant toujours son regard perçant qui le détaillait, les bras toujours tendus vers lui avant de se crisper en voyant que ses yeux s'étaient finalement arrêtés sur ses cheveux, battant dejà des cils en continuant avant même qu'il n'ait le temps de protester. « C’est pas bien Nolan, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu… » Elle joua avec l'une de ses mèches avec la pate du matou alors qu'il décalait déjà sa tête pour y échapper, l'air de plus en plus grognon. « Trop longtemps… » Elle poursuivit en lui adressant un interrogatoire complet, le tout sans attendre la moindre réponse, et dans une seule et même inspiration. « T’étais où ? Tu faisais quoi ? Il s’est passé quoi ? Pourquoi tu me réponds jamais ? Tu me boudes ? Tu sais que y’a que moi qui ai le droit au boudage hein ? Alors quoi ? Mais parle voyons ! » Elle se stoppa, juste une seconde, le laissant juste échapper un soupir exaspéré, avant de reprendre. « Je t’en prie, je me tais…. Un peu… » Son regard passant furtivement de son visage à ses cheveux à plusieurs reprises. Il reprit le controle sur ses pieds et alla, après avoir patpaté brièvement Chouquette pour le bon plaisir de sa maîtresse, se laisser tomber dans un fauteuil, devinant qu'il en aurait, qu'il le veuille ou non, pour un moment. Puis, sortit son téléphone pour envoyer un message à June pour s'excuser et lui dire de rentrer à l'appartement sans l'attendre puisqu'il a un léger contre temps tout en essayant de répondre sans que Silver n'ait trop de questions à ajouter à la suite pour en finir au plus vite. « J'avais d'autres choses à régler, d'autres gens à voir, donc j'ai réglé des choses, vu d'autres gens et j'étais assez occupé et avait pas le temps de passer te voir, ou de bavarder. » Il marqua une pause en la jaugeant du regard, reposant son portable sur l'accoudoir. « Mais je te boude pas, c'est plus de mon âge. Plus du tien non plus d'ailleurs... » Il se releva finalement pour aller dans la cuisine et fouiller dans son frigo sans la moindre gêne. « Et puis la moindre des choses quand tu invites quelqu'un, même de force, c'est de lui offrir à boire…T'as plus de bières? » Il fit apparaître un pack sur le plan de travail avant de s'en prendre une, faisant sauter la capsule sans effort dans un "pop" tout en la regardant une fois tourné vers elle. « Et tu touches pas à ça. » Il pointa ses cheveux du doigt. « Ils sont très bien comme ça, et tu es beaucoup trop créative pour leur survie. »


code by ORICYA.


_________________

When it all falls, when it all falls down.
I'll be your fire when the lights go out. When there's no one, no one else around. We'll be two souls in a ghosttown. When it all falls, when it all falls down. I'll be your fire when the lights go out.
by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver O. Steele

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 30/01/2016
▲ Messages : 42

MessageSujet: Re: I'm sulking. Do something. |Nolan & Silver|   Sam 26 Mai - 20:35

I'm sulking. Do something

Nolan & Silver


« You know it's not a good idea to avoid me. »
La sorcière avait bien eu une petite victoire depuis la mise en action de son plan. Elle avait réussi à faire sursauter son petit protégé. L’air de rien, pour elle, c’était déjà beaucoup, et si elle n’avait pas autant tenu à son rôle de boudeuse mécontente elle aurait très certainement laissé un rire clair s’échapper de sa gorge avant de déposer son regard rieur sur Nolan et de lui ébouriffer cette tignasse qu’elle appréciait toujours autant menacer. Mais elle n’en avait rien fait, savourant sa victoire silencieusement, du moins à sa manière. Sa deuxième victoire fut bien de réussir à le forcer à la suivre, magie à remercier, bien sûr, il n’était plus un enfant, et déjà à cette époque ce n’était pas de tout repos pour la jeune femme…

Mais face à ces petites et ridicules victoires, Silver ne manquait pas de se rendre compte de sa plus grande défaite. Un fossé immense et semblant se creuser chaque jour un peu plus était apparu entre elle et lui. Il ne lui parlait plus, il était de plus en plus froid, il ne se confiait plus, il ne voulait plus la voir, il ne la contactait tout simplement plus… Et même si elle ne laissait rien paraître, jouant les extraverties outrées et élevant la voix sans lui laisser le temps d’en placer, au fond, elle était blessée, réellement touchée par cette distance qu’elle ne pouvait contrôler et n’arrivait pas à faire disparaître, ce gouffre qui semblait lui faire du mal à elle seule. Et voilà qu’elle sentait son cœur se serrer de plus belle alors qu’elle tendait Chouquette face à lui, son regard plongé dans le sien. Le sien si dur et froid. Elle ne le supporta pas, son échappatoire ? Ses cheveux, bien sûr. Cible facile et qui saurait la faire penser à autre chose un court instant.

Elle le regarda passer devant elle, caresser sans grand ménagement Chouquette, lui faisant esquisser un sourire triste avant qu’il ne s’installe dans un canapé. Elle l’écouta, se tenant à son sourire en s’asseyant dans un fauteuil face à lui. « J’avais d’autres choses à régler, d’autres gens à voir, donc j’ai réglé des choses, vu d’autres gens et j’étais assez occupé et avais pas le temps de passer te voir, ou de bavarder. » Elle baissa une seconde les yeux en gardant malgré tout sa moue. Qu’est-ce qu’il voulait dire avec ça ? Pourquoi tant d’énigmes et pas s’expliquer un peu plus avec elle ? Certes, Nolan n’avait jamais été un vrai bavard, mais il lui parlait bien plus avant, il ne lui cachait pas tout… Il s’ouvrait un peu, voire même beaucoup plus qu’actuellement. Et l’entêtement de la sorcière était venu avec le détachement du garçon… « Mais je te boude pas, c’est plus de mon âge. Plus du tien non plus d’ailleurs… » Vraiment ? Ou faisait-il tout simplement de sarcasme ? A moins que ce soit plus que de la boude pour lui… Silver esquissa un rapide sourire et haussa lentement des épaules : « Qui sait… Y’a pas d’âge, peut-être plutôt des caractères… » Souffla-t-elle avant de le laisser poursuivre, son regard le suivant alors qu’il alla jusqu’à la cuisine : « Et puis, la moindre des choses quand tu invites quelqu’un, même de force, c’est de lui offrir à boire… T’as plus de bières ? » Elle se leva, souriant presque en se disant qu’elle réussirait peut-être à lui faire un minimum plaisir en lui en faisant apparaître, mais alors qu’elle arrivait dans la cuisine, il s’en était déjà chargé lui-même, la faisant perdre à nouveau son sourire avant de prendre aussi une bière, faisant disparaître la capsule pour prendre une longue gorgée en revenant s’asseoir dans le salon : « Et tu touches pas à ça.  Ils sont très bien comme ça et tu es beaucoup trop créative pour leur survie. » Elle leva allègrement les yeux au ciel à cette remarque : « ça va Nolan, je suis pas non plus stupide et te les teindre ou te faire une crête ou des couettes. Juste les raccourcir. » Elle soupira en le regardant avant de reprendre plus sérieusement : « Mais je pense pas que ce soit le plus important aujourd’hui, n’est-ce pas ? » Elle le fixa un instant, se perdant lentement dans ces souvenirs de ces instants ensemble qu’ils avaient partagés...

Il avait toujours été un garçon particulier, en rien affectif, il n’exprimait rien, il avait un caractère bien à lui, et pourtant, jamais elle n’avait douté qu’au fond de lui, il avait un bon fond, un cœur émanant de chaleur et de douceur, mais qu’il ne souhaitait tout simplement pas montrer, protéger, accordant sûrement cette chaleur qu’à de rares êtres sur cette pauvre terre. Et, peut-être malgré lui, Silver l’avait perçue, cette chaleur, son bon fond, son côté attendrissant qui avait engendré un tel attachement de la brunette, à l’époque, pour le garçon. Elle aurait pu laisser tomber, ne pas chercher plus, et pourtant, sous ses regards durs et ses silences, elle l’avait aperçu lui et elle avait décidé de ne pas le lâcher, de ne pas le laisser seul, car après tout, elle en était sûre, il ne voulait pas l’être ou du moins, il ne méritait pas de l’être… Mais en le voyant ainsi face à elle, elle en vint à se demander si, pour une fois, elle ne s’était pas trompée… Si maintenant qu’elle l’avait aidé, elle ne lui était plus d’aucune aide, d’aucune utilité, si elle ne devenait pas tout simplement un poids pour lui… Etait-elle donc vraiment la seule à avoir vu plus qu’une simple aide à la maîtrise, qu’un simple apprentissage entre eux ? Peut-être…

Elle chassa ses idées en se rendant compte qu’elle le fixait déjà depuis quelques minutes. Combien aurait-elle aimé pouvoir lire en lui… Mais quoi de mieux pour briser le peu de confiance qu’il devait encore lui accorder… Elle inspira longuement avant d’oser demander, d’une voix bien plus calme et moins teintée d’émotions radieuses comme à son habitude, le contemplant tout en échappant ces quelques mots : « Qu’est-ce qu’il t’arrive Nolan ? Qu’est-ce qu’il nous arrive dit ? Parce que je n’en ai aucune idée et cette fois c’est moi qui ai besoin de ton aide pour m’expliquer… » Elle baissa les yeux en prenant une nouvelle gorgée, tapotant un instant le verre de sa bouteille de ses ongles peints par sa fille en laissant ses mots s’échapper sans trop chercher. « Je sais que je suis pas toujours facile, tout le monde le dit, je le sais bien, mais tu me connais n’est-ce pas ? Ou là encore je me trompe… Tu sais que je m’inquiète très facilement, non ? » Elle eut un petit rire nerveux en se laissant retomber contre le dossier de son fauteuil : « Ou ça t’amuse ? Tu cherches à me punir ? Alors explique moi pourquoi, je préfère largement régler le problème plutôt que de le faire durer et empirer. » Elle le regarda à nouveau un petit sourire triste aux lèvres : « Un message Nolan. Je demandais juste un message. Des nouvelles. Même un pigeon voyageur aurait fait l’affaire. Tu veux pas me voir ? Ok, si tu veux, je sais pas ce que je t’ai fait, mais c’est ton choix. Mais jouer les morts, c’est jamais la solution… » Elle se frotta nerveusement le visage en faisant léviter sa bière avant de la reprendre, appuyant ses coudes sur ses genoux pour lui sourire à nouveau : « Alors explique moi ce qu’il se passe, raconte-moi vraiment au lieu de jouer les saoulés mystérieux ou exprime tout simplement ce que t’as sur le cœur et je te foutrais la paix si ça peut te permettre de m’apprécier à nouveau un minimum. » Montre d’un doigt ces yeux : « Mais ces regards, pour moi, c’est tout simplement trop. Je peux pas les supporter, ni accepter sagement que tu me mentes sans savoir pourquoi. » Elle détourna le regard en levant sa bière, échappant un petit rire : « Et voilà que je me suis retapée un monologue. On me changera pas à croire… »  


code by ORICYA.


_________________


THE WITCHY BITCHY GIRL

Histoire, Journal, Liens & Sujets.

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I'm sulking. Do something. |Nolan & Silver|   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm sulking. Do something. |Nolan & Silver|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Présentation de ~Silver~
» Samuel Nolan
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Nolan | I will always survive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Beacon Hills :: Habitations :: Maisons et manoirs :: Maison Steele-
Sauter vers: