AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 13:44


Alec Gideon Lightwood

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Lightwood
Prénom : Alec
Âge : 25
Métier : Officiellement : Etudiant | Officieusement : Chasseur
Situation familiale : En couple
Orientation sexuelle : Magnusphile
Particularités : Prendre un arc en main me détend toujours
Habitudes : Quand je suis nerveux je me gratte les cheveux ou le nez ou derrière l'oreille ou l'avant bras ou la cuisse ou .. Bref quand je suis nerveux j'ai des puces○ Même si elle me casse les pieds la plupart du temps et que je lui rappelle constament que je suis l'ainé et qu'elle me doit le respect, j'aime ma soeur plus que tout ○ Quand quelque chose ne vas pas j'ai tendance à monté au sommet d'un toit et de tirer à l'arc pour me détendre.
Groupe : Chasseur
Avatar : Matthew *keurkeurlovelitredebave* Daddario

Anecdotes
¤ La première fois que j’ai pris un arc en main, ça a été une véritable révélation. C’était comme si cette arme m’avait appelée et que j’étais destiné pour elle. Ça peut paraître idiot mais c’est ainsi que je l’ai toujours ressenti.

¤ J’ai une petite sœur, et bien qu’elle soit insupportable, chiante et casse-couille, elle le membre de ma famille à laquelle je tiens le plus et je ferais tout pour la protéger du monde qui nous entoure.

¤ Parfois je suis jaloux du côté rebelle et sans limite de ma sœur, c’est comme si elle n’avait peur de rien et que rien ne pourrait la retenir de se battre pour ce en quoi elle croit.

¤ Je suis aussi bon cuisinier que ma sœur. En d’autre terme, ça veut dire que si je vous prépare un bon petit plat, la seule chose censé qu’il vous reste à faire est de fuir, loin, très loin de l’arme chimique que j’ai préparé avec de la nourriture.

¤ Parfois j’imagine dans ma tête un monde parfait, celui où il n’y aurait pas de guerre, ni de famine, ni de maladie. Un monde où tout le monde vit en parfaite harmonie. Puis souvent, je me réveille et réalise que ce monde n’existera sûrement jamais.

¤ Je n’ai tué qu’une seule personne dans ma vie, et cela me hantera jusqu’à la fin de mes jours. Et j’espère qu’un jour IL me pardonnera.


Caractère


Nom & Prénom : Alexander Gideon Grumpy Lightwood
Âge : 18 ans et une dent en moins depuis hier ! Ma droite était fantastique
Date de naissance : 1 octobre 1998
Cursus sélectionné : Histoire des hommes histoire qu'il apprenne à draguer un peu parce que c'est désespérant
Activités extrascolaires : Sport collectif et sport de combat. Chasse intensive de sorciers aussi ! Parce qu'on peut pas dire que tu sortes beaucoup en dehors des missions ! Va falloir te bouger le cul mon vieux si tu veux pas mourir vierge !
Décrivez vous en quelque lignes : J’ai souvent été qualifié de timide et froid. Le parfait petit soldat comme on m’a déjà appelé. Je n’aime pas parler de moi et ne montre pas souvent mes faiblesses. J’ai les pieds sur terre et sais garder mon sang froid dans les pires situations. J’ai souvent sacrifié ce que je voulais pour le bien des autres.

Comme je l’ai dit, je n’aime pas parler de moi.

Alors ça pour ne pas parler de toi c'est sûr ! Il faut dire qu'un muet est plus expressif que toi ! Et comme je suis ta sœur adorée et que je suis toujours là pour te rendre service, je vais prendre en main ta fiche d'inscription !

Comment vous décrire mon frère, sous ses allures de brun ténébreux grumpy et jamais content de cache un tout petit Alec qui aime la vie et les gens ! Même si il est très bien caché par sa grumpyttude il est bien là je vous le jure. Ce n'est qu'un petit cœur tendre qui ne demande qu'à être aimé !

Comme il l'a dit il est plutôt, même beaucoup réservé, il ne parle pas de lui, ni de ses sentiments. Même avec moi et pourtant je suis sa sœur et je fais tout pour régulièrement lui tirer les vers du nez mais c'est pas une mince affaire. Il se plaît dans le silence mon frère mais je l'aime comme ça !

Que dire d'autre sur lui ? Ah oui il est très loyal et protecteur. Imaginez un peu l'état dans lequel a finit le premier mec qui m'a demandé de sortir avec lui ! Quand je dis loyal, c'est que jamais il ne vous laissera tomber si il vous en estime digne ! D'ailleurs ils surveille toujours mes arrières. Et non pas parce que je suis une fille et que mon derrière est magnifique ... Voyons je suis sa sœur ! Mais parce qu'il fera toujours tout pour protéger ceux qu'il aime !

Je crois avoir fait rapidement le tour du caractère de mon frère ... J'espère que ça vous aidera à le choisir pour qu'il entre dans votre université !


acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : cf Black & White Bear
Prénom : cf Black & White Bear
Âge : cf Black & White Bear
Pays : cf Black & White Bear
Code du règlement : cf Black & White Bear
Inventé ou scénario : cf Black & White Bear
Commentaires : cf Black & White Bear
acidbrain

_________________
...


Dernière édition par Alec G. Lightwood le Sam 4 Mar - 9:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 13:45


Histoire






« Respire chéri. C’est bientôt finit ». Je serre les dents pour ne pas crier, ni gémir, en fait je veux éviter de faire le moindre bruit. C’est le rite de passage pour tous les chasseurs de la famille. Les runes. Elles nous son gravé sur le corps par des sorciers soumis au contrôle des chasseurs. Maintenant que j’ai 5 ans, et que mon entrainement va bientôt commencer, je dois passer par là. Ces sortes de tatouage qui resteront à tout jamais sur ma peau, sont là pour me protéger des sortilèges et de la magie. Mais bien entendu elles ont leur limites et contre les plus grands pouvoirs elles ne pourront rien. Mais c’est quand même obligatoire. Alors je serre les dents et attends que ça passe.

[…]

« Choisi bien ton arme ». Je me tourne vers la table contenant un arsenal pour une armée entière. J’aime pas les armes à feu, les épées me paraissent trop grande pour mon petit corps, les poignards c’est pour les filles, le fouet … Je suis pas Indiana Jones. Et là je le vois en bout de table. Un morceau de bois taillé en arrondi avec une corde tendu. Je m’en empare avec le carquois que je place sur mon dos. J’en tire une flèche, la place contre le fil, pose le devant contre l’arc et tend le fil. Je me tourne vers la cible et lâche mon bras. La flèche file comme un éclair et va se planter directement dans le cœur d’une cible. Et pour moi c’est comme une révélation. Cet arc, c’est mon arme. Quand je le tiens dans mes mains je n’ai plus l’impression d’être un enfant.

[…]

« DEBOUT DEBOUT DEBOUT ALEC DEBOUT » Les piaillements de ma petite sœur me tirent de mon sommeil. « La ferme Izzy !! Laisse-moi dormir » Mais peine perdu, le petit monstre n’écoute rien n’y personne, elle saute sur mon lit et arrache la couette qui me recouvre la tête ! « Mais réveille-toi !!! C’est la rentrée aujourd’hui !!! Et comme je suis une grande je vais enfin à l’école ! Mais Papa a dit que je devais t’attendre pour y aller alors dépêche-toi ! » Je me lève rapidement pour attraper l’insecte qui vient de me réveiller mais la sale petite teigne est déjà partie en courant. Je me prépare alors pour aller à l’école. J’ai 8 ans et Izzy du haut de ses 6 ans croit que l’école est le plus merveilleux endroit au monde. D’un côté je suis impatient de voir la déception dans son regard quand elle comprendra que ce n’est qu’un lieu de torture réservé exclusivement aux enfants.

[…]

Je m’assoie à ma place habituelle. Déjà 4 ans que je supporte l’école alors que je suis persuadé que ça ne changera rien à ma vie, mais c’est une étape obligatoire pour tous les enfants il parait. Enfin c’est pas l’école qui me dérange le plus mais les autres enfants. Parce que pour eux ce n’est pas normal de ne pas avoir ses parents à la sortie de l’école mais juste un gars flippant qui vient nous chercher moi et ma sœur, pour eux c’est pas normal de porter des t-shirts à manche longue peut-importe la chaleur dehors, pour eux c’est pas normal de ne pas inviter d’autres enfants chez soit en gros pour eux moi et ma sœur on est pas normaux. Mais on y peut rien nous ! Les règles sont les règles et il faut les suivre. Ne montrer les runes à personne tant qu’on n’est pas adulte, règle n°1. Ne pas se faire d’amis en dehors du cercle des chasseurs, règle n°2. Ne faire confiance à personne à part les membres de notre famille, règle n°3. Toujours rester discret et ne pas se faire remarquer, règle n°4. Je suis bon pour suivre les règles. Et d’ailleurs je suis aussi chargé de les faire rentrer dans la tête de ma sœur. Car elle les règles elle s’en fou royalement. Elle mène tout son petit monde à la baguette dans cette école et si tout le monde se moque de moi, aucune ne l’ose avec elle. Je suis les règles sans broncher quand elle n’en fait qu’à sa tête. « Les enfants veuillez accueillir un nouveau parmi nous ! Magnus présente toi au reste du groupe » Un ptit asiat se tient sur l’estrade à côté de la prof. Il ne paraît pas très à l’aise avec tous les regards braqués sur lui. Un peu divertissement pour les brutes de la classe. Ils vont enfin me laisser un peu respirer maintenant. Bon point pour moi, mauvais point pour le ptit Magnus. Mais c’est pas mon problème, comme le dit souvent mon entraineur « Ne t’occupe pas des problèmes des humains, on règle déjà ceux qu’ils ne peuvent pas voir »

[…]

« Arrêtez !! Laissez-moi tranquille s’il vous plait » Une petite voix couine dans un coin. Je devrais l’ignorer et continuer ma route mais je me souviens qu’habituellement c’est moi qui suis dans sa situation. Et à la différence, Je suis entrainé à encaisser les coups. « La ferme le chintok ! Tu devrais même être là ! C’est une école pour américains et pas pour chinois ! Retourne bouffer des chiens dans ton pays. » Je me plaque contre un mur pour regarder la scène. Le nouveau – Magnus je crois – est acculé dans un coin par 4 petites terreurs qui ne savent rien faire d’autre que de se croire supérieur parce qu’ils peuvent tabasser quelqu’un sans scrupule. Et d’ailleurs je trouve dégueulasse leur façon de parler. Il est chinois, ok et alors, c’est un être humain comme les autres. Magnus me remarque et me lance un regard suppliant. L’un des terreurs se retourne et me remarque aussi « Casse-toi de là Lightnul !! Tu devrais être heureux qu’on s’en prenne plus à toi ! » Oui c’est vrais je devrais être heureux d’être enfin tranquille mais c’est pas une raison pour les laissez faire. Je m’approche d’eux et l’un des quatre se retourne pour m’envoyer son poing dans la figure, je l’esquive et lui fait un croche-pied pour qu’il s’étale au sol. Un deuxième arrive et se ramasse mon coude dans la figure, j’entends un crack qui me fait sourire, sachant que son nez ne reprendra jamais la même forme qu’avant maintenant. Le troisième cours vers moi et je le fais basculer par-dessus mon épaule avant de lui écraser mon pied dans la figure. Le dernier qui tient toujours Magnus par le col, le lâche et se tourne vers moi. Je n’hésite pas et lève mon genou pour qu’il lui arrive dans l’entre-jambe. Alors qu’il est au sol et qu’il tombe à genou, se tenant les précieuses, je me penche vers lui et lui murmure « T'aime ta propre medecine ou tu vas retenir la leçon cette fois ! ».

[…]

Je sirote mon chocolat au marshmallow en face de Magnus ! « J’en reviens tu l’a bam et l’autre il a boum et puis bim dans les noisettes et badaboum ils étaient tous à terre ! T’es mon nouveau héro ! ». Je sais que j’ai fait une erreur et que je n’aurais pas dû le sauver de ces brutes, ni même être rendu à prendre un chocolat chaud qu’il a insisté à payer pour me remercier. Je ne dois pas me faire d’amis c’est l’une des règle. Mais on doit bien protéger les humains contre les sorciers et pourquoi pas contre les brutes aussi ! C’est logique non ! Et puis en quoi on ne doit pas se faire des amis ! Qu’elles sont les raisons qui obligent un chasseur à vivre dans la solitude ?! Et si moi je veux pas être seul jusqu’à la fin de mes jours ?! Et si je veux quelqu’un d’autre que mon insupportable sœur dans mon existence ! Je peux bien me permettre un ami non ?!




« Aller c’est le lycée !! C’est finit les brutes immatures ici ! Tu devrais être heureux ! Et tu sais quoi !! On va peut-être enfin te trouver une copine !! Ça serait trop cool ça !! » Je referme la porte de mon casier et lève les yeux au ciel ! Magnus et ses brillantes idées ! Quand il commence on l’arrête plus ! « J’ai d’autre choses à faire que te trouver une copine comme tu dis ! Et puis trouves-toi en une avant de vouloir me caser ! » J’ai jamais été intéressé par une fille ? Je ne dis pas que certaine ne sont pas jolie ni même canon mais de là à faire de la soupe de langue avec très peu pour moi. Puis comme j’ai dit j’ai pas le temps. J’ai maintenant 16 ans et je commence à aller de plus en plus sur le terrain pour enquêter sur des familles de sorciers. Dans deux ans j’aurais bientôt ma première mission solo, et ça il est hors de question que je la loupe parce que je manque d’entrainement. Mais bien entendu je ne peux pas parler de ça à mon meilleur ami. Parce qu’il n’est pas au courant et que d’ailleurs il ne devrait même pas être mon meilleur ami. Mais c’est la seule règle que j’ai jamais enfreins et puis personne à part ma sœur n’est au courant et je sais qu’elle emportera ce secret dans sa tombe. « T’as jamais le temps ! T’es pire qu’un ministre tu sais ça !! T’as jamais le temps de venir en soirée, t’as jamais le temps de faire quoi que ce soit ! Si je te connaissais pas aussi bien je penserai que tu me cache quelque chose » me dit-il avant de partir avec un clin d’œil vers sa salle de cours. Ça ne me fais pas plaisir de lui mentir comme ça mais ai-je vraiment le choix ? Je ne sais pas ce que ma famille pourrait lui faire si ils savaient que j’avais enfreins leur règle. Même Izzy est discrète sur ses amis qui sont bien plus nombreux que les miens. Et je ne veux pas risquer sa vie.

[...]

Le coup de bo m’envoie au sol. Le souffle coupé, je me relève difficilement avant de contrer sa nouvelle attaque. Elle a oublié de protéger ses jambes et je saute sur l’occasion pour la déstabiliser et lui porter un coup aux genoux. Izzy tombe lourdement sur le sol, je pointe mon bo sur sa gorge « Ça fait 4-0 ptite sœur » Je lui tends le bras pour l’aider à se relever. « On t’as jamais dit qu’il fallait pas frapper les filles ? » J’attrape une bouteille d’eau et bois une longue gorgée avant de reprendre une position de combat. « T’es pas une fille t’es un monstre sur haut talon ! Je comprends même pas comment on peut te laisser sortir percher sur ses trucs. » Je contre tous ces coups mais la laisse quand même de temps en temps me toucher, le but n’est pas de lui montrer qui est le plus fort mais de l’entrainer et le meilleur moyen est de faire croire qu’elle peut me battre. C’est comme ça que ça marche avec Izzy. De plus quand elle pense m’avoir fait mal elle lâche de suite son bâton pour venir m’aider !

[…]

Après trois heures d’entraînement, on se retrouve dans la cuisine devant la liste des pizzas à commander, aucun de nous ne prendrait le risque de nous intoxiquer l’un l’autre en cuisinant. Et comme nous sommes seuls, nous nous penchons donc sur le choix d’une pizza. « Alors tu comptes lui dire un jour ?! » me questionne Izzy. Je cherche mon téléphone dans ma poche pour appeler la pizzeria. «  Dire quoi à qui ?!Tu sais bien à Magnus !Quoi Magnus ? » Pour le coup je ne suis plus ma sœur et j’entends quelqu’un me demander ma commande à l’autre bout du fil. Je passe commande de nos pizzas avant de reposer mon téléphone, espérant que ma sœur ait oublié en cours de route son interrogatoire. Autant rêver ! « Que tu craques pour luiJe ne craque pas pour Magnus c’est mon meilleur ami !Oh Alec pas à moi jte connais trop bien ! Tu ne regardes pas les filles autour de toi et tu n’accordes de l’intérêt à personne d’autre que lui ! Et puis il est mignon tu sais !Mais oui bien sûr jvais me ramener vers lui et lui dire que je suis dingue de lui et que ma famille chasse les sorciers et que ma sœur est voyante et qu’un alien vit dans grenier ! Redescend sur terre Izzy. » Sauvé par le gong de la sonnette je me précipite vers la porte d’entrée afin de récupérer nos pizzas ! Ils ont été super rapide pour le coup. Quand j’ouvre la porte je tombe sur la dernière personne que je m’attendais à voir sur le seuil. « Magnus ?! Qu’est ce que tu fais là et comment as-tu eu mon adresse ?! » Il se tenait là devant la porte comme si c’était normal ! Heureusement qu’il n’y avait personne d’autre qu’Izzy dans la maison sinon j’aurais eu de sacrés problèmes. « Désolé je sais que tu m’as dit de jamais venir chez toi mais il fallait que je te parle absolument. » Je jetais un regard vers ma sœur, nos parents et le reste des chasseurs pouvaient rentrer de leur mission de reconnaissance à n’importe quel moment et il ne devait surtout pas le voir ici. J’attrapais son bras en l’entrainait dehors vers la cabane à jardin aménagé en petite maison pour les invités chasseurs qui passaient dans le coin parfois.

Un fois à l’intérieur je verrouillais la porte derrière nous. « Mais t’es dingue ou quoi ? Je t’avais dit de jamais venir chez moi ! Si quelqu’un t’avais vu … » Je balançais ma tirade en faisant les 100 pas dans la petite maisonnette. Magnus m’attrapa par les épaules pour me forcer à lui faire face ! « Hey mais calme toi on dirait que ta famille fait partie de la mafia ou un truc encore pire ! Que tes parents soient stricts jveux bien comprendre mais de là à ce que je puisse être tué juste pour une visite » Je soupirais … Si seulement il savait. « Et sinon tu avais quelque chose à me dire ? » Ce fut à son tour de commencer à faire les cents pas, mais au contraire de moi, il ne disait rien. Je commençais à m’inquiéter, il avait peut-être découvert ce que je faisais vraiment et qui est ma famille. « Je vais déménager ! » Mon cœur tomba au fond de mon estomac ! « Quoi ?! Comment ça tu déménage ?Mes parents viennent de me l’annoncer, mon père à trouver un nouveau travail en Floride on devrait partir dans quelques jours. Mais je ne voulais pas préparer mes cartons sans te le dire avant. » Une pierre s’abattit sur moi. J’allais perdre mon seul ami, la seule personne à qui je tenais en dehors des membres de ma famille. Et il allait partir.




« J’espère que tout le monde est prêt. Je ne sais pas comment mais ils sont au courant qu’on arrive et il hors de question qu’on laisse une famille de sorcier aussi puissante s’enfuir à l’autre bout du monde. » On était tous réunis devant un immeuble qui semblait le plus banal au monde et pourtant d’après les renseignements, l’une des plus puissantes familles de sorcier vivait ici. En soit il n’avait encore rien fait de mal, mais selon mon père il n’en reste pas moins une menace pour les humains et c’est notre devoir de les empêcher de nuire. C’était l’une des seules choses sur laquelle Izzy et moi n’étions pas d’accord avec nos parents. C’est comme condamner quelqu’un qui aurait le potentiel de tuer des gens avant qu’il l’ait fait … C’est injuste pour ceux qui n’ont jamais voulu faire le moindre mal. Mais mon père a donné ses ordres et nous n’avons d’autres choix que de les respecter. Je jetais un regard vers ma sœur de 15 ans qui participait à sa première mission. Je sais qu’elle est prête, je l’ai entrainé moi-même le plus possible mais d’un certain côté j’aurais aimé lui éviter tout cela. Qu’elle puisse encore rester une jeune adolescente comme les autres un peu plus longtemps.
Je restais en arrière, le bras levé pour pouvoir prendre une flèche en quelques secondes en cas de besoin. Izzy et moi n’étions là que pour les renforts au cas où. Mais alors qu’elle sautillait sur place impatiente de commencer ou d’en avoir finis, je sais pas trop, j’entendis de grands bruits provenant de la maison. Le talkie accroché à ma ceinture grésilla et j’entendis la voix de mon père. Nous devions intervenir. Je serais la main de ma sœur avant de rentrer à mon tour dans la maison transformée en champ de bataille. Il y avait des corps partout, des chasseurs comme des sorciers. Je montais l’escalier que je repérais, bandant mon arc avec une flèche au passage. J’arrivais en haut d’un couloir ou je vis une femme pencher au-dessus du corps de mon père. Ses mains lumineuses posées sur sa poitrine ! « NOOOOOOOOOOOOOOOOON » hurlais-je au moment où je décochais une flèche, elle eut le temps de se retourner avant de recevoir la flèche en plein cœur. Ce n’est pas le fait d’avoir tué l’assassin de mon père que me dérangea sur le coup mais le visage de cette femme qui me semblait familier. J’entendis un bruit dans une des pièces du couloir. J’attrapais une autre flèche et bandais mon arc devant moi prêt à tirer de nouveau. Je trouvais la porte d’où provenait le bruit et l’enfonçait d’un coup de pied. Je m’apprêtais à tirer sur le sorcier dans la pièce quand … « Alec ».

Je gardais mon arc levé, ne sachant pas si c’était une hallucination provoqué par un sort ou la réalité. Comment ça pouvait être possible ? Comment Magnus pouvait se trouver dans cette maison remplie de sorciers ? Il s’avança vers moi et je bandais de plus belle mon arc. « Ne bouge pas ! Qui es-tu ?! Répond moi ou cette flèche finit dans ton cœur avant que tu aies pu faire un geste. » Le sorcier leva devant lui et je me retiens de laisser partir ma flèche au dernier moment. « Alec c’est moi ! Pose ton arc. Je ne te ferais pas de mal mec ! T’es mon meilleur ami. » J’avançais d’un pas gardant mon arc bandé « Tu ne peux pas être lui ! Il m’aurait dit qu’il était un sorcier … », « Ah parce que tu m’as dit que t’étais un chasseur peut être ? » Me coupa-t-il. Certes il n’avait pas vraiment tort. Je baissais mon arc et rangeais la flèche dans mon carquois. « Tu dois partir d’ici tout de suite. Si l’un des membres de ma famille de trouve, ils vont te tuer et je pourrais rien faire pour les empêcher. » Je posais mon arc au sol et me dirigeais vers la fenêtre pour regarder dehors. « Il y un escalier de secours, emprunte le fuis le plus loin possible. J’vais essayer de les mener dans une autre direction. » Sa main se posa sur mon épaule alors que j’essayais d’ouvrir la fenêtre. Je me retournais vers lui. « Pourquoi tu m’aides ?! Que risques-tu s’ils l'apprennent ? » Je me retournais pour enfin ouvrir cette fichu fenêtre. « Ils me tueront sans aucun doute ! » Je m’écartais pour le laisser passer par la fenêtre mais il ne semblait pas décidé à bouger. « Viens avec moi Alec !Je peux pas ! Il faut que je les éloigne de toi maintenant pars ! » Il s’apprêtais à franchir la fenêtre quand il se retourna au dernier moment et que ses lèvre se posèrent sur les miennes.

« AAAAAAAAAAAALEC » La voix stridente de ma sœur me parvient aux oreilles alors que je regardais Magnus courir et tourner à l’angle de la rue. Entendant des pas se rapprochant je fermais la fenêtre et m’emparais de mon arc. Ma sœur déboula dans la pièce et regarda autour d’elle avant de parler. « Alec il faut qu’on parte d’ici tout de suite et qu’on éloigne tout le monde cette maison. Fais-moi confiance ! » Elle m’attrapa par le bras et me força à quitter la pièce. « Izzy qu’est-ce qui se passeCes sorciers sont pas comme on croit et il ne faut surtout pas qu’on reste ici. » J’arrachais mon bras à la poigne de ma sœur. « Mais qu’est-ce qui te prends bon sang ? » Elle se retourna vers moi et regarda autour d’elle comme pour vérifier que nous étions seuls. « Cette famille de sorcier est la famille de Magnus. C’est un sorcier Alec. Et je connais tes sentiments pour lui alors il faut tout faire pour le trouver, le sauver et empêcher les autres de le tuer avant. » Quoi ! Mais comment pouvait-elle être au courant ! « Ne t’en fais pas il est loin d’ici » lui répondis-je en jetant un regard vers la fenêtre devant laquelle Magnus m’avait embrassé quelques minutes plus tôt.




Le punchingball vola à travers la pièce. C’est déjà le troisième que je brisai depuis le début de la journée. J’en pris un autre et l’accrocha à son crochet et continua de taper. Mon arc pendouillait dans un coin, brisé en deux. Mes mains étaient en sang. D’abord à cause de l’arc et du nombre de flèche que j’avais tiré et brisé puis suite au coup que je n’ai cessé de donner depuis que mon arme s’était brisée. Izzy a essayé de venir me parler plusieurs fois et je l’ai ignoré. Je devrais être triste pour mon père, être anéanti même, mon père est mort, mon modèle est mort, l’homme que je rêvais un jour de devenir n’est plus. Et pourtant tout ce que je ressentais n’était qu’un vide immense dans la poitrine comme si j’avais perdu une partie de moi.  Et dans le fond je savais que ce n’était même pas à propos de l’homme qui m’avait donné la vie. Une main m’attrapa l’épaule et je ripostai d’un coup. Il fut contré dans la seconde et je me retrouvai au sol, le genou d’Izzy sur ma gorge. « Ca suffit maintenant Alec ! » J’essayai de la déloger mais elle ne se laissa pas faire « Tu te rends compte dans quel état tu es ?! J’arrive à te maîtriser comme une gamine de 6 ans ! Alors stop maintenant ! Tu sors de la salle d’entraînement et tu me laisse soigner tes mains ! Et je ne veux rien entendre ! » Elle se dégagea et m’aida à me relever. Je pourrais essayer de la faire fuir mais elle me filera une raclé et je n’étais pas en état de la combattre. A contre cœur je la suivais sans rien dire. Elle m’obligea à m’installer sur mon lit avant de partir et de revenir avec la trousse de premier soin. Elle appliqua du désinfectant sur mes mains et je ne grimacai même pas en sentant la piqure du produit sur mes plaies. Non j’accueilli la seule chose qui me fait sentir vivant depuis une semaine. La douleur.
« Parle-moi Alec ! » Je levais la tête vers ma sœur « Je croyais que tu ne voulais rien entendre … » Je me pris un coup mérité dans l’épaule. « Je plaisante pas Alec. Papa est mort. Maman est partie dans une vendetta contre ceux qui se sont enfuit. Et toi tu n’es que l’ombre de toi-même depuis une semaine. Et moi je suis seule pour affronter tout ça. » Je serai la main de ma sœur. Je m’étais renfermé sur moi-même après tout ça et n’avais à aucun moment pensé à elle et la solitude dans laquelle elle devait se trouver. Je posais mon front contre le sien. « Désolé Izzy je … » Elle releva la tête et posa son doigt sur mes lèvres. « T’excuse pas. Tu as perdu plus que moi dans cette histoire. Je ne veux pas que tu fasses comme si de rien n’était. Mais parle-moi Alec. Tu ne peux pas me protéger de tout et surtout pas de ta souffrance. » Je la serrai dans mes bras. Ma petite sœur, celle que je devrais protéger et faire en sorte à ce que son sourire ne s’efface jamais venait de me voler mon rôle de grand frère. « Dis-moi ce que tu ressens Alec » Je m’écartais d’elle et me pris le visage dans les mains. « C’est bien ça le problème Izzy. Je ne ressens rien. C’est comme si j’étais mort à l’intérieur. » Elle me pris la main et me força à lever les yeux vers elle. « A cause de la mort de papa ?! » Je détournais le regard. « Non »




« Tu te rends compte que tu rentres à l’université aujourd’hui ???!!! » Encore une fois Izzy se montrait encore plus enthousiaste que moi sur ce qu’il se passait dans ma vie. Comme d’habitude. Mais depuis la mort de notre père je n’ai pas le courage de calmer ses ardeurs. Elle à déjà mit bien trop de temps à s’en remettre. Et on peut pas dire notre mère fut d’un grand secours. Elle était plutôt aux abonnés absents. Je m’en voulais de laisser ma sœur seule pour m’installer près de l’université. « Tu sais je pourrais te faire installer une chambre … Si tu me promets de ne pas être insupportable … » Izzy se mit à sautillé sur place dans ses hauts talons. « C’est vrais je peux ??!! » J’attrapais les épaules de ma sœur pour qu’elle arrête de creuser des trous dans mon plancher. « Même pas en rêve ! Je suis pas suicidaire ! » elle me dévisagea avant de m’enfoncer son coude dans les côtes. « Méchant ! » Je la pris dans mes bras en riant « T’auras ta chambre ici mais ça ne veut pas dire qu’il faut t’installer ! Deal ?! » Elle me fit une petite moue boudeuse « Deal ! » Je l’emmenais alors faire le tour de mon appartement. Elle semblait être émerveillée par chaque pièce comme si c’était un château de princesse. Pourtant ce n’était qu’un simple appart proche du campus. Une fois les cartons déchargé je pris deux bières dans le frigo et en tendis une à Izzy. « Si tu dis à Maman que je t’ai fait boire de l’alcool je te tueAllons, tu sais bien que c’est pas ma première bière !Chuuuut je veux rien entendre de plus ! Je suis ton grand frère !! » On s’installa en riant sur le canapé. Même si elle était parfois casse pied, j’adorais entendre le rire de ma sœur. Malgré ses 18 ans, elle était bien plus mature que moi sur certain sujet. « Alors tu vas profiter de ta nouvelle vie d’étudiant pour enfin te trouver un copain … Ou une copine » Je soupirai. Et voilà qu’elle remettait le sujet sur le tapis. « Non Izzy je ne suis pas là pour ça et je ne vais pas parler de Ça avec ma petite sœur. Alors arrête de mettre ton petit nez dans ma vie privée ! » Elle soupira à son tour. Je ne pouvais rien cacher à ma sœur, elle lisait en moi comme dans un livre ouvert, même quand j’essayais d’enfouir mes secrets au plus profond de moi. « Il est parti Alec … Ça va faire 4 ans maintenant. Il est temps que tu l’oubli et que tu passes à autre chose. Je ne supporte plus te voir seul de la sorte »

[…]

Bon sang cette université est un vrais labyrinthe que j’étais heureux d’avoir réussi à éviter les retards à chacun de mes cours de la journée. J’ouvris la porte de mon appartement et laissai tomber mon sac de cours au sol. Comme le dis le bon vieux dicton, une soupe et au dodo. Je rentrais dans ma chambre et ôtai mes vêtements avant d’aller sous la douche. En sortant j’entendis du bruit dans ma chambre. J’attachai rapidement une serviette autour de ma taille pour sortir et arrêter l’intrus. Mais je ne vis personne. Seul une enveloppe avait été déposée sur mon lit. Je fis le tour de mon appartement histoire d’être sûr que personne ne s’y trouvait. Je retournais à ma chambre et pris l’enveloppe déposée sur mon lit. Je l’ouvrais pour y découvrir une simple note. Je reconnue immédiatement l’écriture de ma sœur. ‘’Oubli le ou retrouve le ! Mais fais un choix’’ Au dos de la note se trouvait une adresse non loin de mon appartement. Je partis dans la salle de bain pour m’habiller. Pris les clés de mon appartement et sortie dehors.

[…]

Je retrouvais ma sœur dans la salle d’arme. Je posais à plat sur la table, la note qu’elle m’avait laissée dans mon appartement. « C’est quoi ça Izzy ?!Un bout de papier … » Je lui jetai un regard noir. Elle s’était introduite dans mon appartement et s’était, encore une fois, mêlée de mes affaires. « Je t’ai dit de ne pas te mêler de mes affaires Iz ! » ralais-je contre elle. Elle se retourna et m’attrapa par l’oreille, me forçant à me baisser pour être à sa hauteur. J'eu à peine le temps d'exprimer un "Aïe" qu'elle commença sa tirade? « De un, les petites sœurs se mèlent toujours des affaires de leurs grands frères c’est comme ça alors prends sur toi. Et de deux, il me semble t’avoir dit de faire quelque chose à propos de tout ça ! Tu ne veux pas le revoir, Ok ! Trouve quelqu’un d’autre ! Tu ne veux pas trouver quelqu’un d’autre, Bien ! Va le voir ! Mais il est hors de question que je te laisse te morfondre encore longtemps comme ça ! Est-ce que c’est clair ?! » Elle me lâcha enfin et je me frottais l’oreille en me redressant ! Mais il semblait que mon quart d’heure ne soit pas finit quand elle se plaça face à moi les mains sur les hanches. « Ne m’oblige pas à te botter le cul Alec ! Tu mérites d’être heureux, alors fait quelque chose. »

[…]

« Salut Magnus ! Je sais pas si tu te souviens de moi … » Non non non ça fait trop débile. « Hey quoi de neuf mec ? » Non plus ! J’étais stressé et mes mains tremblaient. Pourquoi je suis aussi nerveux. Je passais la main dans les cheveux une fois, non en fait environs 50 fois à la suite. Je me retrouvais devant la porte de son appartement et je n’osais pas frapper. En fait je n’osais même pas faire le moindre bruit. « Hey salut tu te souviens de moi ! Jt’ai empêché de te faire tabasser par des gosses puis après j’ai tué ta mère lors d’une chasse et ensuite jt’ai laissé partir pour te sauver la vie et puis toi tu m’as embrassé ! » Oui bien sûr il faut bien insister bien sur le fait que ma famille a tué la plupart des membres de sa famille et que je suis responsable de la mort de sa mère qui elle est responsable de celle de mon père ! Super point en commun non ! Prenant mon courage à deux mains, je frappais trois petits coups. Et merde je fais quoi maintenant ?! Et si, il ne me reconnaissait pas ! J’avais changé en 4 ans. J’avais d’ailleurs plus de runes qu’avant, j’avais grandis, pris en muscle … Et si lui aussi avait changé … Si il ne se souvenait plus de moi. Si il ne voulait plus jamais me revoir ? Si il était passé à autre chose ? Et si … La porte s’ouvrit et j’avalais difficilement ma salive. Je me retrouvais face à lui au bout de 4 ans. Et si j’avais changé lui aussi. Mais je reconnaissais quand même mon meilleur ami en lui. Sauf qu’il semblait assumer bien plus que moi son côté gay, quand on voit son maquillage, ses vêtements et même son vernis à ongle noir. Je sais que j’aurais dû dire quelque chose mais je restais planté là comme un imbécile. Mais fait quelque chose Alec !!! Réagis aller !!! « Hey ça va mec ?! » Entendre le son de sa voix me replongea 4 ans plus tôt, la dernière fois que je l’avais vu. « Désolé je me suis trompé d’appartement » dis-je avant de me retourner et partir.




« Alors t’es allé le voir ?!! Dis moi comment ça c’est passé ! Jveux absolument tout savoir avec tous les détails croustillants !! » J’entendais la voix de ma sœur dans mon oreillettes, On se trouvait dans une forêt à la poursuite d’un sorcier renégat qui avait déjà tué de nombreux humains et chasseur, et tout ce que trouvait à faire ma sœur c’était de me parler de Magnus ! Je lui avais dit que j’y étais allé histoire qu’elle me fiche un peu la paix, mais je ne lui avais pas dit comment ça c’était passé et surtout pas le fait que j’avais été le plus lâche du monde au moment fatidique. Mais bien entendu cette dernière ne voulait rien entendre, enfin à vrai dire si, elle voulait tout entendre. « Izzy tu te rends compte que ce n'est absolument pas le moment pour ça ?! » Je poussais une branche de l’arbre sur lequel je me trouvais pour épier la cabane que l’on surveillait. Izzy se trouvait elle aussi perché sur un arbre à quelques mètres de moi.  D’après nos sources, le sorcier s’en servait comme planque. Il nous suffisait seulement d’un signe de sa présence pour pouvoir attaquer. Les choses avaient un peu changé depuis la mort de mon père. Maintenant nous ne chassions que les tueurs. Un accord avait été passé avec la plupart des grandes familles de sorciers. Tant qu’ils ne font de mal à personne, de notre côté nous les laissons tranquille. Comme ça, on évitait les missions suicide comme celle de mon père 4 ans plus tôt. « Tu sais si on doit passer notre journée dans cette forêt à épier cette cabane tout autant le faire en me racontant vos retrouvailles ! Ça passera le temps !!  Alors maintenant tu me raconte tout ! » Je soupirais. Elle ne laisse jamais tomber ma parole. « Il a ouvert la porte et …Tu lui as sauté dessus et tu l’as embrassé à pleine bouche ?!» Je ne lui répondis pas. « Alec dis-moi que c’est ce que tu as fait !!Je suis partis.QUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! » Je grimaçais au hurlement strident de ma sœur dans mon oreille. « Discrétion Izzy bordel !Comment ça t’es parti ! Pourquoi t’es parti ????? Non mais tu te fous de moi !! – J’ai paniqué ok ! Alors calme-toi avant qu’on nous repère !Trop tard ! » Le sort atteignit la branche sur laquelle je me trouvais et je tombais au sol. Je me rattrapais pour retomber sur mes pieds, me cachant derrière l’arbre pour éviter un nouveau sort. Izzy aussi était au sol. Le sorcier se tourna vers elle et j’en profitais pour tirer une flèche dans sa jambe afin de le déconcentrer. Je m’approchais de ma sœur et l’aidais à se relever. « T’es fière de toi j’espère ?! » Elle me tira la langue avant de lancer son fouet pour immobiliser le bras du sorcier afin de l’empêcher de lancer un nouveau sort. Sauf qu’il réagit rapidement et s’empara du fouet tirant ma sœur vers lui. Il commença à marmonner et lança un sort sur elle. Sans prendre la peine de réfléchir, je me jetais devant ma sœur et le sort m’atteignit en pleine poitrine. « ALEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEC !!! »

[…]

J’ouvris les yeux sur un lit dans le manoir de mes parents. Izzy était à mon chevet et elle ne semblait pas avoir dormi de la nuit. « Hey Iz !Alec bon sang t’es réveillé ! J’ai eu si peur. » Elle se jeta sur moi et je grimaçais. J’avais l’impression d’avoir été percuté par un camion, mais en regardant rapidement mon corps je ne semblais avoir plus de blessure que ça.  « Ça va je vais bien. Enfin j’en ai l’impression dû moins.Je suis désolé Alec ! J’aurais pas dû hurler comme ça. Tout est de ma faute.Rho aller aide moi à sortir de ce lit et je penserais à te pardonner. » Elle me fit un semblant de sourire. Je sais que malgré son caractère et son côté constamment enjoué, elle a très mal vécu la mort de notre père et qu’elle ne supporterait pas de perdre un autre membre de la famille. Elle m’aida à me lever et à aller à la salle de bain. Bon sang j’avais vraiment mal partout et me déplacer était même difficile. Arrivé à la porte elle commença à rentrer et je la repoussais dehors « Même pas en rêve ! C’est hors de question que ma petite sœur m’aide là-dedans !! Aller ouste ! » Elle semblait vouloir protester mais je la poussais dehors avant de fermer la porte. Je pris une douche rapide avant d’enfiler les vêtements mis à disposition. Puis je me regardais dans le miroir. Quelque chose semblait étrange. C’était comme si mon reflet était liquide et que mon reflet se déformait. J’approchais la main pour toucher la glace mais au lieu de rencontrer la surface froide du miroir, ma main le traversa comme s’il s’il n’était pas solide. Je retirais ma main, un liquide argenté la recouvrait et commençait à se répandre à mon bras. J’ouvrir le robinet espérant pouvoir nettoyer ça mais rien n’y faisait, le liquide argenter se répandait encore sans s’arrêter. Je voulais hurler mais il semblait m’avoir privé de ma voix. C’est donc comme ça que j’allais mourir alors. Tué par un miroir.

[…]

« Il faut trouver l’origine de cette malédiction Maman ! On ne peut pas le laisser comme ça. Il faut faire quelque chose !Je le sais ça ! Mais je ne sais pas quoi faire.Non Maman je t’interdis de faire ça ! Je t’ai laissé nous abandonner après la mort de Papa le temps de faire ton deuil alors qu’on avait besoin de toi ! Je ne te laisserai pas abandonner Alec ! Tu nous dois bien ça ! Alors tu vas te bouger et trouver une solution. Il est hors de question qu’il meurt à cause de toi ! » J’essayais de bouger mais j’avais l’impression d’avoir un immeuble sur le corps. Dans le brouillard dans lequel je me trouvais j’entendais au loin Izzy hurler sur notre mère. La pauvre ne méritait pas ça, mais il faut dire qu’Izzy gardait tout ça en elle depuis tellement longtemps ! Je voulais lui signaler que j’étais là, que j’allais bien, mais je ne réussi qu’à émettre un grognement. J'entendis les talons de ma sœur se rapprocher de moi « Alec ?! Tu m'entends ?! Tout va bien se passer ! Je trouverai le moyen de te sauver ! Je te le promets. » J'entendis les sanglots dans sa voix et je savais qu'elle pleurait. Ne voulais me lever et la prendre dans mes bras ! C'est ma petite sœur, elle ne devrait jamais verser une seule larme pour moi. Je devrais être là pour la protéger.

[…]

« C’est hors de question je ne te laisserai pas l’emmener là bas !!C'est le seul moyen que j'ai trouvé ! Et puis quoi encore ! Sa famille a tué ton père je te rappelle et tu veux lui confier ton frère ! J'en reviens pas que vous m'ayez caché son existence et que ton frère l'ai aidé à fuir !Alors tu es prête à risquer la vie de ton fils par fierté ! Je ne le laisserai pas tomber ! C'est mon frère et Magnus est le seul en qui j'ai assez confiance pour lui sauver la vie !je t'interdis d'emmener ton frère là bas Isabelle !C’est ce qu'on va voir ! »

[…]

Je me réveillais en sursaut en sentant mon corps tomber … Et effectivement j’étais au sol. Quelqu’un me tirais par les épaules. « Iz ?Alec t'es réveillé ! Dieu merci tu vas pouvoir m'aider ! - T'aider à quoi ?Euh … - Izzy ? Te kidnapper ! Quoi comment ça tu me kidnappe ? J'ai peut être trouvé une solution pour te sauver mais Maman veut rien entendre alors je te kidnappe ! Et je dois dire que je suis contente que tu sois conscient parce que t'es pas si léger que ça ! » Sur ses dernières paroles elle m’aida à me mettre debout et à marcher en me soutenant. J'avais l'impression d’être un vieux qui ne peut plus contrôler ses mouvements ! Une fois installé dans sa voiture j’essayais d'en savoir plus ! « Où on va Izzy ?Euh …Tu sais pour quelqu’un qui l'a souvent ouverte c'est bien la première fois que je te trouve autant silencieuse ! Et ça ne me rassure pas du tout ! – Je ne préfère rien dire parce que tu vas m'en vouloir et refuser d'y aller ! Et c'est peut être ta seule chance de t'en sortir ! Ça fait déjà deux semaines que tu es dans cet état et tes moments de conscience se font de plus en plus rare alors c’est même pas la peine d'essayer de me faire changer d'avis ! » J'essayais de me redresser du la banquette arrière où j’étais allongé mais c’était peine perdu ! « Ne me dis pas que …Alors je vais pas le dire ! – Bon sang Iz tu ne peux pas faire ça !Trop tard on est arrivé ! » Elle sorti de la voiture et vint me rejoindre pour m'aider à sortir de la banquette arrière ! Ça ne servait à rien de lui râler encore dessus déjà parce que ça va utiliser des forces que je n'avais pas, ensuite parce que faire changer d’idée ma têtu de sœur était peine perdu et surtout je ne pouvais absolument pas l’empêcher de me trainer à sa suite.
Quand on arriva devant la porte de Magnus, je ressentis de nouveau la même angoisse que la dernière fois où j’étais venu ! Contrairement à moi Izzy ne mis pas trois siècle à frapper à la porte, si on peut appeler ça frapper vu la force qu'elle venait d'y mettre je me demandais comment la porte tenais encore sur ses gonds ! Un Magnus endormi et en caleçon vint nous ouvrir en râlant « Nan mais vous êtes dingue ? Vous savez au moins l'heure qu'il est ? » Izzy ne pris même pas la peine de lui répondre avant de le pousser pour rentrer dans son appartement et de me lâcher, sans aucune délicatesse, sur le canapé le plus proche. « Pas le temps pour la politesse Magnus ! Mon frère est victime d'une malédiction, il faut que tu l'aide !Woah déjà comment est ce que tu connais mon nom ? Et ensuite en quel honneur j’aiderai ton frère ? » Izzy se planta devant lui les mains sur les hanches ! « Parce qu’il t’a sauvé la vie … Personne ne m'a sauvé la vie alors pour la dernière fois tu prends ton frère, aussi sexy soit il, et tu sors de chez moi ! » Répondit Magnus à Izzy en lui ouvrant en grand la porte ! Je voulu me lever du canapé pour partir, puisque ça ne servait à rien de rester ici. C’était même une grosse perte de temps. Magnus m'avait oublié et était passé à autre chose. Et malgré la douleur dans ma poitrine suite à cette réalité ce n’était que se faire plus de mal encore que de rester ici ! Au moment où je poussais sur mes jambes pour me relever, un éclair de douleur me traversa le corps et je tombais au sol. La dernière chose que j'entendis fut mon prénom, hurle par ma sœur

[…]

Je me réveillais allongé sur un lit que je ne connaissais pas. Avec l’impression d’avoir la plus grosse gueule de bois du monde. Mais je semblais avoir retrouvé la plupart de mes forces. Mon cou me grattait et en passant la main dessus je sentis la cicatrice d'une nouvelle rune. Magnus avait dû me l’a gravé pour me sauver la vie. Même si j'ignorais ce qui avait pu le faire changer d'avis. Je me levais et attrapais mon t-shirt pour l'enfiler. « Tu n'es pas obligé de te t’habiller pour moi tu sais ! » Je sursautais en me retournant, Magnus se trouvait dans l’embrasure de la porte. J’attrapais ma veste et l'enfilais par-dessus mon t-shirt ignorant l'intervention de Magnus et lui tournant le dos.  « Tant pis ! Mais j’ai aimé ce que j'ai vu ! » Je levais les yeux au ciel. Il allait forcément falloir que je lui parle à un moment où un autre. « Où est ma sœur ?Sérieusement ?! Au bout de 4 ans les seules choses que tu trouves à me dire sont je me suis trompé d’appartement et où est ma sœur ! Je sais que tu n'as jamais eu beaucoup de discussion Alec mais là quand même … » Je me retournais pour lui faire face. « Et tu voudrais que je te dise quoi ?! C'est pas vraiment comme si on pouvait s'asseoir autour d'une bière pour parler du bon vieux temps ! Ah oui et pourquoi pas ?! » Une table de bar apparu dans la chambre avec deux verres de bière dessus. Je soupirais. « C'est pas un jeu Magnus ! » Il s’approcha de moi « Qui t'as dis que je jouais ? » Il s'approcha encore. « Tu m'as oublié ! » Il s’approchait encore et moi je restais immobile. « Non c'est faux. » Un autre pas. « Tu ne m'as pas reconnu ! » Encore un pas. « Que tu crois.Tu ne m'as pas rattrapé  – Tu n’étais pas prêt – Tu ne voulais pas me soigner …Tu es vivant non ?Tu … Je … C’est … » Il posa un doigt sur mes lèvres. « Tu es à court d'excuse Alec ! » Je voulu reculer mais il me retient par le bras avant de m'embrasser. Je replongeais dans les souvenir 4 ans plus tôt lorsqu’il m'avait embrassé pour la première fois. Et je ressentais toujours la même chose. Cette chaleur dans le cœur et ces palpitations dans mes veines. Il fit glisser ma veste de mes épaules avant de tirer sur mon t-shirt. Je levais les bras pour l'aider à l’orée. Puis je m’attaquais à sa chemise. Il me colla au mur sans jamais quitter mes lèvres. « Oooopsy ! J'ai rien vu et je ne suis pas là ! Continuez je m’en vais ! »




« Si jamais tu franchis cette porte ce sera finit Alexander Gideon Lightwood ! »

Je me réveillais en sursaut. Magnus était endormi à côté de moi et je passais quelques minutes à regarder son visage paisible avant de me lever. Je pris un verre d'eau avant de m'installer sur le même canapé sur lequel ma sœur m'avait lâché 6 ans plus tôt quand j’étais victime d'un sort mortel. Tellement de choses c’était passé depuis … Des bras m'enlacèrent les épaules et je sentis un souffle dans mon cou. « Toujours le même rêve hein ?! » Je tournais la tête pour trouver ses lèvres et l’embrasser. « Je voulais pas te réveiller. Désolé.Alors réfléchis moins fort ! Tu veux en parler ? » Je ne répondis pas. Il avait l’habitude maintenant. Je n’aimais pas parler de moi, de mes sentiments et de ce qui me tourmente. Magnus avait toujours eu la patience d'attendre que je sois prêt à parler sans jamais rien me reprocher. Je me demandais souvent comment il pouvait faire pour m'aimer. On était si différent tout les deux. Lui était tellement ouvert sans aucune honte ni peur du jugement des autres. J’enviais parfois ce côté de sa personnalité. « Je sais exactement ce qu’il te faut ! » Je haussais un sourcil. « Ah oui ?! » Deux verres de cocktail apparurent sur la table. « Magnus il est 5h du matin …Et alors c'est bien l'happy hour quelque part dans le monde.Tu es exaspérant des fois tu sais ?! Mais j’espère bien que c’est pour ça que tu m’aime ! »

[…]

« Alors comment ça se passe la vie de couple amoureux ?!Tu compte me poser cette question chaque fois qu'on se voit Iz ?Mais c'est que vous êtes tellement trognon ensemble que j'en deviens jalouse ! Est-ce que tu imagines ! Moi je suis jalouse de toi ! Si on m’avait dit ça je ne l'aurais jamais crus !Ma pauvre Izzy ! Que le monde est injuste avec toi ! » Ma sœur me rendit mon sourire. Ces visites me remplissait à chaque fois de joie. Et en prime elle adorait Magnus ! Je sais qu’elle avait passé son temps à défendre ma cause, mais certaines batailles sont perdu d'avance. « Alors comment ça se passe ? Comment … Elle va ? » Lançais je dans un souffle. « Tu devrais l'appeler Alec ! Ou même essayer de la voir. Elle n'est plus la même depuis ce jour là. C'est encore pire qu’après la mort de papa. Tu ne veux pas faire un effort ? Cette situation me tue ! – Non Izzy ! Ce n'est pas à moi de faire un effort ! »

[…]
4 years ago
Magnus ouvrit la porte et je me jetais sur ses lèvres. Mes mains s’attaquèrent à sa chemise. Il me prit les poignets avant de s’éloigner un peu. « Non pas que je me plaigne, mais qu’est-ce qu’il t’arrive ? » Je retirais mon t-shirt avant de m’emparer de ses lèvres à nouveau. « J’en ai envie ! » Il s’éloigna encore une fois de moi. « Tu as envie de … ? » Je lui jetais un regard appuyé. « De … Oh … OH ça ! Alec tu es sûr ? Je … Euh tu sais … Ecoute je ne veux pas qu’on aille trop vite tous les deux. Ce qu’on a est tellement magnifique que je ne veux pas risquer de te perdre en allant trop vite. » Je l’attrapais par le col pour l’embrasser encore. « Magnus ! Arrête de réfléchir et enlève ton pantalon ! Maintenant ! » Ne le laissant même pas répondre je le poussais dans la chambre sans jamais lâcher ses lèvres.

Le craquement du plancher me tira du sommeil. Je ne sais comment mais je sentais que quelque chose n’allait pas. Magnus était endormi à côté de moi. Je sorti du lit en enfila un jogging avant d’aller dans le salon. Je vis du coin de l’œil une ombre bouger et je me baissais à temps pour éviter un coup. Je donnais un coup à l’assaillant au genou pour le déséquilibrer avant de le faire tomber à terre. La lumière s’alluma et Magnus sorti de la chambre. Je lui jetais un regard, je n’aurais pas dû. Le coup m’arriva dans la tempe et me désorienta l’espace d’une seconde. Ce fût suffisant pour qu’il reprenne l’avantage et se précipite vers Magnus, un poignard à la main. Je me sur l’homme, nous faisant tous les deux tomber à terre. Je le retournais pour voir son visage. Impossible c’était un chasseur que je connaissais. J’avais même fait plusieurs chasses avec lui dans le passé. Je lui bloquais les bras avant d’appuyer mon avant-bras sur sa gorge. « De qui vient l’ordre ! » Il ne répondit pas mais essaya de se débattre. « Je n’hésiterai à te tuer sans aucun remord !! Alors répond-moi ! De qui vient l’ordre. » J’appuyais encore plus sur sa gorge pour lui faire comprendre que je ne plaisantais pas ! « Tu ne devais pas être là ! Elle a dit que tu devais être chez toi et qu’il serait seul. J’ai juste obéis aux ordres mec ! J’te le jure !Qui ça Elle !! De qui vient l’ordre ?!! Dernière chance ! C’est ta mère qui a ordonné son exécution. »

[…]

« Alec calme toi ! » Magnus essayait de suivre mes grandes enjambés. « Tu ne peux pas débarquer comme ça avec ce regard de tueur ! » Je me retournais face à lui. « Elle t’a condamné à mort Magnus ! Bordel tu sais ce que ça signifie ?! Tous les chasseurs du monde vont te poursuivre pour te tuer ! Et toi tu veux que je me calme ! » Je repris ma route vers la maison de mes parents ! Comment ma mère avait-elle osé mettre un contrat sur la tête de Magnus ! Il ne comprenait pas ce qu’il risquait maintenant. L’ordre d’exécution allait faire le tour du monde. Chaque chasseur qui pourrait le croiser essayerait de le tuer maintenant. Il ne pourrait même pas sortir tranquillement dans la rue. Comme a-t-elle put me faire ça ? Je poussais la porte d’entrée et me dirigeais directement vers le bureau de ma mère. Izzy m’aperçut et sut immédiatement que quelque chose clochait. Peut-être l’avait-elle deviné par mon regard de tueur comme l’a appelé Magnus ou par le simple fait qu’il soit sur mes talons. « Alec qu’est-ce qui s’est passé ?! » L’ignorant, j’ouvris d’un grand coup la porte du bureau de ma mère. Elle se leva de son siège, mais ne me regarda pas. Son regard était posé sur Magnus ! « Comment as-tu osé amener cette chose ici Alec ?! » Je jetais sur la table le poignard du chasseur qui avait attaqué chez Magnus ! Il portait la marque de notre famille. Preuve qu’elle lui avait fourni son arme. « Et toi comment as-tu osé ordonner son exécution ??!!Tu as fait quoi ?! » Intervint Izzy, mais aucun de nous deux ne lui portèrent la moindre attention ! « Cette chose et sa famille sont responsable de la mort de ton père ! Et tu voudrais que je le laisse vivre ! Que je le laisse te corrompre !! C’est hors de question ! Il payera pour les crimes des siens ! Je ne te laisserai pas être perverti par cette immonde créature. » Mon poing frappa violement le bureau, provoquant un sursaut général chez les personnes présentent dans la pièce ! « Et nous sommes responsable de la mort des membres de sa famille !! Est-ce qu’il est en train de nous pourchasser pour nous tuer un à un ?! Alors dis-moi qui sont les méchants dans l’histoire ! Ce qui te dérange ce n’est pas qu’il soit un sorcier mais c’est que je l’aime ! Tu restes tellement sur tes principes que tu détruis la vie de tes propres enfants au passage ! Je l’ai déjà perdu une fois ! Je ne te laisserai pas me l’enlever !! » Je me retournais et commençai à partir. « Si jamais tu franchis cette porte ce sera finit Alexander Gideon Lightwood !! » Je me retournais pour faire face à ma mère « Si c’est ce que tu veux ! Adieu Maman ! » J’attrapais la main de Magnus pour l’entraîner à ma suite et quitter le plus rapidement cette maison où je n’avais plus rien à faire.

[…]

« Tu sais quitte à rester éveiller toute la nuit, il y a des activités bien plus amusantes que de broyer du noir. » Me dis Magnus en s’asseyant à côté de moi. « Je t’ai encore réveillé ?!Je me réveille chaque fois que tu quittes le lit. » Magnus se blotti contre moi et je l’enlaçais. Il savait ce qui me tenait éveillé chaque nuit depuis 4 ans. « Est-ce que tu regrettes ?! » J’eu un petit rire. « Tu me demande sérieusement si je regrette de t’avoir choisi ?! » Il rigola aussi. « Non Alec. Je te demande si tu regrettes cette situation avec ta mère.Ce qu’elle a fait est impardonnable.Je n’ai pas dit que j’étais d’accord avec ses actes, je tiens à ma vie. Mais je comprends pourquoi elle l’a fait ! » Je le repoussais pour me lever. « Tu comprends ! Tu te fous de moi ! Vous vous êtes ligué avec Izzy ou quoi ?! » Magnus se leva à son tour pour me faire face. « Non on ne s’est pas ligué contre toi Alec. Mais je le vois bien que tu ne vas pas bien depuis ce jour-là. Tu peux essayer de le cacher à tout le monde mais pas à moi. Je te connais trop bien. Tu ne te sentiras bien qu’une fois que tu auras réglé le problème avec ta mère. Elle t’aime, de sa façon bizarre et dérangée en voulant tuer la meilleure chose qu’il te soit arrivé dans la vie, c’est-à-dire moi ! » Je souris à sa petite blague, il n’y avait que Magnus pour faire de l’humour dans un sermon. « Mais elle t’aime. Et d’après ce qu’en dit Izzy vous êtes trop buté l’un comme l’autre pour oser faire le premier pas et discuter.Tu me demandes d’aller discuter avec la femme qui a ordonné ton exécution et de lui pardonner ?Non ! Je te demande d’aller discuter avec ta mère ! Au moins la tienne est toujours là… » Je le pris dans mes bras. Je ne lui avais pas caché ce qu’il s’était passé cette nuit là … ce que j’avais fait et que je regretterai jusqu’à la fin de mes jours. Mais par je ne sais quel miracle, Magnus m'avait pardonné et ne me tenais pas pour responsable. « Tu ne serais pas entrain de me manipuler là ?Est-ce que ça marche ?Il va falloir me convaincre un peu plus ! » Lui répondis-je en l'embrassant. « Et qu’est ce que je peux offrir à Monsieur pour lui faire plaisir ?Toi ! »


acidbrain

_________________
...


Dernière édition par Alec G. Lightwood le Ven 3 Mar - 21:10, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:23

BIENVENUE FACE DE CAKE.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:26

Merci tronche de camembert !!!

T'as récup internet ?!

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:36

Ma tronche ne s'apparente aucunement à un camembert. Abruti. T'ai dit non.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:37

J'ai posté le message avant que tu réponde sur skype !!! Et moi je trouve que tu t'apparente bien avec un camembert

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:48

*rolleyes* investit dans des lunettes mon vieux. Ouais mais j'te l'répètes puisque t'es décidée à me harceler partout (même si j'en reçois pas la moitié) pis arrête de te plaindre j'te souhaitais la bienvenue à la base, laisse moi tranquille.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:58

Mais je me plains pas wsh !!! Arrête de te plaindre que je me plains !!!

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Mar 21 Fév - 14:59

Shh.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 153

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Ven 3 Mar - 23:06


Congrat’s
T’es validé !



Tu rejoins nos rangs !

Bienvenu à toi sur le forum !

Je t'annonce officiellement que ta fiche est VALIDÉE

Cependant il te reste quelques petites choses à faire avant de te lancer dans l'aventure :

★ N'oublis surtout pas de recenser ton avatar pour ne pas qu'il te soit piqué !
★ Tu dois aussi créer ta fiche de lien et de rp afin que les autres joueurs puissent te faire des demandes. N'oublis pas de recenser toutes tes fiches une fois cette étape terminée
★ On a tous besoin d'un endroit ou vivre et qu'on veut pas tous être sdf alors n'hésite pas à faire une demande de logement
★ Tu as déjà un compte parmi nous et le message du début t'ennuie car tu le connais déjà ... N'oublis de recenser ton multicompte
★ N'hésite pas à skyper ton staff pour tout contact en cas de problème


Le petit mot de ta future sista d'amour Bon, tu sais déjà ce que je pense de ton histoire hein... Tu as eu ma pré-validation alors voilà la vraie ! Pressée de voir ce que va rendre le grumpy d'Alec en RP ! Pressée de pouvoir venir l'enquiquiner avec la p'tite Izzy aussi... Et pressée qu'on chasse un Magnus pour avoir du Malec en RP !

code (c) crackle bones

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec G. Lightwood

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 21/02/2017
▲ Messages : 19

MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   Sam 4 Mar - 9:09

JE SUIS PAS GRUMPY NAMÉOH

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alec || I hope there will be always an us ... In every world ... In every story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: