AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léo D. Williams

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 02/01/2017
▲ Messages : 4

MessageSujet: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 2:17


Léopold aka "Léo"

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Williams
Prénom : Léopold David
Âge : 22ans
Métier : Etudiant en droit
Situation familiale : Seul
Orientation sexuelle : Hétéro
Particularités : Tatoué, amoureux de son skateboard, fumeur.
Habitudes : Se chamailler avec Barry ○ squatter le skate park ○ Fouiner dans les affaires qui le regarde pas
Groupe : Humains
Avatar : Dylan Rieder

Anecdotes

Alors ce qu'il y aurait de plus important à vous dire sur moi c'est bien que je suis un goinfre. En effet, il vaut mieux m'avoir en photo qu'à table. Et en petit bonus, c'est que je ne prends pas un gramme peu importe ce que j’ingurgite. Sinon, j’adore jouer, faire des paris débiles c’est mon dada, par contre je suis plutôt mauvais joueur, alors attendez-vous à ce que je tire la tronche pendant des jours si je suis amené à perdre. Je rigole beaucoup, et même beaucoup trop, mais c’est très efficace pour esquiver les pics ou les moqueries de certains, prenant tout au second degré, même quand ça devrait être pris autrement. Le jour où vous réussirez à m’atteindre, ça reviendra un peu au même que si je perdais un pari, quoi qu’extrêmement rancunier -l’avantage d’avoir bonne mémoire-  vous pouvez ramer pendant plus longtemps encore. Je suis très organisé, à ma manière, bref, l’organisation bordélique vous connaissez ? J’vous montrerais, c'est le pied ! J’adore donc manger, faire l’idiot et faire des paris idiots, et quand je ne peux faire aucun des trois, je me prélasse dehors au soleil. Comment ça, s'il pleut ? C’est carrément impossible ça ! Enfin bref, on a tous nos petites habitudes non ? Mais je ne suis pas censé vous faire une thèse sur ma personnalité pour le moins originale. En fait, on m'avait demandé d'écrire des anecdotes sur moi, sûrement pour mieux me connaître, c'est toujours plus facile avec des anecdotes, parce que décrire son propre caractère en restant objectif c'est légèrement tendu, même si je m'assume parfaitement, enfin passons, de quoi je parlais déjà ? Ah oui mes anecdotes ! Promettez moi de ne pas rire, quoique, libre à vous ! Je m'en fou, honte de rien, je suis né comme ça, et heureusement d'ailleurs. Mon plus gros toc serait le fait que je déteste l’effet mouton, du coup par pur réflexe, il m’arrive de dire l’exact opposé de mon avis juste pour ne pas faire comme tout le monde. Un de mes tics les plus récurrents est le fait de papillonner des yeux -et parfois avec une tronche de dix pieds de long- quand je ne comprends pas ce qu’on me raconte. C’est plus fort que moi, certains trouve ça adorable, d’autres pensent que ça me rend encore plus idiot que je ne le suis. Mais je suis pas idiot ! J'ai un très bon QI en fait. Mais on s'en fou, c'est pas comme si j'aimais m'en vanter, c'est lus facile de passer pour un idiot !  Autre tics, mes cheveux et mon visage, je ne peux pas m’empêcher de les « pétasser » comme disait ma mère. Enfin on n’est pas là pour parler de ma mère, quoiqu’il en soit, il m’arrive que trop souvent de me frotter l’arrière de la tête, me passer une main dans les cheveux, me frotter la joue, il y a de multiples possibilités. Sinon je crois que c’est tout, ou c’est que j’en ai pas encore conscience. Enfin c'est pas vraiment des anecdotes tout ça, c'est plus un moyen préventif pour que vous sachiez à quoi vous attendre en me croisant, et il reste encore des choses à dire mais je vais me taire et passer à de vrai anecdotes. Sauf que je ne sais toujours pas quoi raconter. C'est pas clair dans mon cerveau, je viens de rentrer des cours et.. Eeeh ! Mais ça c'est une anecdote non ?! Alors j'suis en première année de master de droit, que je finance grâce à mes compets de skate, j'voulais pas travailler pour quelqu'un. Je suis pas fait pour avoir un patron de toute façon, j'aime pas quand on me donne des ordres. Surtout que je fais généralement le contraire de ce que l'on me demande. Mais je divague encore ! Je sais, on va faire un j'aime et j'aime pas ça sera plus simple et puis comme ça je pourrais vous parler de ma merveilleuse naissance, elle pourrait faire une anecdote elle aussi mais sinon quand je vais devoir parler de mon passé pour faire une sorte de pseudo-biographie soporifique, bah j'aurais plus rien à dire ! Donc, ce que j'aime... Hm. Les sushis ! J'adore ça, c'est trop bon, c'est carrément mon plat préféré, avec les pizzas et puis les plats épicés, j'adore quand ça pique moi, même si à la fin je finis tout rouge avec la bouche en feu. Sinon j'aime aussi le sport, en même temps j'ai toujours besoin de bouger, un peu comme la cousine, en pire, mais c’est parce que elle c’est plus une geek, 'fin j'vous ai rien dit sinon elle va me claquer même si je lui mets une tête en matière de taille. Et puis j'aime les chats aussi, et non  je ne suis pas un « vieux gars » qui finira célibataire endurci et chevronné avec ses chats. J'aime juste les minous d'ailleurs j'en ai un, je l'ai appelé « Miaou » oui, oui, comme quand j'étais gosse et que j'appelais mon ours en peluche « Nounours » j'ai toujours aimé les noms simples et pas trop compliqué, du moins seulement parce-que je suis nul pour trouver des noms, je dois tenir de ma mère pour ça. Oui, je fais partie de cette grande partie de la population qui n'est pas satisfait par le prénom qu'on lui a donné à la naissance. Autrement, je n'aime pas les choux de Bruxelles ? En même temps qui aime les choux de Bruxelles ?! Le premier qui dit « moi » je l’assomme. Plus sérieusement, il n'y a pas grand-chose que je n'aime pas, ou du moins je ne saurais pas en énumérer la liste là tout de suite, je reste concentré sur les choses que j'aime, mon côté optimiste sûrement...


Caractère

Me connaître, c'est un peu à double tranchant, soit on m'apprécie, soit on préfère se passer de moi. On ne peut pas dire que j'ai un mauvais fond et je suis loin d'être méchant non plus, même si je sais parfaitement l'être en certaines occasions. Gentil mais pas idiot, mais bon quand on est un humain au milieu de toutes ces créatures surnaturelles c'est légèrement compliqué d'être en colère et crédible à la fois... Je ne suis pas forcément du genre très patient avec un calme à toutes épreuves, et même si je prends beaucoup de chose en riant, mon cerveau en constante ébullition étudiera chacune de vos paroles. Car derrière ce garçon hyperactif et extrêmement impulsif que je vous laisserais voir, se cache un petit génie, sans me jeter des fleurs hein, surtout que ça doit pas être franchement cool de se jeter des fleurs au sens propres du terme, non ? Je ne voudrais pas prendre le risque de me prendre une épine dans l'œil ! On dit souvent que l’on peine à me suivre, la preuve, je suis sûr qu'après m'avoir lu vous aurez le cerveau enfumé. Peut-être qu’on le dit simplement parce que je suis un vrai moulin à parole quand je m’y mets et que j'ai facilement tendance à sauter d'un sujet à un autre sans m'en rendre compte, j'ai une façon de raisonner qui m'est propre en quelque sorte. Donc oui, hyperactif, et pas qu'un peu, je suis constamment en mouvement, et peine à tenir en place plus de dix minutes, m'empêchant parfois de me concentrer sur quelque chose de précis, d'où mon traitement à l'Aderall, mais franchement, ça, on s'en fou. Bref, vous me verrez souvent faire les cents pas lorsque je pars dans mes réflexions, ça m'aide à réfléchir, et puis si l'espace est trop confiné je trépigne sur place et ça rend pas franchement mieux, croyez moi. Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, il m'arrive parfois de ne pas réfléchir, bien évidemment, puisque sinon je ne pourrais pas m'auto proclamé impulsif. Il m'arrive donc à maintes reprises de foncer dans le tas sans y avoir tranquillement réfléchis à l'avance, et donc je fonce comme un pur irresponsable. Vous l'aurez donc compris, mon impulsivité me sert pas à grand-chose, en fait ça se saurait si c'était utile ce foutu trait de caractère. Ça m'est  juste utile pour ce qui est de me placer en première loge dans des situations délicates, voire gênantes. Mais, encore une fois sans me jeter de fleurs parce que ça fait mal, je suis plutôt intelligent, et même si on ne dirait pas comme ça aux premiers abords hein, mais c'est pratique pour me sortir de tout ce merdier ambulant dans lequel je me fou tout seul, dans la plupart des cas. Il faut peut-être aussi ajouter que je dois être aussi sacrément chanceux pour m'en être toujours plutôt bien sorti jusque-là ! Et ce petit exercice d'auto-description me fait prendre conscience que je suis du genre... Bourré de défauts ! Je veux bien avouer que je ne suis pas facile à vivre au quotidien... Mais rassurez-vous ! J'ai quand même un peu de points positifs à ajouter, je pourrais commencer par le fameux "je suis courageux" mais ça semble logique quand on remarque la ribambelle de situation délicates que j’ai déjà à mon actif même si certain penseront juste que je suis un gros crétin, j’préfère qu’on dise que c’est du courage, on me le reprochera pas. Ce qui n'est pas le cas de ma curiosité, qui, elle, devient rapidement un véritable fléau dans mon cas. Oui je suis un fouineur, ce genre de fouineur qui écoute aux portes et farfouille les dossiers de son père. Et le fait que je sois autant borné et têtu n'arrange les affaires de personnes, je parviens toujours à arriver à mes fins, donc essayez même pas, ce sera un gain de temps pour tout le monde, j'vous le dis ! Enfin j'étais censé me trouver des qualités là, non ? Je ne crois pas que ça soit très réussi pour l'instant. Mais c'est pas ma faute, je ne saurais pas agir autrement, et puis j'ai la fâcheuse tendance à vouloir m'occuper des problèmes des autres, certainement pour mieux oublier les miens -de ce qu'en disent ceux qui me connaissent le mieux- mais c'est aussi parce que je suis positif et optimiste, du moins la plupart du temps. J'aime pouvoir redonner le sourire à ceux qui m'entoure. Et puis il faut dire que je suis doué pour ce qu'il s'agit de faire l'andouille pour amuser la galerie -s'en est devenu une seconde nature- et mon rire est assez contagieux d'ailleurs, alors autant en profiter non ? On pourrait donc dire que je suis drôle, dans un genre un peu plus... Spécial. J'aime rire et ne passerais son temps qu'à ça si seulement je le pouvais. Le sarcasme comme l'ironie restent mes deux outils favoris en matière de rhétorique peu importe la situation, ne faisant pas toujours sourire mes interlocuteurs mais peu importe. Même si ça m'accorde parfois quelques soucis supplémentaires, j'ai du mal à m'en soucier, surtout que comme on dit, "chasser le naturel et il revient au galop", et le sarcasme est tout ce qu'il y a de plus naturel chez moi. Et ce n'est pas comme si j'avais vraiment envie de changer non plus. On est toujours loin des qualités mais j'ai au moins gagné un peu de temps pour réfléchir à quoi dire, et croyez-le ou non, mais j'ai trouvé quelque chose à dire, et j'en suis pas peu fier. La loyauté, parce que s’il y a bien quelque chose d'important pour moi ce sont bel et bien toutes ces personnes à qui je tiens. Ça suffira ? Parce que j'ai plus vraiment d'idées là et puis à force de babiller comme ça vous allez déjà en avoir marre de moi, alors il serait mieux que je vous laisse découvrir le reste par vous-même, ça vaudra mieux pour tout le monde.

acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : cf autres fiches
Prénom : cf autres fiches
Âge : cf autres fiches
Pays : cf autres fiches
Code du règlement : cf autres fiches
Inventé ou scénario : inventé
Commentaires : cf autres fiches
acidbrain


Dernière édition par Léo D. Williams le Lun 2 Jan - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo D. Williams

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 02/01/2017
▲ Messages : 4

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 2:21


Histoire





Mon histoire. Je n’ai rien de vraiment extraordinaire qui me soit arrivé dans ma vie. Je n’ai rien de ces personnages de films ou de romans à qui il arrive des choses horribles ou bien encore fantastique. Bienvenue dans le monde réel ! Je suis un gars tout ce qu’il y a de plus normal. Je crois. Pour résumé je suis l’unique enfant d’une famille modeste, à défaut d’avoir pu avoir une petite sœur ou un petit frère puisque la vie n’a pas voulu accorder beaucoup de temps à ma mère. La maladie l’a emportée alors que j’avais même pas encore atteint mon dixième de siècle. Ca a dévasté mon père, tout autant que moi. Mais la vie continuait et le monde ne s’était pas arrêté de tourner pour nous alors on avait pas eu d’autre choix que d’avancer et finalement, depuis, rien n’a vraiment changé. Je vis encore chez mon père du haut de mes 22 ans. Faut dire qu’il a un peu de mal à couper le cordon et j’ai moi-même tendance à le ménager un peu trop pour me permettre de m’en éloigner de trop. Il est la personne la plus importante à mes yeux, il s’est démené pendant des années pour s’occuper de moi du mieux qu’il pouvait et je lui avais pas toujours laissé la tâche facile d’ailleurs, il n’a pourtant jamais laissé tomber et j’ai acquis pour principe que, maintenant que le temps et la vie l’avait un peu trop usé, c’était à moi de prendre soin de lui, bien qu’il déteste que je remette en question son rôle de parent… Il y a de ça quelques années maintenant, il a été muté, à Beacon Hill’s, une petite ville au nord de la Californie. Des attaques d'animaux à répétition soit disant, mais mon petit doigt me disait qu'il y avait anguille sous roche. J'ai intégrée l'université la plus proche de la ville, et continué à faire ce que j'ai toujours fait, fourrer mon nez partout, jusque dans les dossiers de mon père. J'avais enfin quelque chose d'intéressant à me mettre sous la dent, contrairement à là où j'habitais, cette ville était tout sauf ennuyeuse ! Je sentais que j'allais l'adorer...

Léo soupira en relisant ce qu’il venait d’écrire tout en fourrant sa cuillère dans sa bouche, râlant la bouche encore pleine de céréales. Il froissa la feuille qu’il jeta dans la corbeille qui se trouvait sur son chemin jusqu’au canapé où il alla s’installer, bol de lait à la main. Il s’était levé aux aurores pour finir ce foutu devoir qu’il s’acharnait à faire depuis hier soir où il avait fini par baissé les armes et avancé la sonnerie de son réveil. Seulement voilà, il en était toujours rendu au même point. Il finit son bol de lait en deux gorgés avant de le laisser sur la table basse du salon et de se réinstaller dans la cuisine, déterminé, stylo à la main.

Il y a 22 ans de cela, un certain 26 Août, je suis né. Mon père m'a toujours dis que l'accouchement s'était passé comme une lettre à la poste. Ma mère ne m’en a jamais vraiment parler. Elle accordait beaucoup plus d'importance au moment présent et puis après sa maladie est arrivée... Elle l'est resté longtemps, malade. Elle a passé ses dernières années dans un lit d'hôpital, partageant sa chambre avec un autre patient qui n'avait aucune conversation, sans télévision pour se distraire, on n’avait pas assez d'argent pour ça. D'ailleurs, il faudra que ces foutus médecins m'explique un jour, pourquoi certains ont le droit à des choses que les autres non pas, tout ça pour quelques dollars de plus. Mes quelques rares visites à l'hôpital, ma mère me rassurait en me disant qu'elle n'avait de tout façons pas besoin de tout ce confort. Qu'elle m'avait moi, qu'elle avait mon père, et quand on n’était pas là elle avait toujours ce vieux livre sur sa table de chevet à côté du cadre où l'on pouvait y voir une photo de nous trois. Le problème c'est qu'on n'était pas souvent avec elle à l’hôpital, mon père et moi. Mon père travaillait pour payer les traitements draconiens de ma mère, les factures à la maison et les courses. Quand il ne travaillait pas, c'est à dire pas souvent, il s'occupait comme il pouvait de moi, ou réparait mes conneries de sale gosse. Seulement, un jour, ma mère est partie, j'étais encore jeune, mais je m'en souviens. Mon père l’a très mal vécu. Alors je me plaignais rarement, et évitais le sujet c'était peut-être ma mère, mais c'était aussi sa femme, et il l'aimait. Et puis j'ai grandis, avec le regret que ma mère ne soit pas encore là, mais aussi avec un père génial, et courageux, parce qu’il en fallait du courage pour me supporter ! Bref, on a fini par déménager de la grande ville de Los Angeles pour le petit patelin de Beacon Hill’s, ça m’a fait un peu bizarre de changer comme ça de ville, mais je m’y suis fait, et puis c’était pour le bien de la famille, et ça permettait à mon père de finir sa carrière tranquille, bien qu’il n’y ait pas de quoi s’ennuyer ici, à ce que j’ai pu constater par la suite…

Il regarda à nouveau son devoir avec un œil qui se voulait critique, se relisant corrigeant deux ou trois fautes par-ci, par-là, avant de s’apprêter à déchirer la feuille, mais son père était descendu à la cuisine pendant qu’il écrivait sans même qu’il ne s’en soit aperçu -la faute à ses écouteurs dans les oreilles surement- et ce dernier lui avait saisi le poignet pour l’en abstenir, une tasse de café dans l’autre main, accoudé sur la table de la cuisine. « Qu’est ce que tu fais ? » Léo releva la tête vers lui, lui dévoilant son air accablé de ses propres lacunes avant de prendre son sujet et de lui lire à voix haute : « Rédigez une autobiographie en une vingtaine de lignes. » Soupira-t-il avant de laisser retomber la feuille avec lassitude, relevant ses yeux de chocolat pour planter son regard dans celui de son père. « j’ai aucune idée de ce que je dois écrire, et puis c’est quoi cette idée de nous faire ce genre de truc quand on est en droit ? » Geint-il, faisant rouler des yeux son père. « Barry il peut pas t’aider ? » Demanda-t-il avec l’infime conviction que le meilleur ami de son fils pourrait l’aider, mais Léo se renfrogna de plus belle. « Na. Barry… c’est Barry. Et je suis carrément moins doué que lui pour parler de moi. Parler de n’importe quoi oui, mais pas de moi. » Soupira-t-il de plus belle avant de laisser tomber sa tête contre la table en expirant d’un air un peu plus désespéré encore. « Alaska ? » Insista son père, tout de même un poil hésitant sur cette idée, mais elle fit sourire Léo. «Laisse tomber p’pa c’est pour ce matin. » Répondit-il sans perdre son sourire pour autant. Sa cousine il l’adorait, elle était pipelette, pimpante, maladroite et beaucoup plus énergique qu’une personne lambda, une Williams tout simplement. Ce fut au tour du plus vieux de soupirer, ces deux-là étaient en effets des phénomènes à eux seuls, et ils faisaient définitivement la paire. Il prit la feuille sur laquelle son fils avait griffonné son deuxième essai pour le lire, faisant s’empourprer les joues du plus jeune, mais son père n’affichait pas un sourire moqueur, il était plutôt tendre, et mélancolique à la fois. « c’est pas si mal ce que t’as écris. » Déclara-t-il, sans plus de commentaires, avant de lui tendre de nouveau la feuille. Léo haussa des épaules avant de s’en saisir. « T’façon j’ai pas le choix, j’ai pas le temps pour une nouvelle tentative. » Se plaint-il après avoir checké l’heure sur son téléphone portable. Il se hâta de fourrer la feuille dans son sac à ses pieds et de caler celui-ci sur une épaule. « Bonne journée p’pa ! » Lâcha-t-il en claquant la porte derrière lui.


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barry Keegan

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 31/01/2016
▲ Messages : 12

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 16:35


Congrat’s
T’es validé !



Tu rejoins nos rangs !

Bienvenu à toi sur le forum !

Je t'annonce officiellement que ta fiche est VALIDÉE

Cependant il te reste quelques petites choses à faire avant de te lancer dans l'aventure :

★ N'oublis surtout pas de recenser ton avatar pour ne pas qu'il te soit piqué !
★ Tu dois aussi créer ta fiche de lien et de rp afin que les autres joueurs puissent te faire des demandes. N'oublis pas de recenser toutes tes fiches une fois cette étape terminée
★ On a tous besoin d'un endroit ou vivre et qu'on veut pas tous être sdf alors n'hésite pas à faire une demande de logement
★ Tu as déjà un compte parmi nous et le message du début t'ennuie car tu le connais déjà ... N'oublis de recenser ton multicompte
★ N'hésite pas à skyper ton staff pour tout contact en cas de problème


Le petit mot du panda Bref
Alors bref pourquoi bref ...
Bravo
Exeptionnel
FUUUUUCK !!

C'est t'as fait le léo le Barry il est heureux d'avoir son BFF avec lui Wesh !!!

code (c) crackle bones

_________________

Barry Keegan
Call me SUPERMAN
Hey ... How's your day ?!?!


Dernière édition par Barry Keegan le Lun 2 Jan - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo D. Williams

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 02/01/2017
▲ Messages : 4

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 16:39

BREF?! Comment ça "bref"???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 153

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 22:35

Re-re-re-re-re....-re welcome ;3

Un joli caractère puis... C'est quoi cette histoire toute rikiki mini...


_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 22:43

Chut. Elle est toujours plus longue que celle de base. J'étais fatiguée alors j'ai un peu zappé la fin et pis ça paraissait plus long sur le petit carnet de ta soeur...

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 153

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 22:45

Je profite que je peux l'ouvrir pour une fois que j'ai pas de liens avec... (Après réflexion, ah bah si... Alaska... Silver... Basti... m'enfin tu vois ce que je veux dire, je pense...) Donc je me chut pas, mais j'aime quand même hein (même si t'as tiré ta flemme ;p)
D'ailleurs la mini-jo elle est nyappy, mais là elle geek alors elle te fait des bisous de part mon biais en attendant de finir de zigouiller des jenesaisquoi comme monstres.

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 22:49

Justement faut qu'on parle de lien. *dit Léo à travers le corps de Milo #notcreepyatall*
Ahah elle est choupi mini Lou! Des beusoilles à elle aussi! Et bon zigouillage de monstres... D'ailleurs. Elle a réussi à réparer sa voiture?

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 153

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 22:50

On parlera de liens alors *.*
Bah elle est pas sur le XV là, mais le XIV, et vu qu'elle parle à ses potes, bin je capte quedal doooonc... pourrais pas en dire plus -.-

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 159

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 22:52

XD Pauvre toi! Je posterais sa fiche de lien demain mais t'façon, on en parlera surement avant !

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 153

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 23:16

C'est sûr ;)

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa Walsh


avatar

▲ Date d'inscription : 16/05/2016
▲ Messages : 18

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Lun 2 Jan - 23:50

YEEEEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH ENFIN !!!

Ahaha je pense qu'on va bien rigoler !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo D. Williams

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 02/01/2017
▲ Messages : 4

MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   Mar 3 Jan - 0:44

MA ZAZAAAAA!

Vouiiiiii!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dreaming along at a pace you'll understand. {Léo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I've been dreaming for so long, to find a meaning to understand.
» Requiescat in pace
» i was dreaming for so long (hope&delysia)
» Requesciat in Pace [One Shot]
» (m) lee pace Ω âme sœur (humain/divinité)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: