AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Don’t look back you’re not going that way {Julan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolan J. Evans

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 14/04/2016
▲ Messages : 31

MessageSujet: Don’t look back you’re not going that way {Julan   Ven 2 Déc - 23:40

Don’t look back you’re not going that way

Julan


« Ever since you got here, this is the better place. »
Oui, Nolan l'avait fait, il avait écrit cette fameuse histoire qui n'était autre que son passé, il avait fait de son mieux et ce, parce que c'était ce qu'elle avait voulu de lui. Il était bien connu que le blond ne répondait aux exigences que d'une seule personne. Cependant, une fois terminé son travail, après de nombreux essais et échecs, il était moins enjoué encore à l'idée à ce qu'elle le lise. Il avait beau se foutre de ce que les gens pouvaient penser de lui et de ce qu'il avait fait auparavant, elle n'était pas n'importe qui, et son regard l'importait bien plus que n'importe quoi d'autre. S’il s’était caché derrière cette envie de profiter d’elle quand elle était finalement rentrée, il se devait d’avouer que c’était également parce qu’il appréhendait un peu sa réaction, peut-être même plus qu’un peu, mais c’était beaucoup demander à Nolan que d’avouer qu’il soit aussi anxieux pour une chose. Il avait eu ce qu'il voulait, elle ne l'avait pas lu, June lui avait tout cédé cette nuit-là, bien trop heureuse qu'il s'était lui-même plié à ses exigences qui était de lui raconter tout ce qu'elle ne savait pas de lui. Toutes ces choses qui lui étaient arrivées avant qu'ils ne se rencontrent et qui avaient fait de lui ce qu'il était. Mais bien sûr, il fallait bien qu'elle finisse par le lire un jour, et la nuit, ou plutôt la journée vu l’heure où elle était rentrée, avait sûrement déjà été suffisamment longue comme délai d'attente aux yeux de June, alors Nolan ne fut pas vraiment surpris de se retrouver seul dans le lit à son réveil. Sa seule surprise avait été de ne pas s'être réveillé quand elle avait quitté la chaleur de la couette et c'est donc la mine un peu déçu qu'il l'observa, silencieux.

Les faibles rayons du coucher de soleil qui perçaient à travers la vitre dessinaient à perfection sa silhouette, rebondissant sur son visage dont les traits se formaient en une mine concentrée par sa lecture, une tasse de café à la main. Je détachais mon regard d’elle pour céder à mon envie de nicotine, atteignant le pied du lit à quatre pattes tout en essayant de me faire le plus discret possible pour ne pas déranger la lecture de June, ou du moins qu’elle me croit endormi pour que je puisse guetter la moindre de ses réactions sans qu’elle ne se sente obligée de les cacher. Ce fut peine perdue puisque j’atterris un peu trop lourdement sur le parquet de la chambre dans ma tentative pour attraper mon paquet de cigarettes. J’évitais son regard, assis en tailleur à même le sol, m’allumant une clope, inspirant à plusieurs reprises la fumée pour zapper ma micro-nervosité jusqu’à me rendre compte que mon cendrier improvisé était sur le bureau. Je me levais avec une certaine lassitude dans mes gestes, allant faire tomber sa cendre dans la canette avant de venir déposer avec délicatesse un bisou contre la joue de June. « Tu pouvais pas attendre pas vrai ? » Demandais je, taquin avant de reprendre une nouvelle bouffée de nicotine tout en jetant un coup d’œil aux feuilles qu’elle tenait en main. Je ne savais pas vraiment si elle avait fini ou non, ou si je devais lui demander quoi que ce soit à ce sujet, elle ne s’était pas enfuie en courant, du moins pas encore, c’était le plus important à mes yeux à cet instant. « T’es debout depuis longtemps ? » Questionnais je donc pour contourner le sujet et, également pour que sa réponse puisse me donner une indication sur le fait qu’elle ait tout lu ou non. J'espérais simplement pouvoir la garder plus longtemps près de moi, et savais que je devais lui faire confiance sur ce point. Je m'emparais du cendrier avant d'aller m'installer sur le lit pour l'observer tout en tirant sur ce bâton de nicotine qui se consumait entre mes lèvres, détaillant ses traits pour anticiper chacun de ses mots, ses magnifiques traits...




code by ORICYA.


_________________

When it all falls, when it all falls down.
I'll be your fire when the lights go out. When there's no one, no one else around. We'll be two souls in a ghosttown. When it all falls, when it all falls down. I'll be your fire when the lights go out.
by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June P. Hagerman

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 05/04/2016
▲ Messages : 15

MessageSujet: Re: Don’t look back you’re not going that way {Julan   Sam 29 Avr - 22:21

Don’t look back you’re not going that way

Nolan & June


« Whatever happens, i'll stay by your side. »
La soirée avec Effy avait eu de quoi l’occuper, pourtant, son esprit n’avais cesse de revenir vers Nolan, elle ne s’est jamais bien sentie sans lui à ses côtés, et peu importe l’affection qu’elle pouvait accorder à Effy, voire même la curiosité que la nature de la jeune fille engendrait chez la blonde, elle restait moins à l’aise qu’avec celui qu’elle aimait. Son Nolan. Elle avait longuement hésité à aller à cette soirée, à y aller seule surtout, la peur lui tordant le ventre. June en venait parfois à se demander si elle ne dépendait pas un peu trop de lui, son crâne ne manquant alors jamais de lui rappeler qu’elle ne le méritait pas, qu’elle n’était qu’un poids lourd pour lui, qu’il méritait d’être un peu sans elle, de profiter, de respirer… Pourtant, bien qu’elle cherchait à profiter au possible de cette soirée, elle n’attendait qu’une chose, retourner auprès de lui. Tout simplement.
Quand elle était rentrée, June avait poussé un petit soupir de soulagement, son cœur se calmant de ne plus être en territoire inconnu, rassurée de savoir que Nolan était là, à l’attendre. Elle avait monté les marches en vitesse, ne serait-ce que pour le voir un peu plus rapidement et laisser cette tranquillité l’envahir pleinement à sa vue. Chose qui ne manqua pas d’arriver lorsqu’il posa son regard sur elle, et elle, le sien sur lui dans un petit sourire. Elle n’avait pas manqué de remarquer les feuilles chiffonnées entassées près du bureau, mais ce qu’elle releva surtout étaient celles qui l’attendaient, ces feuilles griffonnées de l’écriture de Nolan, ces mots qu’elle lui avait demandé de rédiger pour elle, qu’il l’aide à en savoir plus sur lui, à avoir quelques réponses à son tour. A son retour, elle aurait aimé laisser son regard parcourir ses feuilles, ses mots, curieuse de lire ses écrits. Mais elle avait aussi relevé cette petite lumière dans le regard de Nolan, cette appréhension qui l’avait faite flancher, délaissant les feuilles de suite pour rester à ses côtés et se serrer contre lui sous leur couette.
Elle l’avait regardé s’endormir, sa main se perdant dans sa chevelure blonde qu’elle aimait tant, se perdant à sourire un instant en le contemplant, oubliant presque ces feuilles qui l’avaient tant tentée un peu plus tôt. Elle osa déposer ses lèvres sur sa joue en s’échappant discrètement du lit, jetant un coup d’œil par-dessus son épaule, souriant en le découvrant toujours aussi endormi, lui laissant deviner l’effort qu’avait dû être cette session d’écriture. Elle fila rapidement dans la cuisine pour se faire un café, ses pieds nus sur le carrelage la faisant frissonner un instant, se hissant sur leur pointe pour attraper un mug, y glisser un sucre et quelques goûtes de lait avant de reprendre la direction de la chambre. Elle s’installa sur la chaise de bureau, ramenant ses jambes contre elle, tirant son long t-shirt sous elle pour se couvrir les jambes au mieux, réunissant ses cheveux sur son épaule gauche pour qu’ils ne la dérangent pas pendant sa lecture, attrapant les feuilles et n’attendant pas plus longtemps pour se plonger dans son histoire, à lui, à Nolan, ses secrets qui n’avaient cessés de croître depuis qu’elle avait appris, à ses dépens, pour sa nature de sorcier.
Elle ne quitta pas la chaise ni les feuilles des yeux, les faisant glisser de ses mains sur le bois du bureau lorsqu’elle avait fini de les dévorer. Immobile, seul son regard allait et venait, elle ne remarquait même pas les rayons de soleil se baissaient au fil des phrases qu’elle parcourait. Elle n’arrivait pas à s’arrêter, ne sachant même pas faire le tri dans les émotions que ses mots et révélations lui faisaient ressentir, elle avait senti son corps frissonner par moment, un sourire triste la prendre à d’autres, ses yeux s’embuer encore parfois... Trop perdue dans sa lecture de la dernière page, elle ne l’entendit pas bouger dans le lit, ce n’est que lorsque le craquement du vieux parquet retentit qu’elle redressa les yeux, croisant le regard de Nolan une seconde avant qu’il ne lui échappe, mais elle ne le quitta pas, tiraillée entre l’envie d’aller se serrer contre lui suite aux pages qu’elle avait dévoré ou poursuivre pour tout savoir enfin. Son regard le suivit alors qu’il s’approchait et elle esquissa un petit sourire lorsqu’il déposa une bise sur sa joue et en entendant sa question : « Tu pouvais pas attendre pas vrai ? » Elle nia vivement bien que cette interrogation semblait rhétorique, elle resta à le contempler, lui à qui il était tant arrivé, qui avait subis autant et qui avait toujours tout tu, se contentant de l’écouter elle. Encore une fois, elle aurait dû insister un peu plus, se taire un peu plus aussi peut-être. Elle baissa inconsciemment le regard, se caressant distraitement le bras avant de se redressant en l’entendant demander : « T’es debout depuis longtemps ? » Elle réfléchit un instant, ne sachant pas elle-même depuis combien de temps, c’est en allant pour reprendre une gorgée de son café, désormais froid qu’elle répondit en reculant le mug sur la table : « Depuis un petit moment apparemment… » Elle le regarda repartir, profitant qu’il s’installe pour finir sa dernière page, se frottant les yeux en se redressant, déposant les pages de côté, leur jetant un dernier coup d’œil, avant de se retourner pour le voir sur le lit. Elle n’attendit pas plus longtemps pour venir s’asseoir face à lui, restant à le contempler encore un peu, étant à la fois perdue dans son regard et dans la montagne de choses qu’elle avait apprises sur lui. Elle laissa alors échapper : « Je t’aime tu sais… » Se penchant pour caresser sa joue d’une main, elle vint déposer ses lèvres sur sa joue en chuchotant à son oreille : « Merci de l’avoir fait… » Elle se redressa pour contempler ses traits de son regard, esquissant un petit sourire alors que son pouce passer sous l’un de ses yeux au regard qui l’avait fait flancher la veille : « Ça n’a pas été trop dur ? » Elle imaginait connaître la réponse, mais elle n’avait pas envie de le tirailler de questions, elle n’en avait tout simplement pas, pas encore, trop perdue dans cette part de Nolan qui jusqu’à cet instant lui était inconnue. N’osant imaginer ce que ses questions pourrait éveiller en lui, pourrait lui faire et à cet instant, tout ce qu’elle voulait, c’était qu’il perde ce regard, qu’il ne s’inquiète plus, qu’ils restent juste comme ça.

code by ORICYA.


_________________


You can break my soul, take my life away, beat me, hurt me, kill me... But please, I beg you, don't touch him. Let him stay by my side.

Story - Relationships - RPs

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Don’t look back you’re not going that way {Julan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Beacon Hills :: Habitations :: Appartements :: Appartement June & Nolan-
Sauter vers: