AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 We are more than a family || Tallulah & Sheila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tallulah J. McGuinness

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 09/06/2016
▲ Messages : 13

MessageSujet: We are more than a family || Tallulah & Sheila   Dim 20 Nov - 2:39

 
We are more than a family || Tallulah & Sheila
J’avais atterrie déjà depuis une semaine. De retour aux USA après presque 10 ans passés en Angleterre. Mais je n’étais pas revenu en tant que touriste, mais à la demande d’Alastar. J’avais d’ailleurs été surprise qu’il demande mon retour. Ce n’est pas pour les nouvelles passionnantes qu’on a pu avoir de lui avec mes parents depuis qu’il nous avait envoyé en Europe. Mais une McGuinness obéit à son chef de clan, et quand Alastar a ordonné mon retour, je n’ai pas discuté et ai sauté dans le premier avion. J’allais enfin retrouver Sheila, on ne s’était pas vu depuis près de 10 ans, depuis cette fameuse nuit dans la cave du domaine. Le lendemain, aux aurores, Alastar nous avait expédiés à Londres, sans nous laisser dire au revoir. Et bien qu’on n’ait interdiction de rentrer en contact l’une avec l’autre, cela ne nous a pas empêché de trouver des moyens pour se donner des nouvelles. Enfin bref, j’avais débarqué au manoir dans l’espoir d’y revoir Sheila et de pouvoir rattraper ces années perdues. Mais j’avais vite découvert qu’elle était en mission dans une petite ville de Californie. Sans même un regard, Alastar m’avait tendu un dossier, contenant des informations sur Tobias, l’adresse d’un appartement ou je vivrais, en face de celui de Sheila ainsi que l’endroit où elle travaillait pour avoir une couverture. Alastar considérait que je serais plus utile à chercher des informations sur Tobias, alors il avait décrété que je n’aurais pas à chercher de travail. Je n’avais même pas passé plus d’une demi-heure dans le domaine qu’il me renvoyait déjà sur les routes. Bon cette fois ci je serais avec Sheila alors je n’allais surtout pas commencer à protester.

En partant au garage pour prendre une voiture, je croisais Lonan, qui avait bien grandi en même pas 10 ans. Il ne m’accorda qu’un regard dédaigneux. En même temps Sheila m’avait brièvement parlé du fait que Lonan était totalement embrigadé dans les histoires de la famille. D’ailleurs cette dernière voulait tout faire pour l’en sortir et lui permettre de vivre une vie normale. Et voilà comment je me retrouvais sur les routes pour la charmante petite ville de Beacon Hills en Californie. Petite ville du comté de Beacon. Population surnaturelle impressionnante d’où la raison de mon envoi là-bas. En parcourant rapidement le dossier, j’avais vu que Sheila y avait été envoyé suite à des pistes sur Tobias, alors que j’y étais envoyé suite à certains rapports faisant état de nombreuses créatures surnaturelles qui semblaient être attirées par cette ville un aimant. Je m’arrêtais sur la route pour m’acheter à un sandwich et plusieurs paquet de Reese’s, en espérant que j’en trouverai à Beacon Hills. Enfin normalement aux USA on trouve des Reese’s de partout. Ce n’est pas comme Londres ou il fallait que j’aille dans une épicerie particulière pour avoir ma dose. Une fois repus, je repris la route, espérant arriver avant que Sheila rentre de son travail, afin de la surprendre à la fin de son cours. Car Madame est devenue prof de langue. Je suis même sûre qu’Alastar ne l’aura pas prévenu de mon arrivée. En même temps il ne donnait aucune raison sur ses ordres, et on avait juste à hoché la tête en acceptant comme de braves petites bêtes bien élevées.

J’arrivais enfin à Beacon Hills, ma nouvelle maison pendant un temps indéterminé. Je suivis les panneaux en direction de l’université. Enfin arrivée, je garais ma voiture et demandais mon chemin au premier étudiant qui passait par là. Ce dernier m’indiqua la salle de classe du Professeur Mcguinness (s’il vous plait). Si j’avais été courageuse, je serais aussi entré à l’université. Je sais que quelques une des meilleurs universités anglaise m’avait fait des propositions suite à mon niveau en informatique, mais je les avais décliné, me concentrant sur la chasse. J’arrivais devant la salle de classe de Sheila au moment où plusieurs étudiants en sortaient. Je jetais un regard vers la porte pour voir ma cousine ranger ses affaires. Je m’avançais alors pour rentrer dans la salle. « Alors je t’ai manqué Shei’ ? »


roller coaster

_________________

Tallulah J. McGuinness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheila N. McGuinness

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 07/06/2016
▲ Messages : 20

MessageSujet: Re: We are more than a family || Tallulah & Sheila   Dim 20 Nov - 19:09

We are more than a family

ft. Tallulah & Sheila


« It's been too long... »
La sonnerie n’allait pas tarder à retentir, je le savais, il suffisait de regarder les regards des impatients d’être en week-end pour le deviner, ces regards qui ne pouvaient s’empêcher de jeter des coups d’œil furtifs à l’horloge ou encore à leur montre ou portable. J’avais toujours un petit sourire à les voir de la sorte. Je venais tout juste d’arriver à Beacon Hills, ça ne faisait pas plus de deux semaines que j’avais endossé mon rôle d’enseignante de français à l’université, mais déjà je m’y plaisais. Bien accueillie que ce soit pas l’ensemble enseignant, malgré certain douteux d’accepter une jeune professeure à peine sortie de ses études, mais aussi par les étudiants, ces-derniers étant apparemment bien plus motivés lorsqu’ils avaient une prof jeune, c’est vrai qu’il n’y a rien de mieux pour se rapprocher d’eux et savoir quels sujets aborder pour les motiver à apprendre… Voilà ce que j’aimais dans ce métier, le partage que j’avais avec eux, mais surtout, les savoir aimer ce que je leur enseignais… Malheureusement, ce n’est qu’une couverture… Il fallait bien que je le garde en tête. Il m’en avait fallu peu pour me mettre à profiter pleinement de cette once de liberté à laquelle j’avais enfin droit après 27 années de vie… Même si j’avais eu un sacré rappel à l’ordre il y a de ça quelques jours… Alors que je rencontrais enfin Tobias… Et ça avait été une rencontre pleine de rebondissement…
Avais-je vraiment bien fait de le laisser en vie ? De choisir de lui faire un peu confiance et de croire en ce qu’il insinuait, qu’on m’avait menti, qu’on m’avait caché bien plus que je ne pouvais l’imaginer, que je ne savais pas tout et qu’il pouvait m’aider à ne plus avoir ce voile devant les yeux… Je savais que je me mettais en danger à faire de telle, bien que lui aussi à se tenir aussi proche de la fille du leader des McGuinness, mais je le voyais très bien s’en sortir avec plus de facilité que moi, mon père, lui, ne me laisserait pas impunie s’il venait à l’apprendre… Dans quelle situation tordue je m’étais encore fourrée ? A croire que j’aimais ça… L’adrénaline de la connerie, ouah…
Je décidais d’arrêter mon cours quelques minutes avant la fin, sachant que mes étudiants apprécieraient le geste, je les regardais ranger leurs affaires et se presser vers la sortie en répondant d’un sourire à ceux qui me souhaitaient un bon week-end. Un bon week-end… Ce n’était pas gagné, j’étais tellement obsédée par ma ressemblance avec mon ancêtre que j’allais sûrement y passer mon week-end, à chercher, à fouiller, à essayer de comprendre et surtout trouver une explication plausible et justifiable. Justifiable… Pourquoi est-ce que j’essayais encore de défendre ma famille… Je soupirais en rangeant à mon tour mes affaires, ne prêtant pas d’attention à la mèche qui me tombait devant les yeux et se secouait au fil de mon soupir. Je n’avais pas prévu que le week-end allait au final bien me se passer qu’escompter…
« Alors, je t’ai manqué Shei’ ? » Je m’arrêtais dans ce que je faisais, laissant mon bloc tomber au fond de mon sac. Cette voix… Je l’aurais reconnue entre mille… Je relevais brusquement la tête pour la voir à l’entrée de ma salle de classe. Tallulah, ma cousine, mais pas que, elle reste avant et surtout, ma meilleure amie… Un sourire vint de suite sabrer mon visage, un sourire comme on ne m’avait pas connu depuis longtemps, depuis qu’elle avait été envoyée loin de moi pendant dix ans. Dix années… « LULAH !! » Criais-je en sautillant jusqu’à elle pour lui sauter au cou et la serrer contre moi.
Je ne la lâchais plus, de toutes les séparations que j’ai pu connaître dans ma vie, celle avec Tallulah a bien été l’une des plus violentes et difficiles à supporter. Je réalisais enfin et m’éloigner pour la fixer, un air inquiet barrant cette fois mon expression : « Qu’est-ce que tu fais là ? ça va ? Il le sait ? » Elle savait parfaitement de qui je parlais en disant ‘il’… Alastar. Mon paternel… Vu comment il avait été avec elle il y a de ça une décennie, je craignais toujours qu’il ait fait quelque chose. C’était tellement possible avec lui aussi… Mais malgré l’inquiétude, je repris quand même en la resserrant contre moi, n’arrivant pas à me rendre compte que je l’avais enfin récupérée. «  Et bien sûr que tu m’as manqué, qu’est-ce que tu crois… J’étais tellement inquiète quand tu as disparue… » La revoir ramener à ma mémoire ce jour maudit où elle avait été attrapée et avais subi les conséquences de son acte de rébellion… Parce que oui, aimer n’est même pas accorder chez nous… Quelles belles vies nous menons…

code by ORICYA.


_________________
Sheila Norah McGuinness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tallulah J. McGuinness

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 09/06/2016
▲ Messages : 13

MessageSujet: Re: We are more than a family || Tallulah & Sheila   Sam 6 Mai - 23:42

 
We are more than a family || Tallulah & Sheila

J’avais passé une bonne partie de la journée avant d’enfin arrivée dans la petite ville de Beacon Hills pour y retrouver ma cousine. Ordre du chef de la famille. Je ne m’en étais pas plainte pour une fois. D’ailleurs si je tenais un tant soit peu à ma vie, il valait mieux éviter de se plaindre devant Alastar. Avec lui c’est marche droit ou crève. Littéralement. J’avais donc pris la route sans même prendre le temps de me poser un peu depuis mon arrivée d’Angleterre. En même temps je n’avais pas trop envie de rester plus que nécessaire dans le manoir McGuinness, trop de mauvais souvenir là-bas, et un nombre incalculable de regard qui font bien comprendre qu’on est pas la bienvenue. Il faut dire que pour la grande et prestigieuse famille McGuinness, j’étais une erreur de la nature. La chasseuse tombée amoureuse d’un vampire. Et oui pas très glorieux pour le blason familial. C’est pour ça d’ailleurs, qu’une fois ma mission donnée, je n’avais pas demandé mon reste et était allée prendre une voiture pour partir de suite.

Arrivée à l’université, je demandais la salle de cours de ma cousine qu’un charmant étudiant m’indiqua. Je le remerciais avec un clin d’œil avant de prendre le chemin qu’il m’avait donné. J’arrivais devant la fameuse porte qui s’ouvrit d’un coup. Je fis un pas en arrière pour éviter de me la prendre en pleine tête et laissais les étudiants sortir de la salle avant de jeter un coup d’œil dedans. Sheila rangeait ses affaires dans sa sacoche et en la regardant de loin, je me rendis compte à quel point elle m’avait manqué quand j’étais loin d’elle. Car nous n’étions pas seulement cousine, mais bien plus. C’était ma sœur, ma meilleure amie. Je m’avançais dans la salle en silence avant de lui demander bêtement si je lui avais manqué. En entendant ma voix, elle laissa tomber ce qu’elle avait dans les mains avant de se tourner vers moi et de venir en sautillant me sauter au cou tout en hurlant « LULAH !! ».

Je la serrais contre moi, un grand sourire me fendant le visage. Dieu qu’elle m’avait manqué. Quand soudain elle s’éloigna de moi, la mise inquiète et m’assena nombre de question. Et principalement si Il savait que j’étais là. Il, son père, Alastar le chef de la famille. Avant même de me laisser le temps de répondre, elle me serra de nouveau dans ses bras en m’assurant que je lui avais manqué et qu’elle avait été inquiète quand j’avais disparue. En même temps je n’avais pas vraiment eu le choix de traverser l’Atlantique pour aller en Europe. Et j’avais eu en prime l’interdiction de rentrer en contact avec Sheila. Elle avait dû penser que j’étais enterrée dans un coin, connaissant la grande bonté légendaire de son père. Je lui tapotais le dos pour la rassurer ayant enfin la possibilité de répondre. « Je suis pas encore suicidaire, c’est Lui qui m’a envoyé en renfort. » Alastar ne devait pas avoir autant que ça confiance en sa fille pour ne pas la laisser toute seule sur les traces de Tobias. Et il avait d’ailleurs raison, car elle finirait bien par apprendre la vérité sur tout ce mensonge familial.

Je savais bien qu’un jour je devrais lui apprendre ce que j’avais moi-même appris par Alec lorsque j’étais adolescente. Mais je n’avais jamais su comment m’y prendre et même si je détestais garder des secrets envers Sheila, sur le coup je n’avais pas eu trop le choix devant l’énormité de l’histoire. Et surtout comment aurait-elle réagie ? M’aurait-elle cru ? Ou alors serait-elle directement allée voir son père, qui bien sûr lui aurait assuré que tout cela était de purs mensonges et qu’elle ne devait le croire que lui. Et maintenant au bout de 10 ans j’étais toujours dans la même impasse. Si je voulais lui dire ce que je savais je devais d’abord savoir si elle avait encore certains doutes sur la vendetta de la famille ou si elle considérait encore Tobias comme l’ennemi public n°1. Enfin pour le moment je voulais surtout rattraper le temps perdu ces dernières années loin d’elle. Je l’attrapais par le bras pour la guider vers la cours de l’université. « Aller raconte-moi tout ce qu’il s’est passé depuis ton arrivé ici et après tu me raconteras tout ce qu’il t’es arrivé depuis mon départ ! »


roller coaster

_________________

Tallulah J. McGuinness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheila N. McGuinness

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 07/06/2016
▲ Messages : 20

MessageSujet: Re: We are more than a family || Tallulah & Sheila   Ven 28 Juil - 19:47

We are more than a family

ft. Tallulah & Sheila


« It's been too long... »
Tallulah. Elle n’avait en rien changé, son sourire vibrant et lumineux non plus, pourtant, elle n’avait pas manqué de connaître des difficultés dans sa vie. La plupart engendrée par le père de Sheila, le terrible Alastar qui ne se laissait jamais marcher sur les pieds et qui laissait encore moins qui que ce soit de son clan, de sa famille, marcher de travers, sa poigne de fer menaçante faisant vibrer chacun ayant malheur de soutenir son regard. Mais elle semblait aller bien, être restée elle-même, ce qui n’est pas toujours le cas lorsque l’on subit la colère et la haine d’Alastar, l’un des pires tyrans de l’histoire des McGuinness. A moins qu’il ne soit l’unique à être si terrible. Il fallait dire que Tallulah et Sheila avaient toutes deux un fort caractère et bien que le chef ait été très différent avec les deux jeunes femmes, elles avaient réussi à rester elles-mêmes. Du moins, c’est ce que cherchait à se convaincre Sheila… Pourtant, elle était là à hésiter à répondre aux ordres de son père. A hésiter à tuer ce vampire et acquérir sa liberté. Ou bien rester elle-même, juste, et lui accorder le bénéfice du doute… Elle était donc tiraillée, elle ne savait plus, trouver sa cousine ne pouvait pas mieux tomber. Elle qui autrefois l’aidait toujours à faire le point, à gérer ses sentiments et ses idées. Peut-être que cela n’avait pas non plus changé… Ou bien Sheila espérait-elle à nouveau un peu trop…
Elle écouta Tallulah reprendre la parole : « Je suis pas encore suicidaire, c’est Lui qui m’a envoyé en renfort. » Sheila fronça de suite des sourcils. Pourquoi avait-il envoyé sa cousine ici ? Pourquoi pensait-il qu’elle avait besoin de renfort ? Surtout de Tallulah, il était loin d’ignorer à quel point elles pouvaient être intenables lorsqu’elles étaient ensemble. Le visage de Sheila s’assombrit, la colère teintant son regard. Bien sûr, Alastar n’avait confiance en personne, et surtout pas en Sheila, celle-ci étant sûrement la seule lui tenant plus la tête que tous. Pourquoi diable avait-elle espéré qu’il la laisserait seule ici. Elle le savait bien qu’il finirait par la faire suivre, la surveiller, quelque chose… Alors pourquoi tant d’énervement ? Voilà qu’elle s’était un peu trop habituée à cette fausse liberté…
Sentir le bras de sa cousine s’enrouler autour du sien extirpa Sheila de ses pensées, esquissant un sourire pour faire disparaître son air pensif. Elle se laissa guider par Tallulah qui la fit quitter la salle de classe, la chasseuse en couverture attrapant son sac et fermant derrière elles, la suivant en silence, ses pensées la parasitant encore un peu alors qu’elles-deux sortait du bâtiment pour rejoindre une petite cours extérieure où restaient quelques étudiants. « Aller raconte-moi tout ce qu’il s’est passé depuis ton arrivée ici et après tu me raconteras tout ce qu’il t’est arrivé depuis mon départ ! » Sheila retrouva son sourire face à l’enthousiasme de sa cousine, réfléchissant à sa réponse. Il n’avait pas manqué de ce passer des choses dans cette ville qui ne manquait d’étrangetés… Mais qu’est-ce qu’elle pouvait bien dire à Tallulah… Tout lui raconter tout de suite ? Elle en mourrait d’envie. Mais la décision d’Alastar, son père, percevait à la perturber.
Elle jeta un coup d’œil à sa cousine, la regarder finit de la décider… Alors elle prit une longue inspiration, tirant Tallulah jusqu’à un coin d’herbe à l’écart, là où les oreilles très indiscrètes des étudiants ne les épieraient pas. « Si tu savais tout ce qu’il s’est passé… » Chuchota-t-elle en s’installant en tailleur dans l’herbe, laissant son sac gire à ses côtés, laissant sa cousine faire de même. Elle inspira à nouveau pour se donner du courage et énuméra tout en comptant sur ses doigts alors qu’elle avouait à Tallulah : « Ma première mission solo, un peu trop rêveuse j’en ai bien profité, j’ai chassé et sans vouloir, par hasard, je l’ai trouvé… » Elle releva les yeux vers Tallulah en esquissant un sourire en coin : « Je l’ai trouvé Tallulah… J’ai trouvé notre fameux ennemi numéro un, Tobias. » Puis fait une moue en rabaissant les yeux en continuant dans sa lancée : « Puis on s’est battu, puis il m’a assommée, et je me suis retrouvée attachée à son lit… » Relève les yeux avec un nouveau petit sourire : « Te fais pas d’idées hein, c’est juste qu’il… Disons que mon visage l’intriguait beaucoup… Vraiment beaucoup… » Laissa-t-elle échapper pensive en rejouant la scène dans sa tête, se secouant pour ne pas perdre le fil et surtout, ne pas perdre un peu plus sa cousine : « Il avait des questions à me poser… et il m’a laissé filé. Et je ne l’ai pas tué. » Elle le disait enfin à voix haute, qu’elle n’avait pas tué celui qu’ils chassaient depuis des siècles, elle réalisa ce qu’elle avait fait en le disant à voix haute, écarquillant les yeux en les relevant vers Tallulah, ajoutant en arrachant nerveusement des brins d’herbe : « Je ne l’ai pas tué Lulah, rien, il est vivant, enfin autant qu’un vampire peut l’être, putain mais qu’est-ce qui va pas avec moi… c’est mon ticket de sortie et je l’ai pas tué, Lulah si tu savais aussi, si tu avais vu ce qu’il m’a montré… Sa femme et moi, on… C’est le bordel t’as pas idée… » Elle prit son crâne dans ses mains pour se le masser en rabaissant les yeux n’osant trop faire face au regard de sa cousine face à tel mélange de paroles et de confessions. Mais au fond, Sheila était un peu soulagée d’enfin l’avouer à quelqu’un, surtout à elle… Soupirant exténuée : « J’ai besoin que tu m’aides Lulah, je sais plus quoi faire, ni où je vais… » Elle essaya de calmer son crâne et son cœur qui s’emballait d’énervement contre elle-même et son manque de professionnalisme.

code by ORICYA.


_________________
Sheila Norah McGuinness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tallulah J. McGuinness

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 09/06/2016
▲ Messages : 13

MessageSujet: Re: We are more than a family || Tallulah & Sheila   Dim 30 Juil - 13:20

 
We are more than a family || Tallulah & Sheila

Ma cousine m'avait sauté dans les bras dès qu’elle m'avait reconnu dans sa salle de classe, bien entendu après les effusions de joie, venait la panique de penser que j'avais pu oser venir sans l'accord d'Alastar. Comme si dans cette famille on pouvait être libre de faire ce qu'on voulait avec qui on voulait… j’étais même très bien placée pour savoir que c’était loin d’être le cas. Je rassurais ma cousine en lui annonçant que c’était son père lui-même qui m'avait envoyé en renfort. À son visage je remarquai que cette nouvelle ne semblait pas l'enchanter des masses. Sûrement parce qu’elle pensant que son père avait assez confiance en elle pour la laisser remplir une mission seule. Mais Alastar n'a confiance en personne et encore moins en sa propre fille bientôt top rebelle à son goût. Et je savais qu’en étant envoyé ici, il voulait sur je fasse mes preuve et lui montre que j’avais retenu la leçon de mes erreurs. Mais pour le moment je ne voulais pas parler de son père, ni de sa mission stupide contre Tobias, ni même d'affaires concernant les chasseurs, je voulais seulement retrouver ma cousine qui m’avait tellement manqué pendant mon exil forcé en Europe. Je voulais rattraper tout ce temps perdu loin d'elle. Je lui prenais le coude pour l’entraîner hors de sa salle de cours et rejoindre la cour de l’Université pour qu’elle me raconte tous ce que j’avais pu loupé pendant ces années loin d'elle.

Voyant son sourire radieux devant mon changement de sujet, puis des pensées envahir à nouveau des yeux, elle m’entraîna dans un coin d'herbe à l’écart des étudiants qui pourraient avoir les oreilles qui traînent. Elle se laisse tomber sur l'herbe, je m'installais à mon tour confortablement, attendant qu’elle commence à parler, ce qu’elle fit très peu de temps après. Elle leva sa main et commença à énumérer ce qui lui était arrivé depuis son arrivée dans cette ville. Je faillit faire un arrêt cardiaque quand elle m'annonça qu’elle L’avait trouvé, Tobias, le grand enemie de notre famille. Même si toute cette histoire n’était au fond qu'un tissu de menssonge, mais ça Sheila ne le savait pas. Et elle ne connaissait pas non plus la vraie histoire de notre ancêtre. Et je n'avais pas eu le courage de lui dire quand Alec me l’avait apprit des années auparavant. Je savais que j'aurais dû faire confiance à ma cousine, mais à cette époque elle ne rêvait que de rendre son père fier d'elle et si il avait apprit que je connaissais également la vérité sur sa propre fille, je n’aurais pas finit en Europe mais enterrée au fond du domaine des McGuinness. Et pourtant Sheila l’avait rencontré. Enfin. Mais bon si elle est là, c'est peut être qu’au final il est mort et tous ses secrets avec lui. Comme je m'y attendais, elle s’était battu avec lui, mais il l'avait assomée et elle s’était réveillée attachée à son lit. Je haussais un sourcil avec un petit sourire en coin. Voyant mon air, elle se défendit immédiatement sur l’ambiguïté de la situation.

Ce qui me me choqua le plus c'est qu’il l’ai laissé partir. Pourquoi avait-il fait ça ? Car bien que Sheila soit le sosie parfait de sa femme, elle n'en restait pas moins une McGuinness et depuis des siècles, il se donnait tellement de mal pour tuer tous ceux qui avaient le malheur de s’approcher trop près de lui. Mais encore plus choquant, elle ne l’avait pas tué. Elle qui depuis toujours le considérait comme son ticket de sorti, son seul moyen d’être libre et de pouvoir enfin vivre la vie dont elle rêvait, l’avait laissé partir. Ça voulait bien dire que cette histoire était encore plus compliquée que ce que j'avais pu penser. Il se tramait quelque chose. Elle se prit la tête entre les mains quand elle commença à parler de la femme de Tobias et je savais qu'elle avait découvert la vérité mais qu’elle n’osait pas me le dire. Et pourtant elle me demandait mon aide. Et je voulais l'aider à comprendre car moi aussi je voulais comprendre le fin mot de cette histoire. Mais pour ça il fallait que je lui avoue que je savais depuis longtemps certains détails. Et j’espérais de tout cœur qu'elle comprendrait mon choix de me faire. “Rien ne cloche chez toi Shei. Je te rassure.” À mon tour, je maltraitais les brins d'herbes devant moi, les transformant en une bouillie verte qui me colorait les doigts. Prenant une grande inspiration, je me lançais.

“Tu as découvert que tu es le sosie de sa femme n'est ce pas ?” devant son air étonné, je continuais. “C’est Alec qui m'en a parlé quand on était au lycée. Tobias l’a transformé, c’était en quelque sorte son papa vampire. Il m'a dit que Tobias avait un médaillon avec la gravure de sa femme. Il t'a reconnu la première fois qu’il t'a vu et il m’en a parlé. Au début je ne voulais pas le croire et puis après j'ai commencé à douté de tout ce que Alastar avait pu nous raconter.” Je lançais un regard vers ma cousine pour savoir si elle m’en voulait ou non. Elle aurait toutes les raisons du monde d’être furieuse contre moi, voyant qu’elle n'avzit aucune réaction je repris “Pendant mon exil j’ai cherché pourquoi tu lui ressemblais autant et ce que ça pouvait cacher cette histoire. Mais je n'ai rien trouvé. Soit parce qu’à l’époque il n'y avait rien à l’époque sur ce sujet, soit parce que Tobias à tour gardé avec lui ou encore parce que notre famille à décidé de tout garder secret. Je veux t’aider Shei ! S'il te plais sois pas fâchée contre moi parce que je ne t'ai rien dit mais à l’époque j’avais peur de ce qu’il pourrait m'arriver si ton père découvrait que je savais.”

roller coaster

_________________

Tallulah J. McGuinness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheila N. McGuinness

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 07/06/2016
▲ Messages : 20

MessageSujet: Re: We are more than a family || Tallulah & Sheila   Sam 5 Aoû - 17:33

We are more than a family

ft. Tallulah & Sheila


« It's been too long... »
Sheila commença son monologue afin de faire part à sa cousine des dernières nouvelles, notamment de celles depuis son arrivée dans cette petite ville. Elle ne manqua pas de relever ses expressions qui passaient sur les traits de son visage. D’abord une certaine stupéfaction en entendant que Sheila avait mis la main sur le fameux Tobias. Elle ne manqua pas plus de relever son petit sourire en coin au passage des liens et du lit et la chasseuse reteint une moue en se blâmant d’avoir attisé de telles pensées suite à un mauvais choix de mots et d’expressions… Poursuivant bien rapidement pour ne pas laisser Tallulah la taquiner et la faire rougir par la même occasion, bientôt son petit sourire disparut pour laisser à nouveau place à une expression de surprise et de choc, Sheila peinant à ne pas baisser les yeux, gênée. Et si Tallulah lui reprochait de ne pas avoir mis fin à leur calvaire ? Et si elle finissait par lui en vouloir pour ne pas avoir accompli sa mission, ou du moins essayé, la seule chose qui leur permettrait sûrement à tous d’obtenir un peu plus de liberté et de droits de la part d’Alastar… Le cœur de Sheila s’emballait à cette pensée. Elle ne voulait pas que sa cousine et amie lui tourne le dos, que deviendrait-elle alors ? La distance qui leur avait été imposée il y a déjà tant d’années l’avait tant fait souffrir, alors être la raison de plus de distance entre elles ne ferait que l’achever un peu plus. Alors il ne lui resterait plus que Lonan. Encore faudrait-il qu’elle parvienne à le sortir des griffes acérées de leur père et de sa langue perfide de vipère…
Sans s’en rendre compte, Sheila s’était mise à maltraiter de plus belle les brins d’herbe l’entourant, son crâne bouillonnant et son cœur maltraitant ses tempes. Elle ne cessa que lorsque sa cousine prit à nouveau la parole, “Rien ne cloche chez toi Shei. Je te rassure.” Elle laissa échapper un soupir de soulagement en relevant les yeux vers sa cousine, esquissant un petit sourire reconnaissant. Pourtant, le soulagement ne semblait pas être partagé car c’était désormais à celle qui faisait face à Sheila de triturer l’herbe avec violence, les sourcils de la jeune femme se fronçant, son regard ne quittant plus Tallulah, essayant de savoir ce qu’il se passait dans son crâne et ses pensées, en vain.
“Tu as découvert que tu es le sosie de sa femme n'est-ce pas ?” Sheila resta bouche-bée, comment pouvait-elle savoir, ses yeux s’écarquillèrent, ne trouvant de mot pour formuler sa surprise et à quel point elle était perturbée par ce que venait de lui demander sa cousine. Fort heureusement, la question semblait rhétorique ainsi, elle ne tarda pas à poursuivre d’elle-même : “C’est Alec qui m'en a parlé quand on était au lycée.” Sheila baissa les yeux, elle se souvenait parfaitement d’Alec et de l’importance qu’il avait aux yeux de sa cousine. Elle se souvenait aussi de ce que son père l’avait obligée à faire et un poids s’affaissa sur ses épaules en repensant à cette terrible époque. Elle se tut, écoutant la suite des dires de sa cousine : “Tobias l’a transformé, c’était en quelque sorte son papa vampire. Il m'a dit que Tobias avait un médaillon avec la gravure de sa femme. Il t'a reconnu la première fois qu’il t'a vu et il m’en a parlé. Au début je ne voulais pas le croire et puis après j'ai commencé à douter de tout ce que Alastar avait pu nous raconter.” Tout se basculait dans l’esprit de Sheila, son besoin de nicotine lui piquant la gorge et faisant vriller ses doigts, ne résistant pas plus à cette mauvaise habitude, ses yeux continuant de fixer le sol alors que sa cigarette s’embrasait. Ainsi donc Tallulah savait depuis tout ce temps. Alors pourquoi ne lui en avait-elle jamais soufflé le moindre mot… Par peur ? Pour la protéger ? Parce qu’elle-même n’arrivait pas à assimiler tel secret sorti de nulle part et chamboulant toute leur existence ? Sheila n’aurait su le dire et fort heureusement encore, elle n’eut rien à dire, écoutant à nouveau sa cousine.
“Pendant mon exil j’ai cherché pourquoi tu lui ressemblais autant et ce que pouvait cacher cette histoire.” Un petit sourire étira les lèvres de Sheila, cela ne l’étonnait pas d’elle, Tallulah avait toujours été curieuse et protectrice, bien sûr qu’elle aurait cherché à percer le mystère avant d’ajouter un problème sans réponses claires à sa cousine. Mais son sourire disparu à la suite de ses paroles :  “Mais je n'ai rien trouvé. Soit parce qu’à l’époque il n'y avait rien sur ce sujet, soit parce que Tobias à tout gardé avec lui ou encore parce que notre famille a décidé de tout garder secret.” Étrangement la dernière hypothèse semblait presque la plus logique, les secrets pullulant aussi facilement que de mauvaises herbes dans cette famille… “Je veux t’aider Shei ! S'il te plait sois pas fâchée contre moi parce que je ne t'ai rien dit mais à l’époque j’avais peur de ce qu’il pourrait m'arriver si ton père découvrait que je savais.” Sheila releva les yeux vers Tallulah pour contempler son expression, elle était sincère, elle le savait parfaitement. Alors elle tira sur sa cigarette avant d’attraper la main de sa cousine, la gratifiant d’un sourire : « Je ne t’en veux pas Lulah. Comment veux-tu que je t’en veuille alors que je sais que tu faisais ça pour trouver une réponse à ce mystère ? » Elle tira à nouveau quelques volutes de fumée, réfléchissant avant de demander : « Mais dans tes recherches, tu as trouvé quoi ? Car je t’avoue que je suis complètement perdue… Tobias ne m’a pas appris grand-chose, lui aussi était plus que choqué par notre ressemblance, alors… » Elle fronça des sourcils à l’idée qui lui traversait le crâne : « ça veut dire qu’Alastar est peut-être le seul à réellement savoir le pourquoi du comment… » Elle échappa un petit rire nerveux en regardant Tallulah avec une moue : « Et je doute qu’en lui demandant gentiment il nous éclaire sur la chose hein… » Elle lâcha la main de sa cousine pour s’attraper le crâne et le frotter : « Décidément, rien n’est simple chez les McGuinness… Tu penses qu’on est maudits Lulah ? » Demanda-t-elle avec un faux sourire en relevant les yeux vers elle.

code by ORICYA.


_________________
Sheila Norah McGuinness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: We are more than a family || Tallulah & Sheila   

Revenir en haut Aller en bas
 
We are more than a family || Tallulah & Sheila
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}
» (#15) in time of test, family is best. (cora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Beacon Hills :: Université :: Salles de cours-
Sauter vers: