AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Suzuki


avatar

▲ Date d'inscription : 30/09/2016
▲ Messages : 4

MessageSujet: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   Ven 30 Sep - 23:46


Alice Suzuki

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Suzuki
Prénom : Alice
Âge : 18 ans
Date de naissance : 25/12/1998
Situation familiale : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Particularités : écrire ici
Habitudes : aime les sucreries ○ lire et dessiner des mangas ○ regarder des animés, dramas et films japonais
Groupe : Kitsune
Avatar : Toda Erika

Anecdotes

Quand j'avais trois ans, j'ai visité pour la première fois Los Angeles avec mes parents. Ce fut la première fois aussi que je rencontrais mon cousin Macéo. Etant petite et très timide, je fus impressionnée par son physique et ses cheveux verts. Pour tout vous dire, j'étais même un peu inquiète de voir une personne qui avait la même couleur de cheveux que Hulk...Mais je ne vais rien dire sur sa force physique qui me semblait bien faible... Donc au début, je me cachais derrière ma mère tellement il m’impressionnait et tellement j'avais peur de cette gigantesque ville. Je ne comprenais rien à ce qu'ils disaient comme ils parlaient d'une langue étrangère, un véritable charabia. Bref, par la suite on se retrouvais, mes parents, les parents de Macéo, mon cousin et moi  dans un parc pour enfants, les adultes entrain de papoter entre eux et moi entrain de faire de magnifiques pâtés de sable. Brusquement un méchant et vilain garçon arriva pour écraser mon chef d'oeuvre. Furieuse, je me leva et me fâcha très très fort en japonais bien sûr. Ne comprenant rien à ce que je disais, il me poussa par terre criant, sans que je puisse comprendre ce qu'il disait. Choquais par ce geste, je pleurais tellement je voulais retournée au Japon et voir mes amis. Tout d'un coup, Macéo me protèga à ma plus grande surprise. Le petit garçon partit en courant, nous laissant seuls. Mon cousin me rassura en japonais et je me jetais dans ses bras. Finalement, il avait bien la force de Hulk...voir mieux...la force d'un super héro trop cool : un cousin. On resta un petit moment à Los Angeles puis ce fus le moment de repartir au Japon. Je fis une grosse crise comme je ne voulais plus repartir et surtout je ne voulais pas me séparer de mon super héro. Mais bon, mes parents me promis qu'on allais les revoir et je m'endormis paisiblement dans l'avion, serrant fortement la main droite de mon père.

Ma première relation amoureuse au collège, une histoire plutôt banale et sans intérêt pour certain mais moi elle me tenait et me tient toujours à coeur. C'était lors de ma seconde année, il y avait un nouveau qui s'appelait Taki Tachibana et qui arriva dans notre classe. Il était réservé mais au fond il avait une grand gentillesse. Après les cours du soir, j'étais rentré assez tard chez moi. Dans une rue, il y avait un groupe de garçon rebelles qui ne voulait que faire du mal. En passant devant eux, l'un me pris brutalement le poignet voulant m'emmener avec eux. J'essayais tant bien que mal de m'échapper mais rien a faire, je n'avais pas assez de force. Puis, Taki arriva en courant pour me sauver. Lui aussi était venu au cours du soir et m'avait vu par hasard. Taki donna un violant coup de poing à mon agresseur, me pris brutalement la main et on fuis en courant le groupe. Ce fut ma première rencontre avec lui et grâce à cet incident on était les meilleurs amis du monde. Jusqu'au jour ou lui et moi on eu plus de sentiment mais ça vous aurez plus de détail dans mon histoire.

La partie la plus importante après Taki ce fut la découverte de mes pouvoirs. Une histoire triste et déprimante que je vais vous raconter tout de suite. Ce fut pendant ma dernière année de collège, ma mère m'avait déjà raconté des histoires de familles et de pouvoirs surnaturelles depuis que je suis toute petite. Elle était fière de me racontait cela et j'étais en admiration à l'écouter. Mais au fil du temps je n'y croyais plus, pourtant des étranges choses ce déroulaient autour moi : comme une fois ou je touchais une simple pomme qui devint toute gelée. Je savais à ce moment la que j'étais pas normale. Mais je n'écoutais pas ma mère qui voulait m’entraîner pour contrôler mes pouvoirs. Au contraire je la fuyais comme je pouvais. Et puis je ne comprenais pas pourquoi il fallait le cacher à mon père. Mais un jour, un drame arriva sans que je me rende compte de la gravité de l'erreur que j'avais fait. Cette partie sera plus détailler dans mon histoire mais ce qu'il faut savoir c'est qu'a la fin je partit du Japon pour retrouver mon cousin préférer Macéo avec ma mère.
       

Caractère

Je pourrais me décrire comme une jeune fille joyeuse pleine de vie et qui adore s'amusait. J'adore ma famille et mes amis, j'adore rencontrer de nouvelle personne et je suis très sentimentale. Je veux protéger ceux que j'aime et je déteste leur faire du mal. Je sais qu'après cet accident j'ai du quitter mon pays pour contrôler mes pouvoir et j'ai du m'éloigner de mon petit copain. Mais j'ai une grande confiance envers ceux que j'aime et je sais qu'il comprend et qu'il m'attend au Japon. Alors oui, je suis très déterminer à remplir mes objectifs pour rentrer au Japon pour revoir mon quotidien et à discuter avec mon père.

Je suis aussi très intelligente et fière d'être la première de ma classe. En même temps, j'aime travailler et découvrir des nouvelles choses. Concernant le sport, je suis plutôt forte mais comme les autres filles de ma classe, ma passion étant de regarder les garçons jouaient surtout quand ça concerne le basket ou le volley balls....Hum...Hum.....

Mais j'ai aussi de nombreux défauts telle que la jalousie, quand je sors avec quelqu'un il est hors de question qu'une fille ou qu'un gars le drague. Et Taki adore m'embêter avec ça....Après je suis très gourmande, j'aime tout manger surtout les sucreries. Je suis très addicte de mes loisirs c'est à dire : le geekage et mon monde d'otakus. Je veux grandir pour trouver un travail et pouvoir gagner de l'argent afin de me payer tout ce que je veux au plus grand désespoir de ma famille. Je peux aussi m'énerver très facilement mais aussi taper de toute mes forces que je n'ai pas. Ah et je suis une grande yaoiste (même mon copain le sait mais il m'aime quand même, mais bon quelque fois il est carrément désespérer le pauvre....). Je ne vous dirais pas la définition a vous de voir sur Google votre plus grand ami !!!!!! Mais bon alors quelque fois je suis insupportable avec mon entourage ahaha.

Bon passons, je ne vais pas vous cacher aussi que je suis une grande trouillarde et que je suis très forte en course pour m'enfuir. Et j'ai le pouvoir aussi d'attirer les problèmes autour de moi. Enfait j'ai très très peu de chance. Mais bon je le vis bien donc c'est le principal non?    

acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : Mini-Lou !!!!!
Prénom : Jo !!!!
Âge : 23 ans
Pays : France
Code du règlement : Validé par Milo
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires : Mon deuxième personnage qu'on a eu l'idée avec la licorne dans le train !!!! Et je voulais ABSOLUMENT FAIRE UNE JAPONAISE !!!!!            
acidbrain


Dernière édition par Alice Suzuki le Sam 18 Fév - 1:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Suzuki


avatar

▲ Date d'inscription : 30/09/2016
▲ Messages : 4

MessageSujet: Re: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   Ven 30 Sep - 23:48


Histoire





Chapitre 1 :

"BIP....BIP...BIP"

Je frappais violemment mon réveil qui sonna en indiquant 7h00 du matin. L'heure de se lever pour aller à une première heure de cours hyper ennuyante : Les maths. D'un grand bâillement je me levais difficilement du lit, mis mon uniforme avant de partir en direction de la cuisine. Mes parents m'attendaient avec un grand sourire au lèvre, en même temps à minuit pile je venais d'avoir 17 ans. Un grand événement pour eux qui espéraient que je gagne un peu plus en maturité à chaque anniversaire. Malheureusement pour mes parents, il était hors de question que j'abandonnais mes loisirs c'est-à-dire : dessiner, lire des mangas, regarder les animés et jouer à des jeux vidéos. Oui je suis une otaku-geek et c'est génial, j'avais ma bande de potes au lycée, qui sont aussi tarés que moi et ma bande de geeks sur les jeux en lignes. Pour rien au monde je ne perdrais mon univers. Malgré l'agacement de mes parents, je voudrais être mangaka, voir les fans regardaient avec admirations mes mangas et par la suite qu'ils soient menés vers des animés voir même des dramas. Bref...un rêve peut être fou mais je sais déjà que j'ai la capacité sans me vanter pour le dessin. En même temps depuis toute petite j'adore dessiné de tout et de rien : des personnages, des animaux, des fruits et des légumes, des paysages etc... Mais quand j'avais 10 ans et que j'ai fait connaissance de Asuna Yasawa une mangaka renommée, ce fut à ce moment-là que je décidais de dessiner des mangas. Avec l'aide de ma meilleure amie Yuki qui écrivais les scripts on fit des one shot (petit manga de quelques pages) puis arrivaient au lycée on créa notre premier manga qui avait un petit côté shonen et shojo. Tellement ça a plus dans notre classe on continua sur notre lignée. Bon, pour le moment, on a jamais publié nos mangas peurs qu'on se fasse renvoyer dans les roses mais on a promis qu'après le lycée on ira voir une maison d'édition pour montrer notre dernier mangas. Depuis la première, on se donnait à fond pour que ça soit parfait et qu'il n'y ait aucun défaut. Cela demande beaucoup d'attention, de temps et ce qui peut mettre en quelque sorte en puéril nos années de lycée mais bon on s'en moquait on voulait réaliser notre rêve. Mes parents étaient contres mes projets, ils disaient qu'il n'y avait pas d'avenir et qu'il fallait que je travaille dans une grande entreprise. Mais bon il est hors de question que je sois enfermée dans un bureau à recevoir des ordres d'un chef qui me persécute jusqu'au suicide.

Enfin bref aujourd'hui c'était mon anniversaire et je sens que mes parents ont un super cadeau à m'offrir...mais quoi? ça je n'en sais rien. Je fis une bise à ma mère et à mon père puis je mange tranquillement mon petit déjeuner. Je finis par ma brioche avant de prendre mon sac et de partir précipitamment vers la sortie. En prenant trop mon temps, j'allais être en retard à ma première heure de cours et je risque fortement de me faire fâcher par mon prof de math qui est en plus le responsable de ma classe. Je cours à toute vitesse, montant les étages du lycée avant d'arriver devant la salle de cours. Je jeta un coup d’œil à ma montre, mince..5 minutes de retard.....d'un petit soupire désespérer je frappa trois fois avec d'ouvrir doucement la porte. Bien entendu le prof me regarde d'un œil sévère mais avec étonnement il ne fis pas de commentaire. A côté de lui, il y avait un élève que je connais pas mais qui est très mignon. Cheveux brun courts mais pas trop, d'un yeux bleu envoûtant et d'une musculation pas trop forte mais suffisante. Le genre de garçon réservé mais qui semble garder de lourds secrets. En lisant trop de mangas je peux partir très loin en observant les personnes. Je murmure une excuse avant de me précipité vers ma table. Le prof me fis une petite remarque avec de me présentait au garçon :

"Suzuki, comme vous êtes encore une fois en retard, vous montrerez nos locaux à Monsieur Awaya."

Sans vraiment espérer quelque chose de la part de mon prof je me permis de demander :

"Yamato sensei, serait-il possible de demander à quelqu'un d'autre cette merveilleuse tâche comme je me dois...."

Il me fusille du regard et de me dit d'une voix tellement menaçante :

"Suzuki vous allez m'écouter sinon vous risquez d'être punis toute l'année est-ce bien clair?"

Je fis oui d'un petit geste de la tête avant qu'il se retourne vers le nouvel élève pour lui indiquer sa place. Bien entendu, comme si le destin est au rendez-vous, il est placé juste à côté de moi, plus précisément à ma gauche. Bien entendu, je suis bien heureuse de lui faire visiter notre merveilleux lycée qui a une très bonne réputation avec de supers profs gentils...enfin non c'est ironique concernant la gentillesse de nos enseignants. Mais bon voila, aujourd'hui c'est mon anniversaire, je veux me promener avec mes amis, manger de bonne choses...tout ça tout ça...au lieu de visiter et expliquer pendant des heures notre établissement. Mais bon à la fois je suis heureuse, il est quand même vachement mignon et puis ça peut mener peut-être vers de nouvelle découverte et d'amour. Je pense que je pars un peu trop loin là quand même.

Les minutes se passa, la moitié des élèves sont entrain d'écrire du charabia sur leur cahier sans vraiment comprendre ce qu'il s'écrivent. Moi, je dessine, je fais des petits bonhommes, des maisons, des temples et cerisier en fleur mais aucune trace de ligne de cours. Puis, je me permis de regarder pendant quelques minutes le nouvel élève qui semble complément perdu dans ses pensées. Sans m'en rendre compte, je regarde tout les détailles de son visage en voyant même un léger grain de beauté sous l’œil gauche. Malheureusement m'a contemplation fus complètement brisée par mon très chers prof qui demande à ce que vienne au tableau pour répondre à la problématique. Je fis un long soupire avant que je m'avance lentement vers ce long et déprimant tableau noir. J'écris des nombres qui me semblent correct quand tout d'un coup mon prof demande à ce que j'aille donné la craie au nouvel élève. Je me retourne et je fis un regard étonnée en voyant le nouvel élève qui lève bien haut la main pour prendre ma place. Il se leva et nos regards se croisses, je sens mes joues rougirent violemment quand il me prend la craie de la main droite. Puis en quelques seconde même pas, il écrit je ne sais quel formule avant de redonner la craie au prof et de retourner à sa place. Le prof cria que j'étais vraiment un cas désespérer et qu'en plus le nouvel élève a trouvé la solution directement sans aucune erreur.

On se rassis tout les deux à notre place. De temps en temps je jetais des petits regards vers le nouveau qui me semblait un peu trop parfait à mon goût : Intelligent, beau et mystérieux tout droit sortie d'un manga...

Sans me rendre compte l'heure du cours ce passa à grande vitesse, Yuki qui était devant moi ce retourna pour me chuchotais avant que le prochain prof arrive :

"Alice faut que tu débrouille a trouver quelqu'un d'autre pour faire la visite, faut qu'on fête ton anniversaire et ça ne peut pas attendre...Déjà que je voulais qu'on sèche les cours mais Akira m'a tapé sur les doigts....dommage....J'en déjà marre d'être enfermée comme si j'étais en prison....Et puis je veux voir ton visage quand tu verra ta "surprise" !"

"Je sais...je sais...Mais si je ne le fais pas je vais me faire tuer! Et puis j'ai pas envie de me prendre la tête à cause d'un nouveau...En fait c'est quoi son prénom?"

"C'est Yukine ! Ouais je sais ce que tu pense déja, le personnage typique d'un manga et oui je pense exactement à la même chose que toi mais c'est pas raisonnable Alice....On va pas persécuter un pauvre nouveau...ce n'est pas notre genre."

Je fis un petit rire avant que ma meilleure amie se retourna pour écoutais le nouveau cours de culture générale qui allais commencer. Mais je sentis que le nouveau me fixais, je sentis mes joues devenir brûlante. Il fallait vraiment que j'arrête de me faire des films...

A la pause déjeuner, je me dirigea avec Yuki et Akira sur le toit du lycée pour manger notre bentô. Akira était mon autre meilleur ami, il était avait une discipline exemplaire et étais le seul à respecter à la lettre les règles du lycée. Jusqu'à notre rencontre, au début il nous appréciait pas comme on faisait tout le contraire du règlement. Mais on  appris à ce connaitre et à l'écouter car derrière ce personnage exemplaire il y avait une grande pression de ses parents et surtout un grand secret qui pouvais être le mettre dans une situation vraiment difficile à cause de sa famille. Il était homosexuel et sortait depuis 2 ans avec un lycéen qui n'était pas dans le même lycée que nous. Bien entendu et dans notre fonctionnement, quand on dévoile un secret il faut en contrepartie dire un de nos secrets. Et on avoua qu'on était déjà folles de nos passions mais qu'en plus on était des grandes yaoistes. Personne ne le savait à part lui et franchement je les considère vraiment comme des membres de ma famille. On discuta du nouveau et je leur parla de comment j'avais eu ce petit coup de coeur...Puis sans aucun gêne Akira dit avec un grand sourire sadique :

"J'avoue qu'il est bien mignon, j'aimerais bien...."

"Je t'arrête tout de suite tu as déjà quelqu'un et moi je suis une pauvre célibataire et..."

"En même temps sans vouloir te vexer tu n'a jamais chercher à draguer quelqu'un...Ah si les jeux de dragues pardon ! "

Je me levais brusquement et lui fis un regard de défis :

"Okay si c'est comme ça on va faire un petit paris tout les deux, si j'arrive à ce qu'il tombe à amoureux tu devra apparaître dans l'un de mes doujinshis sans rouspeter. Et dans le cas contraire...."

"Tu devra pendant un mois arrêter de te faire des films à chaque fois que tu vois deux gars ensembles!"

Je lui jeta un regard noir, pourquoi c'étais moi qui avait droit au plus grand gage...La vie était tellement injuste quelques fois. Yuki se leva puis s'exclama :

"Mince à cause de vos bêtise on doit filer en cours !"

On se leva tout les trois pour continua notre journée. Maintenant il fallait que je trouve un moyen pour draguer Yukine et ça allait être très difficile. La réalité n'est pas un manga loin de-là mais je n'allais pas désespérer pour autant.

La dernière heure de cours sonna, je pris mes affaire puis courus vers le délégué de classe pour lui demandais :

"Oh grand délégué de classe Akito, aujourd'hui c'est un jour exceptionnel pour moi...vraiment exeptionnel...C'est mon anniversaire....Et j'aurais besoin que tu me remplace pour faire visiter notre lycée au nouveau. Tu as tellement les compétences et tu connais tellement parfaitement l'histoire que sera parfait pour cette tâche. En échange je jure devant notre directeur que serais exemplaire pendant une semaine en cours."

Il me fit un sourire bien sadique avant de dire :

"C'est ta punition, ce n'est pas moi qui était en retard mais toi et cela dure bien trop longtemps donc c'est à toi de prendre cette lourd de tâche et il n'y a pas de négociation possible Alice."

Il pris ses affaires avant de partir sans que je puisse rien dire. Je leva les yeux au ciel avant de retourner voir mes amis pour annoncer que j'allais devoir faire la visite au nouveau mais que ça n'allais pas durais une heure. En plus c'était une raison pour le draguer. Yuki fit une petite moue avant de me dire :

"Très bien, mais pas trop longtemps et retrouve-nous au centre ville avant 18h00 vraiment sinon on va être vraiment embêter! "

"T'inquiète pas j'y serais" dis-je avec un grand sourire.

Je leurs fis une bise avant de m'avancer vers Yukine qui rangeait ses affaire. Je lui fis une petite tape sur l'épaule pour lui demander :

"Tu es prêt pour la visite?"


Chapitre 2 :

Je lui montrait les différents endroits de notre établissement : les différentes salles de cours, les activités sportives et culturelles, expliquant qu'il était obligatoire d'avoir au moins une activité pour pouvoir bien s'intégrer. Et je finissais par le toit mon endroit préférer pour aller manger quand il faisait beau. Il se retourna pour regarder le paysage, pendant se temps je fixais ma montre, il me restais très peu de temps avant que je retrouve Yuki et Akira. Je lui dis pour finir :

"Voila c'est fait je t'ai fais la visite, après si tu as d'autres questions nécessite pas à me demander et tu peux venir avec nous pour manger il n'y a pas de problème. Bon aller je vais devoir te laisser j'ai un petit rendez-vous, alors bah euh à demain !"

Je me retournais vers la sortie, mais il me pris brusquement le poignet me fixant comme si il voulait voir en moi. J'essayais tant bien que mal de me défaire mais il me demanda d'un chuchotement :

"Pourquoi...pourquoi tu cache tes pouvoirs?"

Je fis des yeux ronds, il me relâcha doucement mais on continua à ce fixait du regards. D'une petite voix je dis :

"Comment tu es au courant...tu as aussi des pouvoirs?"

Mes mains tremblaient légèrement, depuis toute petite je savais que je n'étais pas normale et je sentais que j'avais une source de pouvoir en moi. J'étais une kitsune de glace depuis ma naissance, ma mère qui avait l'une de ses particularités m'a appris à contrôler mes pouvoirs et à les cachés. Même mes meilleurs amis ne le savaient pas et je n'avais pas le choix pour qu'ils ne soient pas en dangers. Des scientifiques ou je ne sais quoi vont nous rechercher nous faire du mal et surtout nous manipuler pour qu'on devienne des armes de guerre. Même mon propre père ne savais pas que j'avais des pouvoirs. Il le savait pour ma mère, mais il y a eu toute une grande période ou il avait peur du surnaturel et qu'il avait perdu confiance en elle. Mon père accepte pour ma mère mais moi il pouvait le prendre très mal et ne pas comprendre la situation. Ma mère a décidé de lui cacher et que ce n'était pas héréditaire. Mais ça me fait terriblement mal de le cacher à ceux que j'aime... Alors je pense que j'ai toute les raisons du monde pour cacher mes pouvoirs. Mais bon ce n'est pas le sujet, j'avais beaucoup trop de question à lui poser.

D'un regard qui me semblait un peu trop sérieux et sans me regarder il me dit :

"Je suis aussi un kitsune et j'ai du changer plusieurs fois d'écoles pour cacher mes pouvoirs et qu'on ne puisse pas me manipuler. M famille connais la tienne et mes parents m'ont conseillé de te recherche pour te prévenir que tu ai en danger ici."

J'entendis mon téléphone sonnait plusieurs fois...ça devais être Yuki pour que je vienne mais je n'avais plus la pensée à mon anniversaire. Je me sentais mal, je ne voulais pas partir...non quitter ma famille, mes amis, ma vie non hors de question. Depuis toute petite j'avais réussis à cacher mes pouvoirs et à les mettres dans un tiroir. Alors pourquoi maintenant? Après tant d'années...

Je fis un petite rire avant de dire froidement :

"Si c'est une blague c'est vraiment pas drôle...Et puis en quoi tu te met dans ma vie...on se connait même pas. Tu es peut être un kitsune mais j'ai réussis toute ma vie à me cacher même à mon propre père. Maintenant regarde je vis une vie complètement normale, je sais parfaitement contrôler mes pouvoirs et ce n'est pas un inconnu qui va me briser cela. Maintenant excuse-moi je dois aller rejoindre mes amis."

J'allais pour sortir quand il me pris brusquement l'épaule pour me retourner et sans prévenir Yukine m'embrassa. C'était mon premier baiser et sans mentir je trouvais cela agréable. Mais la colère gagna et je le bouscula brutalement avant de lui donna une bonne claque avant de m'enfuir en courant du toit.

Complétement perdu, je ne savais pas quoi faire. Ma tête allais exploser et je sentais dangereuse que mes pouvoirs s'agitaient. J'appela Yuki et d'une voix paniquais je dis :

"Yuki désolée je ne pourrais pas vous rejoindre je me sens pas trop bien la...Je t'expliquerais tout cela demain promis...Je te dis donc à demain je vous aimes fort."

J'entendis ma meilleure amie qui ne comprenais en rien à la situation, moi même j'étais complètement perdu. J'avais besoin d'être seule et de réfléchir. A quoi? Je ne sais pas...Yukine semblait me connaitre sinon il ne m'aurait pas embrassé...Mais je ne me souvenais pas de l'avoir rencontrer ou d'avoir entendu son prénom. Ma mère m'en avait jamais parler et puis comme ça j'étais en danger....Par qui? et pourquoi?

La nuit était tombée et je me retrouvais seule dans un park, assise sur une pauvre balançoire. Tout d'un coup, j'entendis des pas venir vers moi et qui s'arrêta devant moi. Je releva la tête doucement et je me releva brutalement tellement j'avais peur : Un homme en costume noir avec une longue cicatrice qui semblait avoir la trentaine d'année pas plus me fixait dangereuse. Sans prévenir il me pris mon poignet pour m'emmener vers la voiture qui était tout proche.

Chapitre 3 :

Bien plus fort que moi, je n'arrivais pas à m'enfuir. La peur, pire sentiment pour quelqu'un qui est kitsune, envahit mon corps et mon esprit ne pensant qu'a ma survie. De la glace sortis de mes mains petit à petit prenant place de tout mon organisme arrivant jusqu'au sol pour bloquer les pieds de mon ravisseur. Je voulais m'enfuir à toute jambe mais l'homme sortit une arme à feu et avant même qu'il puisse faire le moindre mouvement je criais un "non" désespéramment. D'un seul coup, la glace gela de la tête au pieds l'homme et il explosa en morceaux.

J'avais tué quelqu'un...Voir même il ne restais rien de lui...Il avait peut-être une famille, des enfants, des amis...Je lui ai tout enlevé....Tout...

Je tombais brutalement sur les genoux, j'était une criminelle....J'allais perdre tout ce que j'avais...La vérité va être révélée, mon père et mes amis ne voudront plus me voir. J'aurais du croire en Akira...Ou il est en ce moment? C'était ce danger dont il parlais? Qui était-il? Pourquoi ma vie venait d'être détruite en une soirée.

L'homme qui était dans la voiture sortit à son tour, pris à son tour un pistolet et je me permis de le regarder. J'avais tué un humain...Vais-je devoir en tué un autre....Je ne veux pas...d'une petite voix je demanda :

"Si-vous plait arrêtez...Je ne veux pas faire du mal à qui que ce soit...Laissez moi tranquille..."

L'homme s'accroupis pour être à mon hauteur avant de dire méchamment :

"Sale monstre tu as tué mon coéquipier et tu voudrais que je te laisse la vie sauve? Mon boss ne veut pas que je te tue mais je peux me permettre de te torturer voir pire...."

Il fit un horrible rire avant de me prendre brutalement par les cheveux pour que je me lève. Je mis doucement mes mains sur son torse avant de le projeter brutalement loin de moi. Mes larmes avaient disparus place à ma survie, il fallait que je me batte. D'un simple geste il deviens comme son coéquipier un glaçon et d'un simple claquement doigts il avait disparus.

Sans que je sentis sa présence, Yukine me pris dans ses bras. Tellement j'avais eu peur je me plongea dans ses propres bras et je pleura toute les larmes de mon corps. Doucement je me recula et chuchota un petit "merci", il me pris doucement le visage et me dis calmement :

"Ecoute moi bien, ce n'est pas de ta faute, tu n'as rien fait et tu t'es défendu. J'ai prévenus ta mère, elle ne devrais pas tarder à venir te chercher. Ces hommes vont te pourchasser, ils veulent nos pouvoirs mais je te promet que je te protégerais quoi qu'il arrive."

"Mais...mais qui est-tu?"

"On a était voisin et proche lorsqu'on était petit, et comment dire on a eu une relation de gamin mais après j'ai du déménager. Je t'ai jamais oublié Alice...et mes sentiments pour toi ne vont jamais partir. Je te demande pas de sortir avec moi...non il faut du temps surtout si tu as oublié...mais crois en moi c'est tout ce que je demande."

J'étais horrible, j'avais oublié une personne tellement gentille et tellement protectrice envers moi. Il posa son front contre le mien, ce qui me rassura et m’apaisa un petit peu.  
   

Il se recula légèrement et reprend :

"Alice, je reste ici pour protéger tes amis et ton père, mais d'après ta mère tu as un cousin...Macéo...Rejoins-le et explique lui toute la situation et reste avec lui."

Je me relève et détourna mon regard, serrant fortement mes poings. Que pouvais-je dire face à ça? Macéo allait être dans l'histoire, j'allais le mettre en danger. Il n'y avait pas d'autre solution? Je me rappelais de mes souvenirs avec mes amis, Yuki...Akira...mes amis...vont-ils me pardonner? Je dis d'un petit sanglot :

"Mes amis sont ma famille, si ils leurs arrivent quoi que ce soit pendant que je serais partis...Je pourrais pas y arriver...."

Yukine me pris une dernière fois dans ses bras avant que ma mère débarque derrière nous. D'un regard très inquiet elle accourus vers nous et me pris doucement la main en disant :

"Alice...Yukine m'a tout expliquait.....Je te promet que je te raconterai tout en détail mais il faut qu'on parte ce soir. J'ai pris tes affaires"

"Et papa il est ou, est-il au courant?"

"Je...ton père ne part pas avec nous Alice. Il est un peu perdu face à cette situation. Laisse-lui juste le temps de réfléchir et il comprendra je te le promet."

Ma mère pleurait, elle qui d'habitude est heureuse et souriante maintenant elle était triste. Je le sentais, papa ne m'aimait plus, voir même il me détestait et il ne voulais pas me voire. Je me retourne vers Yukine pour lui dire :

"Je t'en prie, retrouve mes amis Yuki et Akira dis leurs que je les aimes forts et que je leurs donneraient souvent des nouvelles. Non, je me contraint de partir voir mon cousin, de partir telle une voleuse mais il est hors de question que je parte sans avoir de nouvelle après."

A mon étonnement il m'ébouriffa les cheveux avant d'approuver ma demande. Ma mère m'aida à me relever et m'emmena vers la voiture qui allait me dirigeait vers ma prochaine destination.

Chapitre 4 :

Un an plus tard :

J'ai maintenant 18 ans et je vis avec ma mère à Beacon Falls. J'ai tout expliquer à Macéo jusqu'au petit détail prés : Ma vie au Japon, mes amis, mes parents, Yukine et les hommes en noirs.

J'étais heureuse d'être proche de lui, il reste quand même mon cousin préférer mais ma vie d'avant me manque. J'ai beaucoup de nouvelle de Yuki et Akira mais ils semblaient tellement loin maintenant. Ils ne peuvent pas venir me voir et j'essaye tant bien que mal de me faire des nouveaux amis. Malheureusement je n'ai vu personne qui était geek ou otakus...Ils me manquent terriblement,et puis y a Yukine. Pendant un an on s'est parlé par téléphone et par cette intermédiaire on a beaucoup sympathisé voir plus mais ça reste incertain comme on est loin l'un de l'autre.

Yukine a expliquer à mes amis que j'avais des contraintes familiaux qui faisait que je devais vitre à l'étranger mais que j'allais revenir. Ils sont pas pleurer mais ont faillis massacré Yukine qui pourtant n'avais rien fait de mal. Ils sont maintenant amis et persécute mon petit copain pour savoir comme je vais. Heureusement par les nouvelles technologies je peux les voir sur skype ou par téléphone.

Je ne resterai pas enfermée à Beacon Falls, je ferais tout mon possible pour retrouver ma vie d'avant et parler avec mon père. Je n'ai plus eu de nouvelle depuis un an. Une fois j'ai essayé de l'appeler, il a répondu mais quand il a sut que c'était moi il a raccroché. Mon père a peur de moi et je pense qu'il est bien heureux d'être seul et de pouvoir réfléchir. J'espère juste qu'un jour il m'acceptera tel que je suis.

Je reçus de nombreux cadeaux lors de mon anniversaire :

Des jeux vidéos de toutes parts avec des consoles de la parts de mes amis geek a qui je dois tout.

Des mangas de tout genre avec du matériel de mangaka de la part d'Akira.

Des yaois, des doujinshis, des posters, des cartes etc...de la part de Yuki. Et particulièrement un album photo de toute les conventions qu'on a faite ensemble avec petits mots trop adorables.

Et pour finir, Yukine qui m'a envoyer une magnifique bague et un collier pour qu'il soit toujours prêt de moi et un jeu vidéo pour reconnaître mes loisirs.

J'étais tellement fière de les avoirs et qui soit aujourd'hui encore avec moi. ça me fait tellement chaud au coeur et cela me rassure pour la suite de mes aventures.

Car je sais que Beacon Falls est la ville ou il y a le plus grand nombres d'êtres surnaturels et là ou il y a d'autre kitsune comme moi qui pourra m'apprendre des choses qui me semblait impossible.


acidbrain


Dernière édition par Alice Suzuki le Dim 12 Mar - 16:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 155

MessageSujet: Re: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   Ven 30 Sep - 23:53

MA CHOUCHOUTE DE L'AMOUR QUE J'AIME !!!!! :DDD

Bon tu sais déjà que Erika Toda genre j'approuve totalement, parce que bah, elle est juste trop MIGNONNE !

Écris vite ta fiche parce que j'ai pas eu assez d'infos et j'aime pas le suspens !!

Et pis re-bienvenue du coup.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 149

MessageSujet: Re: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   Sam 1 Oct - 19:16

Je sais je sais je sais je sais, je suis à la bourre... Tu sais pourquoi alors pas de boudage >.<

MA COUSIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINE !!!!!!!!!!!

ECRIS TON HISTOIRE DE SUITE (I'm watching you...), je vais essayer de me presser pour finir Macéo histoire qu'on puisse RP rapidement ;3
Pressé de te lire, je nem ton feat mais tu le sais...

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Suzuki


avatar

▲ Date d'inscription : 30/09/2016
▲ Messages : 4

MessageSujet: Re: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   Dim 2 Oct - 22:03

Merkiiiiiii !!!!

J'ai déjà quelques idées de la façon de comment je vais faire Alice et j'espère qu'elle vous plaira :D

Je continue à l'écrire demain promis promis prooooooomiiiiiiiis !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 149

MessageSujet: Re: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   Sam 18 Mar - 13:52


Congrat’s
T’es validé !



Tu rejoins nos rangs !

Bienvenu à toi sur le forum !

Je t'annonce officiellement que ta fiche est VALIDÉE

Cependant il te reste quelques petites choses à faire avant de te lancer dans l'aventure :

★ N'oublis surtout pas de recenser ton avatar pour ne pas qu'il te soit piqué !
★ Tu dois aussi créer ta fiche de lien et de rp afin que les autres joueurs puissent te faire des demandes. N'oublis pas de recenser toutes tes fiches une fois cette étape terminée
★ On a tous besoin d'un endroit ou vivre et qu'on veut pas tous être sdf alors n'hésite pas à faire une demande de logement
★ Tu as déjà un compte parmi nous et le message du début t'ennuie car tu le connais déjà ... N'oublis de recenser ton multicompte
★ N'hésite pas à skyper ton staff pour tout contact en cas de problème


Le petit mot de l’admin
J'adooooooooore ! Je vais me dépêcher de finir Macéo pour qu'on se fasse des RP *o*
Pressé de lire tes autres RPs pour voir comment va évoluer ma petite cousine ;3

code (c) crackle bones

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~   

Revenir en haut Aller en bas
 
こんにちは (konnichiwa) ~Alice Suzuki~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Superbe Kit déco Suzuki GP pour le Roi ???
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: