AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 21:06


Sam Faith Kendall

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Achetez-vous des lunettes enculés !
Prénom : Avec de putain de gros verres !
Âge : 24 ans et quelques mois
Date de naissance : Si vous me promettez une big fiesta je vous la partage
Situation familiale : Volage
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Particularités : Tarée ?
Habitudes : Faire caca après le petit-déj ○ Fumer une clope ou autre après avoir fait des galipettes sous la couette ○ Se la jouer Caliméro quand elle est d'humeur à se plaindre
Groupe : Loup-garou
Avatar : Barbie Beth the cutest !

Caractère
*tapote nerveusement de ses longs ongles contre le verre rayé de son bureau* Hé Tito, ils me demandent de décrire mon caractère… Je fais quoi moi ? *le rire moqueur de Tito s’échappe alors qu’il lâche sa tattoo machine le temps de déblatérer* Chieuse, moqueuse, anarchiste, flemmarde, indomptable et excentrique. Ça te va ? *Elle lui jette un regard noir avant de lui balancer son Zippo qui trônait à côté du cendar débordant* Va te faire Tito…*Elle fait craquer ses doigts avant de se lancer*

Je suis quelqu’un d’indépendant, j’aime pas qu’on me limite ni qu’on me dise quoi faire, la liberté c’est la vie pour moi, on m’a suffisamment fait chier pour me dégoûter des ordres. Je ne suis pas du genre à me prendre la tête, à l’inverse, je partirais sans demander mon reste à la moindre embrouille, j’suis encore moins du genre à prendre parti surtout quand ça me concerne pas. Après, quand je suis dans le conflit, j’ai tendance à penser que j’ai raison. Normal nan ? Mais je suis têtue, et j’aime pas qu’on me dise que j’ai tort, même si c’est vrai, alors je risque de m’accrocher à mon argumentation même si elle est fausse. Faut pas chercher…
Je ne suis pas timide, pas du tout même, on ne peut plus sociable, je parais souvent super familière, faut bien faire de nouvelles connaissances en même temps… Bon ça n’empêche que je fais souvent une sélection histoire de pas me retrouver à discuter avec des kikoolols et autres trucs machins dans ce genre. Style de personne que j’exècre, comme ceux qui se prennent la tête, et qui se plaignent H24, qui se prennent pour le nombril du monde, qui font tourner le bédo du mauvais côté, qui écoute de la zik qu’est pas de la zik, qui jugent sans savoir et qui font chier mais sans être marrant. Vous voyez le genre ?
Ah ouais, aussi, je pars souvent dans des délires (*Tito marmonne* Que seule toi capte *Atterrissage de paquet de tabac en plein pif, 50 points*) mais bon au moins j’ai le smile, je suis pas trop du genre à déprimer même si j’ai mes mauvais jours comme tout le monde. Je m’énerve jamais vraiment, sauf quand on me cherche trop. Comme la majorité des personnes non ?
Que dire de plus… Je parle jamais vraiment trop de moi, si vous l’avez pas déjà compris, vous allez le capter plus tard, je suis une vraie quiche quand il s’agit de parler de moi. Puis j’aime pas trop trop ça, mais bon, je fais un effort de temps à autre. Faut bien le prendre ça veut dire que vous me plaisez suffisamment pour que je vous fasse l’honneur d’un récit brouillon de ma p’tite vie ! Sinon si j’ai la flemme ou pas trop confiance, j’aurais tendance à fuir les questions sur ma p’tite vie.
Je passe du coq à l’âne c’est terrible mais bon je me souviens petit à petit de trucs à dire alors faut faire avec… Je suis du genre à tenir à mes amis, à être là pour eux. Je suis une gaga des fêtes, les amours de ma vie sont les boissons alcoolisées et autres drogues. Sinon, j'adore fricoter avec le danger, sentir cette adrénaline monter en moi c’est presque jouissif nan ? Je sais pas vous, mais moi ça me fait me sentir vivante…

*refait craquer ses doigts et prends pas la peine de se relire* Franchement tu penses que je vais les faire fuir les Sororités avec ce genre de conneries ? *Tito daigne enfin bouger son derrière pour relire* T’en fous au moins t’auras pas des poulettes peinturées qui viendront vers toi. *Elle opine avant de s’allumer une clope* T’es pas con toi… *Puis il reprend avec une légère hésitation* Mais tu devrais pas attendre d’être sûre d’être accepté à l’université avant de te lancer là-dedans ? *zbaff dans ses côtes* Sois pas négatif ! Je serais prise ! Alors, parle pas de malheur ! Merde.

Anecdotes

*Lit la suite du formulaire et voit une liste de points à remplir avec des anecdotes* Tu penses que si je fais une disert sur mon amour des bonbeks ils vont m’interner ? *Questionne-t-elle Tito sans lui jeter de regard, sachant qu’il allait sortir une connerie* Ils le feront même sans ça t’sais *Elle le gratifie d’un majeur avant de se remettre à tapoter sur son clavier*

Mon père, je l’ai pas connu, ça ne m'a jamais vraiment manqué, après tout, il nous a abandonné, en quoi j'allais le chercher. S'il se préoccupait de nos gueule, il serait resté. Puis, je le prend sacrément mal, c'est après ma naissance qu'il s'est tiré. Pas après celle de mon Raph... Ma mère c’était une louve et une connasse de première en prime. Le genre de nana qui profite un max d’avoir des gosse, pas pour les câliner et entretenir une vraie relation mère-fille-fils, mais plutôt pour se faire des sousous. Je vous laisse en suspens, mais ouais, elle nous exploitait sans culpabiliser. Bref, pas envie de m’éterniser là-dessus maintenant. Ça me fout en rogne de parler de sa gueule et j’aime pas être en rogne. Heureuse qu'elle ne soit plus.
J’ai commencé à me piercer à mes 14 ans et à me tatouer à mes 16 ans. Maintenant j’en ai tout partout et ça m’éclate. Au point que j’aime aussi tatouer les autres. Mais genre vraiment. C’est un truc qui m’éclate et j’aime savoir la signification des tatouages de chacun, quand les clients ou les potes qui se les font faire sont d’humeur à partager dessus. Sinon j’essaie de m’imaginer, et putain, des fois c’est super délire. J'aime notamment tatouer mes potes, ça me fait plaisir qu'ils m'accordent une telle confiance. ça touchant wesh !!
J’ai fait une demande d’émancipation après la perte de mon frère, Raph, je ne pouvais tout simplement pas rester avec elle, ce monstre. C'était de sa faute, je pouvais plus la voir. J’ai été comme adoptée par mon Tito, mon big bro en quelques sortes, même si on a pas de liens sanguins. C’est grâce à lui que je bosse en tant que tatoueuse quand il a besoin d’un coup de main ou que j’ai trouvé ce job de serveuse dans la boîte de la ville. Bref, il m’a sortie des griffes de ma chienne de mère et je lui dois pas mal. Même si j'ai réussi par moi-même à vraiment me débarrasser d'elle après qu'elle ait cherché à me récupérer. Beh oui, ça lui faisait bien moins de sous de se retrouver seule... Après ça j'ai vraiment cru que j'allais mal tourner, encore une fois, comme ça me l'avait fait après la mort de mon frère, mais grâce à Tito et Macéo, j'ai encore pu me relever. Je leur dois tout à ces deux-là...

*Elle arrête un instant de tapoter et fait tourner sa chaise roulante* Dis Tito ? *Il grogne en traficotant de nouveau sa machine* Tu sais que je t’aime ? *Il fronce les sourcils en l’épiant, suspect* T’as quelque chose à me demander ?! * Elle soupire avant de marmonner* T’as carrément l’art de tout gâcher crevard… *Puis les touches chantonnent de nouveau*

Je sais parfaitement être louve, ma vieille me l’a pas caché, en même temps j’ai eu la joie de la voir douiller en pleine transformation, avant de détaler comme une furie pour pas qu’elle me bouffe. Sous sa forme de poilue comme sous sa forme humaine… Je suis moi-même une louve à part entière maintenant. J’aime pas trop pensé à comment je le suis devenu, si vous savez un peu pour le surnaturel, et les lycanthropes, vous devez savoir ce que ça implique. Croyez-moi, c’était pas joli et ça me hante même si je fais genre que non. J’aurai préféré que le louveteau en moi continue de faire dodo… Mais non… Enfin c'est tordu, je veux m'en vouloir, parce que c'est mal, et en même temps, je suis bien soulagée que ce soit fait maintenant. M'internez pas de suite, je suis cool maintenant !!  
Je fais de la gratte et de la batterie, j’ai eu de bons profs aussi, j’ai beau être une addict des drogues et soirées, ma plus grande addiction reste celle que j’éprouve à l’égard de la musique. J’aime bien chanter, mais seulement quand je suis sous la douche, quand je suis avec des gens j’ai tendance à faire la tarée et chanter mal, dans le style pathétique vous voyez ? Juste pour les souler, ma jolie voix, je la garde pour moi, trop timide pour la montrer à qui que ce soit d'autre... Et ouais je suis timide au fond, un tout petit petit petit peu... C'est bien caché. Mais c'est là, et ça ressort notamment quand on me prend de cours ou me fait des compliments, alors je stress et perds mes moyens... C'est pas trop une anecdotes ça... Plutôt du caractère non ? Bref, surprise, vous en savez plus sur moi...
J’ai déjà été arrêtée plusieurs fois, des petites histoires de deal, des raves qui ont disjoncté aussi... Et d’autres trucs bien délires…
J’ai énormément voyagé, me tuant au travail pour pouvoir me payer, avec mon frère, mon Tito ou mes potes, des vacances délires. J’ai notamment enchaîné plusieurs mois de trip avec l’un de mes meilleurs potes, mon rondoudou de Macéo, il en avait besoin et je le lui devais bien après ce qu’il avait fait pour moi. Et je lui en devrais encore beaucoup d'ailleurs. Puis même rien que pour le voir de nouveau sourire et arrêter de se la jouer déprimé parce que je supporte pas ça, genre vraiment pas, mais là dur de le forcer à faire autrement aussi, mon pauvre bichon... Bref, ce sont des souvenirs que je chérirais éternellement et des putains de bons délires… A faire et à refaire...
Je fais du roller et suis une accro aux bonbeks. J’en grignote tous les jours. Et j’ai pas de caries. Balèze nan ?! Si je vous en propose c’est vraiment que je vous aime bien, notez ! J’ai fait de la gymnastique et j’ai envie d’apprendre à me défendre par moi-même, croisé suffisamment de chieurs dans les rues pour en avoir assez. Je m'en suis notamment rendue compte lorsque j'ai déclenché ma nature et que tous mes souvenirs sont revenus... Car oui, ma route a croisé celle du vampire le plus taré de la galaxie... Autant vous dire que ça a été très dur à digérer... Encore merci Tito et Macéo... Donc besoin d'apprendre à me débrouiller seule, ils ne seront pas toujours là pour m'aider, me soutenir et me protéger. J'aime pas compter sur les autres en plus. Et j’oublie toujours mon taser chez moi… Il est temps que ça change...
J’ai un serpent chez moi, je l’ai appelé Poireau, me demandez pas pourquoi. C’est une couleuvre tachetée et elle est très câline !

Wala ! Tu viens lire ? *Après quelques secondes, Tito se re-traîne derrière elle pour lire au-dessus de son épaule* T’es sérieuse là Sammy ? *Elle hausse un sourcil* Qu’est-ce t’as ? * Il lui pointe le quatrième point* Tu leur dis ce que t’es baka, pour sûr ils vont te piquer avec ça… Puis tu parles de l'autre psychopathe, t'es sérieuse ?! *Elle fait la moue* Pas faux… Bon bin j’ai plus qu’à effacer… Bwarf je continuerai plus tard, mal au crâne à trop écrire c'te fichu truc à la con... Je sors mon Tito ! A peluche toute douce ! *Elle vint lui voler une bise et se décida de sortir avant de poursuivre ce petit formulaire... *

acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : Zazou / Finou / patati / patata / cherchez sur Nath et Peter et Cass si vous voulez tous les avoirs !
Prénom : La flemme de l'écrire
Âge : Wesh tu veux me traiter de vieille ou de gamine peut-être enculé ? ! Puis vous avez précisé ?! Hein ?! Après le nombre de fois que je fais la blague ?! PUTAIN DE MENTAL OU REEL ?!
Pays : Le pays des merveilles, un jour, prochain.
Code du règlement : Vous m'aimez hein ? Vous allez pas me forcer à l'écrire ENCORE ?!
Inventé ou scénario : Inventé, mon premier bébé, ma précieuse !
Commentaires : A-A-A-la-queueleuleuuuuuuu
acidbrain

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.


Dernière édition par Sam F. Kendall le Mer 28 Sep - 15:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 21:06


Histoire




Décidément, la chance n’était pas du côté de Sammy depuis son arrivée à Beacon Hills. Même pas 24h et la voilà déjà au poste. C’est Tito qui allait être content… Il doit bien être 4h du mat au poste de police et la jeune brunette menottée est interrogée par un officier qui va rapidement être habitué à sa petite frimousse. Dire qu’elle était tranquillement en train de préparer sa possible arrivée à l’université, qu’elle avait été lassée par l’écriture et les remarque de Tito, la faisant sortir pour profiter de la vie nocturne de sa nouvelle ville. Bin finalement soit elle avait la poisse, soit c’était une drôle manière de lui souhaiter la bienvenue, mais elle était tombée sur un con. Et paf, ça a fini chez les poulets… Elle a l’habitude de ces interrogatoires, c’est juste qu’à la longue ça la saoule. Bon, elle pourrait faire un effort et surtout faire en sorte de ne plus mettre un talon dans un commissariat, mais il semblerait que ce soit plus fort qu’elle…
Mademoiselle Kendall, vous savez pourquoi vous êtes là n’est-ce pas ? Commence le flic. Elle lève avec insolence les yeux au ciel : ça va, j’ai beau avoir enchaîné quelques verres, j’ai encore toute ma tête. Et puisque je vous dis que c’est pas de ma faute, mais c’est l’autre con qui s’est éclaté tout seul ! Au regard froid que lui jette le poulet, Sammy sent que c’est pas gagné, c’est pas en papillonnant du regard qu’elle va s’extirper de ce merdier… Elle promet d’être longue cette soirée. Voilà qu’en plus, la chance de nouveau, le flic se décide à en savoir plus sur sa petite délinquante…
Sammy pesta en jetant un regard ennuyé, encore assommée par le cocktail alcool + petites pilules.  Elle frappe son crâne contre la table de fer pour se refroidir son crâne bouillonnant, soupirant un
Fait chier… À peine audible alors que le flic s’éclaircit la gorge, grattant le sommet de son crâne à calvitie, zieutant rapidement le dossier qu’il a imprimé, sortant son calepin pour se lancer dans sa tirade de questions qui vont finir d’achever la miss. Nom, prénom. Aboya le flic. Sam releva lentement la tête, fronçant les sourcils, pas seulement parce qu’il avait omis le mot magique, mais aussi parce qu’il avait décidé de lui voler son rôle de chieuse : Sérieusement ?! J’ai un joli petit casier, vous l’avez sous les yeux et faut que je me retape tout à raconter ?! Le type eut un petit sourire fier de lui qui donna envie à Sam de lui cracher dessus avant qu’il opine : Et ouais, t’es une newbie ici, alors on va faire les choses comme je les entends. Nom. Prénoms. Maintenant. Elle grogna de plus belle, regrettant de ne pouvoir cloper avant de lâcher : Sam Faith Kendall. Heureux ?



Sam Faith Kendall, joli brin de fille de taille moyenne à la limite de l’anorexie, une jeune fille aux airs angéliques malgré sa ribambelle de tattoo qui va sur ses 25 ans et qui a déjà fait les pires conn… bêtises de ce p’tit monde. Mais elle le vit plutôt bien. Même très bien pour tout vous dire…
A l’origine, c’est la petite dernière d’un couple pauvre et pathétique à faire pleurer. Vivant dans la banlieue de Los Angeles, le coin à putes bien pourri à la lisière de la ville, mais, fort heureusement près des plages et des skate-park où les gamins Kendall passaient la majeure partie de leur temps. Bref, des parents pourris, avares, radins et ridicules à souhait. Aussi bien financièrement qu’intellectuellement. L’aîné, il s’appelle Raph’, enfin plutôt Raphaël, mais on va garder Raph', et ils s’adorent. Enfin, s’adoraient. Ouais, Raph’ est mort alors qu’il avait 24ans quand Sammy avait 16 ans, ils ont eu un accident de voiture à cause de cette tarée qui leur sert de mère. Et ouais, il y a bien 8 ans d’écart entre Raph’ et Sammy. Dingue non ?
Avant l’accident tout allait pour le mieux. Enfin entre le frère et la sœur. Raph’ est le seul à avoir connu le père, parce que ce con s’est tiré quand il a vu la deuxième pointer le bout de son nez, c’est peut-être pour ça que Pam, la mère, s’est pas mal défoulée sur la petite. Mais genre vraiment quoi. Adieu le stéréotype de la mère qui est supra proche de sa gamine et que c’est les meilleurs amies du monde wesh… Ce qui était le plus proche de Sammy, c’était le poing de sa vieille. Faut bien un souffre-douleur sur lequel rejeter tous les malheurs du monde non ? Bin c’était notre petite Sammy pour Pam. Pourtant les deux gosses étaient plutôt posés, de vrais petits anges, à se demander s’ils sortaient vraiment du vagin de leur alcoolique de mère. Bon, après, ils n’avaient d’angélique que leurs bouilles parce qu’ils ont  grandi et ont commencé les conneries. Faut les excuser aussi, ils se faisaient engueuler alors qu’ils faisaient rien, alors autant mérité de se faire gueuler et postillonner dessus et frapper. Pour Sammy. Raph’, elle le tapait très peu, sûrement parce qu’elle savait qu’il avait les moyens de répondre, et que ça devait la faire un peu flipper et laisser des traces de pneu dans sa culotte… Faut dire que Raph’, frapper il savait faire…
C’est Raph' qui a pas mal instruit sa sœur, c’était un grand malade, il avait beau être plus âgé que Sam il l’a jamais mise de côté, peut-être pour ça qu’elle a pris l’habitude de s’entourer de plus âgé qu’elle pendant un temps. Bref, il a bien vu sa mère changer du tout au tout au départ du vieux, et surtout, il a bien remarqué qu’elle blâmait la petite pour ça, se lâchant comme jamais sur sa petite sœur. Il a pas aimé, il a tenté de la protéger et vu qu’elle ne s’occupait jamais de sa gamine, espérant peut-être qu’elle crève la bouche ouverte vu qu’elle était trop petite pour lui servir et rapporter quoique ce soit si ce n’est des prises de têtes et des nuits blanches. Raph’ s’en est occupé, comme jamais. Il l’aimait cette petite qui rigolait à chaque fois qu’il rentrait dans son champ de vision… Ils en faisaient des belles tous les deux, il mena la danse longtemps, même si à partir d’un moment elle n’avait plus besoin de son modèle pour les enchaîner seule… Ils étaient inséparables.



C’est Raph’ qui lui a tout fait découvrir, les secrets de la lycanthropie, la musique, les délires, les drogues, les soirées, les éclates quoi. Bon il n’était pas non plus irresponsable, mais il voulait juste voir Sammy sourire, elle s’en prenait suffisamment plein la gueule pour qu’en prime il fasse le grand frère chiant et coincé. C’est lui qui l’a emmené se faire percer pour la première fois, qui lui a tendu son première verre même si elle était très très loin de la majorité, il lui cachait rien et il s’amusait de la voir s’émerveiller de tout. Il ne la limitait en rien, il lui faisait confiance, il la gardait avec lui, il ne se lassait jamais et ça, Sammy s’en rendait compte et elle ne l’aimait qu’un peu plus. Il faut dire que son frère, c’était son héro à elle, rien qu’à elle… Ils partageaient tout… Vraiment tout…
C’est d’ailleurs à lui qu’elle a parlé de son premier crush. Il faut bien en parler de lui, il fait toujours parti de sa vie lui au moins, alors on va pas le zappé aussi facilement, même si certains préféreraient… Macéo Jim Cubbins. Le coup de cœur de notre petite adolescente. D’un an son aîné, en même temps, elle a toujours aimé les plus âgés qu’elle, mais ils étaient tellement sur la même longueur d’onde !! Macéo, elle l’a rencontré à l’hôpital. Ouah, ça fait rêver ça hein ? Enfin, bref, elle avait 12 ans, lui 13. Elle était à l’hosto à cause de sa mère, lui à cause d’un accident. Quoiqu’il en soit, ils étaient voisins dans l’aile pédiatrique de l’hosto. Sammy, elle avait voulu partir de l’hosto, s’enfuir et plus voir sa mère, mais alors qu’elle se levait pour partir, pénétrant dans le couloir en se la jouant agent secret à la mission impossible, une couleur verte originale vint attirer son regard. C’est là qu’elle vit Macéo, installé sagement dans sa chambre, le regard vide et embué, carrément effrayé. Lui aussi il n’arrivait pas à dormir. Et il était mignon. Et il avait les cheveux verts quoi ! Alors elle s’est faufilée dans sa chambre et, comme à son habitude, elle se l’est jouée plus que sociable : Hé Yoda ! Toi aussi tu veux partir ?! C’est de là qu’ils ont fait connaissance pour la première fois. Qu’ils ont papoté toute la nuit, qu’elle lui a redonné le sourire, effaçant un peu sa peur d’une opération et que lui l’a empêchée de partir, de fuir, pour son frère qu’elle décrivait avec une telle dévotion. Ils ont parlé toute la nuit, la maman adorable de Yoda venant les réveiller au matin. Et Sam avait voulu le revoir. C’est pas souvent qu’elle aimait bien un garçon et cherchait pas à l’attaquer ou le tacler parce qu’il se prenait pour supérieur parce qu’il a des roubignoles. Elle aimait bien Macéo. Mais sa mère à elle est venue la récupérer. Et ByeBye Macé… Pour un court instant, fort heureusement…
Il a fallu quelques mois pour qu'il revienne au skate-park, elle ne manquait pas d'y aller presque tous les jours, se rappelant qu'il en avait parlé, qu'il avait dit qu'autre que la batterie, il adorait faire du skate. Alors elle y allait et elle le cherchait. Et un jour, elle l'a trouvé, alors que Raph' l'emmenait avec elle pour retrouver Tito, son meilleur pote, le doudou de la brunette qui le considérait depuis qu'elle était toute petite comme son deuxième grand-frère. On repasse du coq à l’âne, bienvenue dans mon crâne. Ils étaient à Venice Beach et là elle l’a revu Macé, qui lui aussi semblait la chercher, et elle s’est pas gênée pour lui tomber dessus combien elle était contente de le revoir : Je t’ai manqué Yoda ? Et c’est quand il a opiné qu’elle a rougi. Depuis, elle ne l’a pas vraiment lâché son Macé, même s’il est rentré au lycée et a fini par regarder un peu plus quelqu’un d’autre, elle ne l’a pas lâché, elle est resté avec lui, il est resté avec elle, une amitié rare et si appréciée. Il allait être là pour elle, et elle pour lui, et dans leur manière de se regarder et de rire ensemble c’était comme s’ils savaient déjà que rien ne ruinerait leur amitié. Même si elle allait être malmenée, malgré tout... Même si elle ne le voit plus de la même manière qu’à cette époque, il reste son premier amoureux bien caché. Elle va pas aller ruiner sa réputation de nana qui tombe jamais in love wesh !!



Revenons-en au premier homme dans la vie de Sammy. Son numéro 1. Son adorable grand-frère. Son Raph'. C’est lui qui a réussi à convaincre leur mère, pour les 16 ans de Sam, de faire un roadtrip en famille. Bon ils auraient pu se passer de la vieille, mais c’est elle qu’a les sous, faut pas l’oublier. Alors ils se sont résolus à y aller avec elle, même si en soit, Raph avait déjà 24ans et commençait à se faire des sous. La plupart du pognon qu’il se faisait, il le passait à sa mère, qui dépensait comme jamais mais bougeait pas son cul pour aller bosser. C’était seulement lui et Sammy qui bossaient, ouais, même la p’tite alors qu’elle était au lycée et avait mieux à faire. Elle travaillait au noir, trop jeune pour certains jobs, c’est même Pam qui lui a fourni une fausse carte d’identité pour qu’elle fasse comme si elle était majeure, la maquillant et l’habillant pour que ça passe. Ouais, elle se servait clairement de sa gamine et se foutait bien qu’elle se fasse embêter parfois, qu’elle rentre tard, qu’elle soit épuisée. Elle était hyperactive, et sa mère avait trouvé de quoi la calmer un peu. Mais elle s’y était faite, elle avait dit à Raph d’arrêter d’essayer de la faire changer d’idée, qu’au moins, grâce à ça, elle ne supportait pas sa mère H24, et c’était pas négligeable.
On en était à roadtrip je crois…  Sam se souvient parfaitement de l’air enjoué qu’ils partageaient avec son frère alors que Pam n’arrêtait pas de soupirer, jetant des affaires en vrac dans le coffre. On va se faire l'Historic Route 66 Sis! Tu vas voir on va s'éclater... Il n’arrêtait pas de lui répéter ça. Sautillant tous les deux au grand désespoir de leur mère qui leur gueulait déjà dessus, mais ils s’en foutait, elle ferait bronzette ou il l’a soulerait pour être tranquille, ils pensaient même l’abandonner dans le désert américains histoire d’être vraiment tranquilles et qu’elle se rende, enfin, compte combien elle a besoin de ses gamins et combien elle n’est rien sans eux. Bref, ils avaient des étoiles plein les yeux et ça leur faisait du bien. Tellement de bien. Ne pensant qu’à s’éclater et à rien d’autre… Et ils se sont bien éclatés. Du moins, au départ, jusqu’à ce qu’ils s’éclatent vraiment…  
C’était le deuxième jour de route, après qu’ils aient dormi à la belle étoile, laissant la banquette arrière à la vieille Pam. Le lendemain il faisait chaud, extrêmement chaud... Alors que Raph’ et Sam chantaient à tue-tête du bon vieux rock, se prenant pour les chanteurs ou players, Raph’ imitant un riff de gratte sous les rires et applaudissement de sa chère petite sœur. Ils étaient heureux et se moquaient de tout, ne se préoccupaient que de s'amuser et n’écoutaient pas les plaintes de leur mère, ne la voyant pas porter discrètement, de temps à autre le goulot de sa bouteille de Jack à ses lèvres. C’est à cause de ça qu’elle n’a pas fait attention et qu’elle a dévié sur la ligne d’en face, alors qu’une voiture arrivait sur le virage. Sam hurla en voyant la voiture : FAIS GAFFE ! Pam eut juste le temps de dévier violemment si bien que la seconde voiture vint se planter dans le flanc droit de la caisse. Là où était installé Raph’.
Sam rouvrait les yeux, le sable asséchait sa bouche et l'aveuglait, elle avait mal à la jambe et au dos, elle sentait le sang couler le long de sa joue, sa tête semblait prise d'assaut par des millions de pétards. Elle se redressa avec difficultés et regardait autours d'elle avec difficultés Raph’...? appelait-elle d'une voix presque inaudible. Elle réussit à se faire à la fumée qui piquait ses yeux, voyant sa mère s’extirper du véhicule aidée par d’autres automobilistes qui s’étaient arrêtés, mais elle ne s’en préoccupa pas. Sam fixait le corps à sa droite, celui de son frère, le visage en sang, du verre fiché dans sa peau, la fixant de son regard vide. Elle ne s’entendit pas hurler, ses oreilles continuant de siffler, elle attrapa le col de Raph’, l’engueulait pour qu’il se bouge, qu’il se réveille, lui décollant, grâce à l’adrénaline de bonnes paires de gifles pour qu'il se réveille Raph’! Putain! Raph’! Réveille-toi ! hurlait-elle sans fin alors qu'il ne réagissait toujours pas. Mais elle continuait de l'appeler, pleurant, ne se préoccupant de rien d'autre, que lui, ne faisant pas attention à l'autre voiture dont le jeune conducteur avait réussi à sortir indemne, ni de leur voiture, ni de leur mère qui jouait les innocentes avant de passer en mode brisée en devinant que son gamin avait crevé, profitant qu’on s’occupe d’elle, sans penser à sa fille, à Sammy qui restait agrippée à Raph’, refusant de le lâcher et ce même lorsque les secours arrivèrent.



A l'enterrement, Sam ne parlait à personne, dans un sale état à cause de ses blessures, elle n'écoutait personne, elle ne s'émouvait pas des condoléances et des étreintes, elle savait que la plupart étaient soit hypocrites, soit trop curieux d'avoir plus de détails croustillants sur comment il est décédé, dans quel état il a été retrouvé, mais surtout venir plaindre la mère qui se faisait une joie d’être le centre de l’attention. Puis, en plus, elle était maintenant louve, bin ouais, elle a tué son fils quand même. Sam la méprisait d’autant plus, la voir avec ce petit sourire brillant dans son regard, pleurant son fils alors qu’au fond elle semblait s’en foutre et s’était toujours servie de lui. Sam les méprisait tous.
Elle était seule, Raph’ n’était pas là, il n’était plus là, il ne reviendrait plus et ça la tuait. Elle resta seule un instant pour dire un dernier au-revoir à son frère, ou plutôt lui chanter Cure My Tragedy à sa manière. A leur manière, cette chanson qu’ils s’étaient appropriée, qui était à eux, qui avait un sens tout particulier pour eux seuls. Juste tous les deux… Elle se perdait dans les souvenirs avec son frère, ce ne fut qu'à la fin de la chanson qu'elle remarquait que Tito et Macéo étaient derrière elle, ils la regardaient, la peine se lisant dans leur visage. Eux aussi avaient perdu quelqu’un qui leur était cher. Mais ce qu’elle ne comprit pas de suite, c’est qu’elle était aussi celle leur inspirant autant de peine. Alors qu’elle s’effondrait, à bout de force, se rendant compte qu’elle pleurait, s’accrochant à eux qui la berçait. Leur petite brisée…
C'est par la suite que son petit monde sombra de plus belle et qu'elle tombait réellement dans la débauche, elle n'écoutait plus du tout sa mère, entrant H24 en conflit avec elle. Maintenant qu’elle était louve, les dérouillées étaient d’autant plus dures à supporter. Elle séchait énormément les cours, s'entichant de potes pas plus recommandables que ça, ne l'aidant pas à rester sur la bonne voie. Allant même jusqu’à se mettre à dos Tito et Macé… Mais elle aimait cela, attention, pas de se prendre avec eux, elle les aimait plus que n’importe qui, mais ce qui plaisait à Sammy c’était de ne pas être un mouton stupide qui suit le système et les principes, elle ne regardait pas de haut ceux qui le faisaient, loin de là, chacun fait ses choix et elle en appréciait même certains, mais elle ne pouvait pas être comme eux, elle n'y arrivait pas. Elle passait sa haine et sa colère dans ses conneries. Parce que pour elle, sa mère et son alcoolisme avaient tué son frère, et on la laissait vivre avec ce monstre sans s’en préoccuper. Elle n’allait plus. Plus du tout. Elle avait envie de la tuer.
Elle a voulu la tuer, plus d’une fois. Mais elle avait une louve complète face à elle. Alors, Sammy a appris à vivre avec elle. Et ça, elle le doit encore à Tito et Macéo. Notamment à ce dernier… Il ne l’a pas lâchée. Il ne l’a pas laissée. Il a insisté. Il a cherché à la récupérer, à la faire redevenir celle qu’elle était, et pour cela, il a gagné d’autant plus en importance aux yeux de la jeune fille. Parce que non seulement il lui prouvait qu’il était là pour elle, mais en plus il la sauvé. Elle, alors qu’elle avait été des plus vaches avec lui, alors qu’elle avait été froide et distante, lui avait balancé plus d’une crasse pour qu’il la laisse, qu’il cesse de se préoccuper d’elle. Elle l’avait même agressé sur cette relation toute fraîche dans laquelle il se plongeait et semblait si heureux, cette relation qui l’avait brisée un peu elle, se sentant délaissée par Macé. Elle s’était sentie mal, elle lui en avait voulu, mais elle avait laissé la peine et la douleur parler pour elle, zaper le fait qu’au fond, elle était heureuse pour lui, qu’elle l’aurait harcelé de questions et de demande de photo pour en savoir plus sur ce mystérieux bonhomme qui arrivait à décrocher tel sourire à son Macé. Mais elle n’avait rien fait de tout cela, elle n’avait pas été gentille avec lui, elle aurait mérité qu’il parte, qu’il la laisse et ne veuille plus entendre parler d’elle. Elle s’y attendait, l’espérait peut-être. Mais Macéo ne l’a jamais abandonné. Jamais… Il l’a soutenu, la consolé, lui a gueulé dessus même, la faite pleurer pour finalement lui donner ce foutu déclic qui a su la faire sourire de nouveau. Et Sam était là de nouveau…
Mais Tito a aussi été là. Il ne faut pas l’oublier. Sam faisait de son mieux pour supporter sa mère et c’est là que Tito a pris une grande importance dans la vie de la brunette. Raph’ a toujours compté comme personne aux yeux de Tito, ils semblaient se connaître depuis toujours, être de vrais frères, et Tito a toujours regardé Sammy comme sa petite sœur. C’est peut-être pour ça qu’il a voulu la protéger de la sorte, ou simplement parce qu’il savait ce pour quoi se battait Raph’, le bonheur de sa soeurette… Tito a réussi à sortir Sammy de la galère. Il l’a aidé à effectuer une demande d’émancipation, à faire face à sa mère et à beaucoup qui voulaient mettre des bâtons dans les roues. Au final, après près d’une année de procédure, de galère, de fausses joies et de peur bleue, bin elle a obtenu son émancipation, Tito est devenu son garant, la sortant de chez sa mère pour l’emmener chez elle. Pam était bien dégoûtée, à croire qu’elle se rendait enfin compte à quoi ça sert d’avoir une fille alors qu’elle lui échappait, mais elle cacha le tout en crachant un Bon débarras! bien froid alors que Sam s’engouffrait dans la vieille caisse de Tito, affichant un large sourire comme elle n’en avait pas affiché depuis bien longtemps… Elle pensait être débarrassée de Pam. Mais elle respirait encore, alors comment l’être ?  



Sam revivait enfin grâce à Tito et Macéo, passant la majeure partie de son temps avec eux. Elle a fini le lycée sans trop d’embuches malgré la mort de Raph’, Tito la poussant quitte à se la mettre à dos pour qu’elle vienne à bout de sa scolarité malgré tout. Elle lui en est reconnaissante, car sans lui, elle n’essaierait pas de rejoindre l’université de Beacon aujourd’hui. Mais après son lycée, elle avait besoin de respirer, de se remettre d’aplomb et surtout de réfléchir à ce qu’elle voulait faire par la suite. Habituée à suivre Raph’, à être hypnotisée par son frère, à ce qui lui donne idée sur idée, projet sur projet, elle n’arrivait pas à réfléchir seule, à se guider, à se rendre compte que maintenant, il n’était plus là pour la tirer vers le haut. Alors elle n’a pas enchaîné sur des études, elle s’est contentée d’aider Tito dans le tattoo shop, chose qu’elle savait très bien faire, qu’elle avait appris grâce à lui et à Raph’. Macéo l’avait même laissée s’entraîner sur lui, et à son grand étonnement elle s’était pas ratée. La deuxième fois… Elle avait sa petite vie, elle ressortait, elle s’éclatait, elle festoyait, elle était de nouveau elle. Mais elle allait se rendre compte qu’elle n’était pas la seule à rencontrer des difficultés… Loin de là.
Macéo avait un amoureux. Un amoureux dont il était très épris. Mais genre, vraiment, de là  à attiser un poil de la jalousie de la brunette même si elle restait heureuse pour lui. Elle n’aimait juste pas qu’il passe moins de temps avec elle. Mais ce qu’elle aimait encore moins, c’était le récupérer en morceau. Le récupérer brisé, triste et perdu parce que ce dit amoureux l’avait laissé seul. Etait parti sans demandé son reste… Retourné chez son père alors qu’elle ne voyait pas vraiment en quoi c’était un problème. Mais elle n’était pas bête, elle savait bien que Macé ne lui disait pas tout sur Milo, qu’il aimait l’avoir pour lui, à lui, mais il s’en était tant attaché qu’il n’était plus lui-même lorsque Milo l’abandonnait. Et ça, Sammy ne supportait pas. Elle se voyait elle lorsqu’elle avait perdu Raph’ et qu’elle se fermait au monde, qu’elle méprisait tout et tout le monde, ce qui ne lui ressemblait pas. C’était exactement pareil pour Macé. A cette époque, il ne l’avait pas lâchée, il l’avait sauvé. Alors c’était à son tour de se faire sauver… Elle l’a harcelé, l’a forcé à sortir de sa tanière, à vivre un peu de nouveau, à rire, même si c’était pour de faux, même si ce n’était pas comme avant, au moins, il n’était pas seul, au moins elle était avec lui et le soutenait, que ce soit en l’emmenant skater, se baigner, faire la fête, faire de la musique ou juste en le gardant pour elle, à s’asseoir avec lui en attendant qu’il parle ou pas, juste à le soutenir, juste qu’il sache qu’elle était là pour lui. Et elle l’a été. Il le savait, en tous cas, elle l’espérait.
Le sourire de Macé est revenu lorsque son amoureux a fini de nouveau dans ses bras. Il faut le dire, Sammy était heureuse pour lui, un poil déçue de n’avoir pas réussi à le faire sourire comme ça seule, un poil sceptique quant à la formation de ce couple de nouveau. Il avait fait mal à son Macé une première fois… Et s’il recommençait ? Mais elle avait confiance en Macé, il avait confiance en Milo, alors pourquoi s’inquiéter ? Puis le voir si heureux, si amoureux, ça poussait la brunette à faire un effort… Juste un peu. Pourtant, elle aurait dû se méfier un peu plus. Si elle avait sû qu’elle allait de nouveau devoir récupérer son Macé en miette, elle l’aurait peut-être mieux protégé… plus prévenu… Quelque chose quoi…



Je te parlerai d'elle aussi... blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla


De quand j'ai ouvert les yeux... blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla



Et pour finir... D'eux deux, les seuls, les vrais qui me restent... blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla blablablabla

acidbrain

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.


Dernière édition par Sam F. Kendall le Jeu 29 Sep - 11:13, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 152

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 21:11

WIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!

ENFIN !!!!! CONTENT !!!!!!!!!
Maintenant tu te bouges ton fessiers et tu postes un max que j'ai de quoi lire ! Et puis je t'aiderai pour la suite... Ou tu m'attendras... Ou on trouvera un arrangement... Vala !

*câlin*

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 21:21

*te saute de sur le dessus de ton dos et te lâche pas* MACEOOOOOOOOOOOO !!! Encore heureux que t'as posté direct que sinon je t'aurais faire souffrir la souffrance de la torture de... Bon j'aurais boudé quoi...

MERCHIIIIIIIIIIII et wesh qu'on trouvera t'inquiète pas !

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 152

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 21:29

TU M'AURAIS BOUDE ?! *yeux de chat* VRAIMENT ?! *encore plus yeux de chat* MOI ?! *yeux de chat suprêmes*

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 21:45

Bon tu sais que non... pas la peine de me le faire dire... Vilain... *câlin*

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:01

*relit tout une troisième fois pour être sûr de tout avoir bien saisi*

*passe par là, regarde les deux* Bienvenue. *repart*

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:06

*continue son câlin à Macéo avec un grand sourire* MERCHIIIIIIIIIIIIIIII *tire la langue au jaloux, na*

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 152

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:08

*lâche Sam* C'EST PAS MA FAUTE !!!

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:13

*boude perché dans son arbre*

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 152

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:17

*va bouder dans son coin avec son doudou et ses oreos*

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:18

EEEEH T'AS PAS LE DROIT DE PRENDRE UN ENCOREO SANS MOI ! *saute de son arbre*

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:18

A BRISE LE MICEO A PEINE INSCRITE !!! MACEO IS FREE *va consoler Macéo sous le doudou et lui pique un Oréo*

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 22:28

*fracasse la tête de Sam à coup de branche* PAS TOUCHE A MES OREOS ! Et encore moins à Macéo !


_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 152

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:04

*sépare son Milo et Sammy* PAIX ET AMOUR BORDEL DE MERDE ! VA FALLOIR VOUS ENTENDRE !!

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:06

C'EST LUI QUI MA MASSACRE LA GUEULE WESH !!! *se cache derrière Macéo, tire sur son oeil et la langue vers Milo*

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:15

*Lance un regard noir à Sam, prend les Oréos et va s'asseoir dans son coin* Chouchoute. Ça va être encore de ma faute.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macéo J. Cubbins


avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 152

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:27

Tu lui as tiré la langue aussi *tape le haut du crâne de Sam* Et mes Oreos... J'ai rien fait moi !! *se plaint puis repique son doudou et va s'isoler en bougonnant* en plus a pas dit que c'était ta faute...

_________________
© LILACSKY.
 
« I have spent so much time with this Guy. I have learned a ton and been pushed both musically and in life by Him. I can’t imagine not even being His friend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:30

*Le regarde avec ses grands yeux tristes* T'as pas dit que ça ne l'était pas non plus !

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:32

*pleure parce que Macéo l'a tapé* MECHANT ALORS QUE MOI JE TE FAIS DES CALINS *tire sur le doudoud* T'AS PAS LE DROIT DE ME BOUDER !!! JE DEVRAIS TE BOUDER ET JE TE BOUDE PAS!! *Puis à Milo* Et je l'ai pas touché ton Macéo, je l'ai juste chouchouté !

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Dim 31 Juil - 23:40

*apprécie le fait que Sam dise que c'est son Macéo à lui et lui tend un Oreo*

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Lun 8 Aoû - 15:02

*Prend l'Oreo avec un sourire contente d'elle en se retenant d'ajouter un 'pour l'instant'...* Je peux le câliner tranquille alors ?!

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Lun 8 Aoû - 15:43

Nan.

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam F. Kendall


avatar

▲ Date d'inscription : 31/07/2016
▲ Messages : 48

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Lun 8 Aoû - 16:36

Je t'aime plus mon p'tit Milo... *recrache l'Oreo sur sa tête de piaf*

_________________
You shoot me down but I won't fall. Sam F. Kendall
Devenir cinglée et se taper la tête contre les murs. Mon corps réclame aussi ce venin qui, injecté à mes journées, me fait oublier que je ne rêve plus, je ne fais que pleurer, comme une malade mentale qu'on aurait pas soigner... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo J. McGuire

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 10/07/2016
▲ Messages : 158

MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   Lun 8 Aoû - 16:39

ON GASPILLE PAS LES OREOS !

_________________
But you. Oh god, I loved you so much. I forgot what hating myself felt like. 
And I'd like to thank you for that.

(c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"   

Revenir en haut Aller en bas
 
... La flemme d'en chercher un autre alors : "Un titre qui attire l'attention et donne envie de cliquer dessus. Tagadatsointsoin"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» BECCA + on meurt tous un jour ou l'autre, alors autant faire mourir avec gloire
» Maelynn ◭ « Si tu es au bout du rouleau, alors, qui est à l’autre bout ? »
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Fiches de présentation archivées-
Sauter vers: