AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Please don't make any sudden moves {Jesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jesse M. Blake

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 22/06/2016
▲ Messages : 7

MessageSujet: Please don't make any sudden moves {Jesse   Mer 22 Juin - 3:53


Jesse Maverick Blake

You never know the psychopath sitting next to you. You never know the murderer sitting next to you. (..) You never know the freakshow sitting next to you. You have some weird people sitting next to you. You think I did not get here, sitting next to you. But after all I've said, please don't forget


Nom : Blake
Prénom : Jesse
Âge : 28
Métier : Mannequin
Situation familiale : He's loving her. He wants to marry her so hard.
Orientation sexuelle : Hétéro
Particularités : Il est TDAH mais vit très bien avec et hormis ses quelques cachets quand il se décide à les prendre, cela ne se remarque pas.
Habitudes : Aimer Alaska ○ Faire des bisous à Alaska ○ Faire des câlins à Alaska
Groupe : Sorcier
Avatar : Adam Levine

Anecdotes

- Il aime le monde artistique, en particulier le 7ème art et la musique et a toujours voulu y faire carrière. Il est d'ailleurs fan de Prince, Stevie Wonder et des Beatles qui sont ses sources d'inspirations.
- Il est ambidextre, gaucher dans son enfance, il a dût apprendre à se servir de sa main droite puisque les gauchers étaient mal vus. Il préfère cependant écrire et dessiner de la main gauche. Mais les guitares pour droitiers sont toujours plus faciles à trouver que celles pour gauchers.
- Il est accro aux tatouages et en possède une dizaine. Dont un pour son groupe ou encore un autre pour sa mère.
- C'est un adepte du yoga et un accro à la caféine, comme quoi les deux peuvent parfois s'associer.

Caractère

Jesse n'a pas vraiment mauvais caractère, il est supportable à vivre, dans la logique des choses. Ses humeurs et son comportement interagissent principalement en fonction de l'ambiance et des gens qui l'entourent. Aussi, il saura s'adapter facilement dans la plupart des situations, un parfait caméléon. Et si certains pourraient le penser parfait aux premiers abords, il connaît aussi quelques défauts, seulement ces derniers ne l'empêchent pas de vivre, il les assument très bien, et se porte bien mieux avec que sans. Sa nature confiante pourtant mise à rude épreuves par le passé ne l'a jamais quitté. Parfois un peu trop extrême dans ses agissements, il ne s'en inquiète pourtant jamais, s'assumant pleinement lui et son impulsivité tout aussi présente dans sa personnalité que sa tête dure et son coté fonceur. Il n'est pas quelqu'un qui se découragera facilement et son sourire ne le quitte que rarement, préférant prendre tous les risques qui se présentent à lui plutôt que de passer à côté de quelque chose. Il est également, malgré ce que pourrait laisser faire croire son comportement un peu désordonné et débordant, assez empathique et conciliant.


acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : Petiot, cookie, pepito, koko...
Prénom : You still don't know
Âge : 21
Pays : On the rainbow
Code du règlement : Les joies de la validation auto
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires : TWENTY ONE PILOTS ARE GODS FUCK I WANNA DIE. Sorry it's late, or soon idk, i need to sleep.
acidbrain


Dernière édition par Jesse M. Blake le Mer 22 Juin - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse M. Blake

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 22/06/2016
▲ Messages : 7

MessageSujet: Re: Please don't make any sudden moves {Jesse   Mer 22 Juin - 3:53


Histoire






« Maverick… Mie…Miescl… Monsieur ? Le directeur va vous recevoir. »
L’intéressé soupira. Blake. Jesse Blake. Ce n’est pas si compliqué, si ? Pourquoi est-ce que le rendez-vous était à ce nom pourri ? Il releva pourtant la tête vers l’assistante à l’air maladroit. Celle-ci sursauta sous son regard. Il essaya un sourire mais abandonna l’idée alors qu’il vit le fameux directeur entrer dans la pièce. « Maverick ! » L’air blasé de l’interpellé se renforça un peu plus mais il se leva du fauteuil dans un mouvement rapide. « C’est Jesse. » Le nouveau venu marqua la subjectivité de ces mots dans un geste. « Quand il y aura inscrit Jesse Blake sur ton passeport je t’appellerai comme bon te semble mon garçon. » Le dénommé Maverick -ou Jesse- leva les yeux au ciel discrètement, agacé, mais ne releva pas. Laissant le plus âgé partir dans ses grandes paroles, aussi futiles soient elles et aussi déguisées qu'elles pouvaient être. Il excellait toujours autant dans l'art de la comédie. « Je suis ravi que tu sois venu fiston, tu vas voir comme tout est grandiose ici, ça va te plaire la Californie. Les jolies filles, la plage, tu vas t'amuser comme un petit fou... » Continuait-il inlassablement en faisant de grands gestes autour de lui, sa salle d'attente -dont la décoration valait bien quelques millions- semblant suffire à prouver ses dires. « Je m'installe pas ici, p'pa. » Soupira Jesse sans se gêner pour montrer son exaspération des plus complètes tandis qu'il essuyait un regard réprobateur de la part de son géniteur. Il haussa des épaules avant de se diriger vers son bureau sans un regard pour sa descendance, Jesse le suivit, ne cachant pas son exaspération de plus en plus présente. La pièce était digne des bureaux d'hommes d'affaires dans toute son excellence : tableaux de peintres anonymes à l'intérêt plus qu'incompréhensible aux yeux de Jesse, fauteuils en cuir véritable, meuble en bois certainement trop coûteux pour que Jesse puisse désigner lequel et qui, ça il le savait, cachait très certainement un mini bar... Que de décorations qui avait l'art de mettre mal à l'aise le plus jeune. L'argent n'avait jamais vraiment manqué dans la famille et, bien que le benjamin de la patrie n'avait jamais pu compter dessus, il était considérable comme bien au dessus de la classe moyenne. Cependant il n'avait pas hérité des gênes matérialistes de son père, c'était même bien le seul. « Dans ce cas je suis curieux de savoir ce qui me vaut le plaisir de ta visite. » Commença son père, brisant le silence pleinement installé dans la pièce. Sa curiosité se lisait en effet pleinement sur son visage, faisant sourire de satisfaction notre protagoniste, sourire qui ne plaisait guère au plus vieux, puisque, il le savait, il n'était pas là pour le rassurer. QU'est ce qu'il pouvait bien lui couloir après toutes ces années ?

« IL EN EST ABSOLUMENT HORS DE QUESTION ! » Les différents employés et cadres présents au septième étages sursautèrent dans un même mouvement quand ils entendirent leur patron rugir ainsi. Plusieurs minutes passèrent sans que le moindre ne puisse se faire entendre puis la porte s'ouvrit à la volée sur Jesse. Il abordait une expression frustrée et avait flanqué la porte derrière lui aussi violemment qu'il l'avait ouverte. Elle se rouvrit dans la seconde qui suivie sur le père du premier qui lui agrippa le bras. « Ce n'est pas parce que tu as décidé de changer ton identité pour ta petite vie médiocre que je ne suis plus ton père. » Enchaîna le plus vieux sans le lâcher. Jesse n'avait pas bougé, seul son visage s'était retourné pour lui adresser un regard noir. Sa "petite vie médiocre" était tout ce qu'il avait toujours réclamé et ce qu'il avait réussi à obtenir avec beaucoup de mal et sans personne. Il n'en changerait pour rien au monde, surtout pas maintenant. Tous les spectateurs de la scène les observèrent les yeux écarquillés. « Je croyais que toute sa famille avait disparue dans cet accident... » Chuchota quelqu'un. « Pourtant il s'agit bien du même nom sur le registre. » Chuchota la secrétaire qui avait été pourtant incapable de le prononcer. Tout le monde appelait le grand patron par son prénom pour une bonne raison. « J'aurais jamais pensé que c'était son fils, enfin regardez le. » Renchérit un autre. Jesse lui aurait bien cassé quelques dents pour se permettre de l'ouvrir mais était bien trop absorbé là tout de suite par son père. « J'ai pas besoin de ta bénédiction ou de ta pseudo famille. Je pensais qu'après tout ce temps, je pouvais bien tenter un truc. Mais y avait déjà plus rien a espéré depuis que tu les as laissés m'enfermer, pas vrai ? » Il n'attendit pas sa réponse, détournant le regard, se foutant de quel serait l'impact de ses mots. Il se dégagea de la poigne de son père, qui le regarda simplement partir. Jesse ne se retourna qu'une fois arrivé dans l'ascenseur, ne détachant pas son regard de son père, ignorant tous les autres, jusqu'à ce que les portes automatiques se referment sur lui.

Une heure après.

Jesse shoota dans une canette, l'air blasé, ses mains enfoncées dans les poches, râlant dans sa barbe de trois jours sans se soucier des regards de travers que lui adressait ceux qui croisaient son chemin. Il devait attendre son avion qui ne décollerait que dans six heures et il n'avait rien à faire pour tuer son temps, du moins rien ne lui faisait envie en cet instant précis, trop frustré par l'altercation avec son père, aussi futile ait-elle été. Il finit par s'affaler sur un banc, faisant sursauter la grand mère qui s'y trouvait déjà. Il l'a regarda se rasseoir correctement avec désintérêt sans prendre la peine de s'excuser, glissant son dos contre le dossier jusqu'à ce que sa nuque se cale contre celui ci, dirigeant son regard vers les quelques rares nuages qui occupaient le ciel. Il ne comprenait décidément pas son père, il ne se comprenait pas lui même sur ce coup, pourquoi s'acharner à garder un semblant de relation avec cet idiot qui ne lui avait jamais prêté attention ? Et ce même s'il était la seule famille qui lui restait. « Peut être parce que tu les as butés tous les autres ? » Dit-il pour lui même. La grand mère sursauta de plus belle sans même que Jesse ne lui prête la moindre attention. Ou presque, puisqu'en l'entendant râler, Jesse ne se dérangea pas pour lui répondre. « Si vous êtes pas heureuse trouvez un autre banc. » Bougonna-t-il définitivement de mauvaise humeur. C'est ce qu'elle fit.

« Aller m'man s'teu plaît. Jayce il a le droit et il a genre deux ans de moins que moi ! » Se plaignait le petit garçon en piétinant le plancher sur place devant sa mère, ses yeux suppliants levés vers elle. Il n'avait jamais trouvé juste le fait que tous ses cousins et cousines puissent aller s'amuser alors que lui était contraint de rester à la maison, en sécurité, le petit faiblard de la famille, pourtant l’aîné, ais la honte et le fardeau de ses parents. On avait beau eu harceler de questions les plus anciens, personnes n'avaient jamais compris ce qu'il s'était passé avec le petit Maverick Miesclawer. Le sans-pouvoirs d'une si belle lignée de sorciers, de bons sorciers, parce qu'il y en avait des mauvais. Ceux dont les pouvoirs étaient sombres et dont les seuls buts étaient de régner, d'écraser et de blesser. C'était bien pour cela qu'il fallait le garder au chaud et enfermé, puisque s'il était la risée de son entourage, il n'en restait pas moins aimé, et aussi parce qu'il était le maillon faible de la famille, cible vulnérable et efficace pour établir un marché. Seul son oncle Liam le traitait d'égal à égal, et pourtant, lui non plus n'avait pas survécu à l'explosion de la bombe à retardement qu'il était. Il avait fallut bien des années pour que l'on découvre la pleine puissance du gamin, il n'en était d'ailleurs plus vraiment un, jeune adolescent habitué à sa condition, son rôle de vilain petit canard, il avait appris à jouer de sa différence. Il n'avait pas perdu pied, il ne s'était pas morfondu dans son coin, il avait continué d'avancer, ça avait toujours été un battant. Même après toutes ses années de moqueries qu'il avait essuyé. « Jayce arrête ! Rend le moi ! » Ce n'était que des chamailleries de gosses. Son petit frère ne lui jouait qu'un mauvais tour de plus, son cadet qui avait un large avantage sur lui. « Benh quoi Mav' tu vas le dire à maman ? Tu vas pleurer ? » Le plus grand lui avait jeté un regard noir, bien qu'il restait à une certaine distance de son petit frère méfiant. Attaquer un sorcier de front quand on avait soi-même aucun pouvoir pour compenser était un acte des plus stupides. Ce n'était qu'un cahier de dessin après tout, ses parents lui en offrirait bien un nouveau. Seulement Maverick aimait plus ses gribouillis que le cahier qui les contenaient, et ça, personne pourrait lui en racheter. Il tenta de récupérer son bien que son frère faisait toujours léviter dans les airs au dessus de sa tête avec un sourire moqueur. C'était un gosse, il ne pensait pas vraiment à mal, jamais il ne se serait imaginé que Maverick grimperait sur cette rambarde dans une vaine tentative. C'est pourtant ce qu'il se passa, et la chute depuis le palier fût douloureuse. Elle fût mortelle, mais pas pour celui que l'on aurait cru. Jayce avait descendu les escaliers pour rejoindre son frère, fou d’inquiétude et regrettant déjà ce qu'il avait fait, mais il allait bien, déjà coincé au centre des autres gosses, se faisant pousser entre les mains de chacun d'entre eux, au milieu de leurs rires. Il pouvait les voir, de là où il était, les larmes qui bordaient ses yeux, ces rares perles d'eau salée qu'il s'était pourtant toujours efforcé d'effacer d'un sourire. Le décompte était lancé...

Son téléphone vibra et le sortit de sa rêverie. Il jeta un coup d’œil à son écran avant de finalement le déverrouiller. Bon courage avec ton Dad. ♥ Un sourire se dessina sur son visage à la simple lecture du message. Sa petite blondinette lui manquait et elle n'était qu'à quelques heures de là où il était. Il prit le temps de lui répondre en prenant soin d'éviter les détails pour ne pas l'inquiéter, lui promettant d'arriver au plus vite. Il regarda l'heure et remarqua qu'il aurait encore à patienter un moment avant ça, mais quitte à attendre autant qu'il le fasse à l'aéroport. Alors il se redressa et abandonna son banc pour rejoindre le métro, c'était bien plus drôle selon lui que de prendre un taxi. Cependant avant de rejoindre la bouche du métro, il finit par se stopper devant une vitrine de bijouterie. Un sourire en coin poussa au coin de ses lèvres le temps d'une seconde avant de passer la porte.

Il était comme un gosse une fois arrivé dans l'avion, jusqu'à ce que le gosse assis à coté de lui l'épuise et qu'il trouve bien plus intéressant de s'endormir, et puis, le trajet passerait bien plus vite comme ça.

Il était seul au milieu de la maison en ruines, l'explosion n'avait laissé qu'un seul survivant, et ce dernier fut embarqué fissa par les secours. Personne n'avait su comment l'explosion avait eu lieu, qu'est ce qui l'avait provoqué, une fuite de gaz fut la seule explication valable, tangible, quand on oubliait le chanceux de l'affaire. Son traumatisme fût jugé bien trop important pour le placer dans un foyer, et puis ils avaient fini par lui retrouver un parent, son père. Ce même père qui l'observait avec un profond dégoût, qui le détestait pour lui avoir retiré tout ce qu'il possédait, et que l'on jugea de toute façon inapte à garder son fils. Il l'avait regardé se faire embarquer par tous ces médecins sans la moindre tristesse alors que le plus jeune se débattait désespérément pour rejoindre la seule famille qui lui restait, priant pour qu'il veuille encore de lui, hurlant son innocence. Il avait été enfoncé dans cette routine au fil des ans, faisant de sa vie une monotonie qu'il détestait mais auquel il s'adaptait et de laquelle il put sortir à l'âge de ses dix-huit ans. Autant dire qu'il ne savait pas grand chose de la vie à sa sortie, et pourtant il n'y avait eu personne pour le guider. Seulement un an après son père somma de se présenter à lui, il l'avait reconnu, comment pouvait-il oublier ce regard qu'il avait toujours et qui lui était adressé ? Mais il était devenu intéressant, ses pouvoirs se révélant être aussi surprenant qu'ils avaient été tardifs. Il l'avait détesté pour les avoir laissé l'embarquer et le priver de ses dernières années de vie. Alors le jeune homme s'était éloigné de lui, de son propre chef cette fois, changea d'identité pour noyer son passé. C'était comme ça qu'il avait rencontré Alaska. C'était elle qui l'avait aidé à changer de nom, de prénom, à se créer un nouveau départ et une nouvelle vie. Qui de mieux que ce petit génie de l'informatique, qui en plus de ça, s'était portée volontaire pour l'aider, par pitié de ce nom imprononçable. Il n'avait cependant pas prévu d'en tomber amoureux. Des filles, il n'en avait pas rencontrer beaucoup, mais il savait déjà qu'il n'y en avait pas deux comme elle. 

Il s'était réveillé avec le sourire aux lèvres par cette simple pensée. Il ne l'avait pas prévenu de son heure d'arrivée à l'aéroport, et fût donc contraint de prendre un taxi pour arriver devant chez elle, dans cette petite ville de Beacon Hills. La main serrant ce petit boitier qui était dans la poche de sa veste pendant tout le trajet.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaska E. Williams


avatar

▲ Date d'inscription : 02/06/2016
▲ Messages : 14

MessageSujet: Re: Please don't make any sudden moves {Jesse   Mer 22 Juin - 14:50

*Arrive en furie et hurle en sautant sur lui * JESSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Maintenant je suis obligée de me mettre à Alaska... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaska E. Williams


avatar

▲ Date d'inscription : 02/06/2016
▲ Messages : 14

MessageSujet: Re: Please don't make any sudden moves {Jesse   Dim 20 Nov - 15:47


Congrat’s
T’es validé !



Tu rejoins nos rangs !

Bienvenu à toi sur le forum !

Je t'annonce officiellement que ta fiche est VALIDÉE

Cependant il te reste quelques petites choses à faire avant de te lancer dans l'aventure :

★ N'oublis surtout pas de recenser ton avatar pour ne pas qu'il te soit piqué !
★ Tu dois aussi créer ta fiche de lien et de rp afin que les autres joueurs puissent te faire des demandes. N'oublis pas de recenser toutes tes fiches une fois cette étape terminée
★ On a tous besoin d'un endroit ou vivre et qu'on veut pas tous être sdf alors n'hésite pas à faire une demande de logement
★ Tu as déjà un compte parmi nous et le message du début t'ennuie car tu le connais déjà ... N'oublis de recenser ton multicompte
★ N'hésite pas à skyper ton staff pour tout contact en cas de problème


Le petit mot de ton amoureuse à toi que c'est la tienne et qu'elle te nem fort Bon tu sais déjà que j'aime ton histoire, ton perso et notre supra lien et que je veux le RP donc je vais me booster à écrire pour finir Alaska ce soir parce que JE VEUX CE RP !!!!!!!!!
*le bisouille beaucoup fort*

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Please don't make any sudden moves {Jesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Please don't make any sudden moves {Jesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: