AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bastian M. Lecter

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 04/04/2016
▲ Messages : 22

MessageSujet: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Mar 7 Juin - 8:27

× Don't be so childish... ×
Une nouvelle journée à Beacon Hills. Une nouvelle journée à errer dans le manoir sans réel but. Une nouvelle journée sujette à l’ennui. Comme il peut être prenant et étouffant lorsque vous avez plus de neuf siècles de vie derrière vous. Il m’a rarement autant happé qu’ici, dans cette maudite ville... Quoique Mystic Falls n'était pas réellement mieux. Heureusement, j’étais en compagnie du clan, des êtres partageant mon absence d’humanité, ainsi, il est toujours facile de compter sur l’un de nous pour trouver de quoi nous occuper. Mais chacun de nous, nous étions fait à des villes plus grandes, plus amusantes, où la nourriture ne manque pas et où il ne faut pas faire forcément attention à la quantité de corps qu’on laisse à sa suite. Contrairement à ici, cette ville si petite et où les histoires vont bon train. Sans compter qu’il s’agit d’un de ces carrefours surnaturels où tous les êtres supérieurs aux humains se regroupent… Voilà qu’en plus il nous faut supporter des vampires extérieurs à notre clan et en majorité végétariens, sans compter les autres êtres surnaturels. Pitié. Même les originaux semblaient s’être ramollis depuis la naissance de leur petit monstre. Nous qui pensions qu’ils seraient plus ‘vivants’ avec l’arrivée d'Emrys. La raison première de notre présence dans un endroit aussi paumé qu’ici… Du tout, ils avaient laissé ce misérable insecte s’installer malgré la menace qu’il représente à lui seul. Intensifiant la nuisance qu’il est... Malin, vraiment… Pathétique surtout… Mais maintenant, nous sommes là, et une fois que monsieur Kaïn se sera décidé, nous pourrons peut-être nous décider à passer à l’offensive…

La demeure était plutôt calme, aucunes traces de Kaïn depuis quelques jours, espérons qu’il avance quant à Emrys, sinon l’impatience commencera vraiment à peser sur la demeure. Edenia avait dû partir accompagnée de sa douce sœur afin de traîner en ville ou s’amuser à je ne sais quelle nouvelle distraction entre sœurs. Quant à Killian et Effy… Etant donné ces murmures de dispute que je percevais au loin, j’imaginais qu’ils étaient ensemble. Ou que Killian n’allait pas tarder à aller déranger Effy vu que c’était sa voix énervée qui me parvenait le plus...
Je n’y prêtais pas plus attention et me contentais de  m’étaler de tout mon long sur l’un de nos canapés de cuir foncé, claquant des doigts afin que l’un de nos pantins se presse à m’apporter de quoi assouvir ma soif. Je ne fis pas attention à ma petite brunette bien dressée qui s’entaillait le poignet afin de verser son sang dans un verre à whisky. Elle me le déposa dans la main que je tendais, l’agitant au fur et à mesure qu’elle me faisait attendre. Puis elle resta postée à mes côtés quelques secondes, attendant sagement sa récompense en se tenant le poignet sans couiner, sans me regarder, sans dire le moindre mot. « Brave bête. » Je piquais le bout de mon doigt de mon croc, la laissant déguster une goutte de mon sang avant de lui retirer sans ménagement, l’oubliant alors qu’elle disparaissait de ma vue jusqu’à ce que je la sonne de nouveau.

J’étais en pleine conversation silencieuse avec Marth, écoutant ses projets pour un possible futur massacre histoire de nous occuper comme il se doit, avant de virer sur quelques vieux souvenirs qui me firent sourire, pour finir par discuter de nos plans pour ce maudit Emrys. Combien de fois nos conversations avaient viré à son sujet ? L’impatience pointait sagement le bout de son nez, nous assaillant et nous démangeant de plus en plus… Il me tardait de me venger de lui, de le punir pour ce qu’il m’avait arraché, ma précieuse et douce petite sœur. Bien qu'elle soit de retour à mes côtés, il n'empêche qu'il avait osé la toucher, lui faire du mal... C’était surtout pour cela qu’il allait payer, plus que ce qu’il m’avait fait, et ce même si mes pouvoirs de sorcier nous manquaient de temps à autres, notamment lorsque je voulais m’amuser avec mes petits passe-temps à palpitant…

Je sirotais tranquillement mon verre, les yeux fixant le vide, n’ayant pas fait attention aux voix de Killian et d’Effy qui s’approchaient dangereusement. Décidément, il est impossible d’avoir un instant tranquille dans ce fichu endroit… Je fermais les yeux en soupirant avant de les entendre passer l’entrée de notre immense salon. « Vous ne vous fatiguez jamais tous les deux ? » Soupirais-je avant de rouvrir les yeux pour leur jeter un coup d’œil de biais. Killian traînait à sa suite notre jolie petite sorcière, Effy. Je les regardais, il était rare de ne pas les voir se chercher, se lancer des pics ou encore se battre… Au moins, ils semblaient toujours bien s’amuser et s'entendre, à leur manière certes. L’un semblant trouver ces petits jeux bien moins amusants. Il faut dire qu’Effy est sorcière et elle n’hésite jamais à user de sa magie…  
Je finis par me redresser prenant une nouvelle gorgée de mon verre, il m'en faudra sûrement un autre après cette discussion, les regardant l’un après l’autre. Killian semblait hors de lui et j’arquais un sourcil. Qu’est-ce qu’il pouvait bien s’être encore passé pour qu’elle le mette dans tel état ? Je l’interrogeais du regard avant de le questionner : « Qu’est-ce qu’elle t’a fait cette fois pour te mettre dans tel état ? Elle a décidé de te castrer peut-être ? De te faire les ongles ? D'enfumer ta chambre ? De fouiner dans tes affaires ? De ruiner un de tes repas ? » J’eus un petit sourire amusé attendant d’entendre la véritable raison de tant d’énervement et de bruit de leur part.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
My Story, My Rules
My Puppets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian A. Winchester

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 06/06/2016
▲ Messages : 8

MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Mar 7 Juin - 8:55

Don't be so childish
Comment veux tu que je youe ?
Killian ✧ Bastian ✧ Effy

Cette gamine était affligeante, désespérante, infecte, certes qui aime bien châtie bien, mais là elle châtiait trop la sale gosse, comme si me faire teindre les cheveux en rose n’avait pas suffi la dernière fois. Je savais bien qu’il fallait que je me fasse pardonner toutes ces années où j’avais eu la fâcheuse envie de balancer le bambin qu’elle était par la fenêtre mais il faut savoir passer à autre chose à un moment donné. Rancunière et vengeresse, elle avait de qui tenir la ptiote, mais là elle avait dépassé les bornes de la limite ! Me faire payer le fait que j’avais manqué de l’étouffer avec son oreiller les nuits où madame n’avait pas envie de dormir d’accord, mais à ce niveau ça relevait du sacrilège, de la connerie humaine. Elle allait me le payer la mini sorcière, et dans tous les sens du terme. Le cadavre de ma guitare favorite entre les mains, je fonçais en direction de la chambre d'Effy à grandes enjambés tout en fulminant. Arrivé devant la porte, je l'ouvrais à la volée et n'attendis pas qu'elle m'engueule parce que je n'avais pas frappé ou autre connerie de ce genre. Les cheveux, la voiture, mais pas ma guitare !

« Espèce de connasse, t'as pété ma guitare ! » Grognais je en balançant ce qu'il en restait sur son lit, sans me soucier de ses propres affaires ou même de sa petite personne, je me demandais d'ailleurs ce qui m'avait retenu de ne pas lui fracasser la tête avec. « Tu me dois déjà une voiture et en plus tu me fracasse ma guitare ! » Et bien oui, puisque l'autre jour, j'avais également retrouvé une de mes voitures dans un sale état, cabossée et crade, sans compter qu'elle n'était pas garée au bon endroit, du Effy tout craché. Je l'attrapais sans ménagement par l'oreille pour la tirer à ma suite, sans me soucier de la façon qu'elle se vengerait pour avoir fait ça. On allait régler le problème à la source, c'est à dire aller me plaindre au géniteur de ce petit monstre : Bastian. Qu'est ce qui lui avait prit de se faire une descendance et de la ramener ici en prime. J'avais longtemps protesté, d'autant plus qu'à l'époque où elle avait rejoint le clan ce n'était qu'un bébé, et j'ai franchement horreur des bébés. Ca crie dans tous les sens, ça pue, ça pleure, ça couine, ça a tout le temps faim, bref, je n'ai jamais réussi à apprécié ce genre de petits êtres roses gazouillant. Mais que voulez vous, c'était une mini Bastian, et je devais bien ça à ce denier. Et puis elle avait fini par grandir, et c'était vachement plus fun, du moins jusqu'à ce qu'elle se décide à se lancer en tant que coiffeuse amatrice en se servant de moi comme modèle. Bon il fallait bien dire que je l'aimais bien la petite, malgré tout ça, on s'ennuierait ferme sans elle, mais toucher à mes guitares était un véritable affront et ça me faisait beaucoup moins rire.

Je débarquais dans le salon, traînant toujours Effy à ma suite, repérant Bastian allongé tranquillement sur l'un de nos canapé en cuir sirotant un verre. Il rouvrit les yeux vers moi tout en lâchant un soupir en se demandant si ça nous arrivait de nous arrêter. Comme si ça allait être de ma faute. Bon certes, Effy et moi étions rentrés dans un cercle vicieux des revanches sur l'un et l'autre, mais la sorcière trouvait toujours le moyen de me titiller la première et ce, même s'il nous arrivait de nous entendre parfois, notamment lorsqu'il s'agissait de sortir ou de parler musique. Je lançais un regard noir à mon aîné de 200 et quelques année et prit mon air ronchon. « La prochaine fois penses y avant de lui dire de faire mumuse avec sa magie sur moi. » Je me décidais enfin à lâcher Effy pour croiser les bras sur mon torse avant de répondre à Bastian qui s'était finalement décidé à s’intéresser aux malheurs de son pauvre meilleur ami dont il était en parti responsable. « Y a que j'ai une carrosserie à refaire en plus d'une guitare brisée en deux, ma Gibson ! » J'avais appuyé sur les deux derniers mots même si je savais que ça ne changerais franchement rien à l'avis de Bastian sur la question, une guitare c'était juste un instrument à corde pour lui, Stagg, Fender, Epsilone ou Gibson quelle était la différence pour lui ? Je lâchais un soupir agacé en venant moi même m'étaler sur un canapé. « Il commence à abuser le microbe, va vraiment falloir que tu penses à la tenir en laisse. Ah et puis tu me dois dix dollars, elle m'a piqué ma carte l'autre jour pour s'acheter des bonus sur son jeu de bonbons. » Finis je dans un sourire.


© Starseed


_________________
Fuckin' face
“I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Stonem

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 30/01/2016
▲ Messages : 41
Age du joueur : 25

MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Mar 7 Juin - 9:42

 
Don't be so childish. || Papy & Kiki & Eff'
J’étais sur mon lit en train de faire mes devoir pour l’université puisque pour rendre service à Bastian j’avais été obligé de m’y inscrire afin de suivre une petite sorcière sur qui il a mis le grappin. Et au final les cours de psycho m’intéressaient alors quitte à faire des études tout autant les faire plus ou moins sérieusement. Et puis il faut dire qu’avec un ancêtre de 900 ans ayant un gros problème de dédoublement de personnalité avec des tendances schizophréniques et un grand penchant à être sociopathe j’avais de quoi étudier au manoir. Cependant en ce moment je me prenais la tête avec l’air de Broca et l’anatomie du cerveau. J’avais un grand besoin de divertissement et je jetais un regard vers mon armoire en me demandant quand Killian allait se rendre compte du petit tour que je lui avais joué. Il allait vraiment  être furax cette fois et je pense que la semaine qu’il a passé avec les cheveux rose allait être une partie de plaisir face à ce que je lui ai fait cette fois. En attendant que Kiki pète un câble je devais taffer histoire de passer le temps.

J’entendis enfin le pas de Kiki monter pour se rendre dans sa chambre, je retenais un ricanement en entendant l’ouverture de sa porte et le « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH » qui suivit quelques secondes après. J’essayais de me concentrer sur le schéma du cerveau sous mes yeux pour ne pas faire attention au pas de Kiki se rapprochant de ma chambre et surtout sa voix qui semblait monter de plus en plus dans les aigüe avec l’énervement. Il déboula dans ma chambre comme un malade sans même prendre la peine de frapper avant, arrachant presque la porte de ses gonds. Je lui lançais un regard rempli d’innocence faignant de ne pas voir le cadavre de sa guitare dans ses mains. « Un problème ? » lançais-je avec une petite voix toute mignonne comme si je n’avais pas volontairement explosé la guitare de Kiki … Ce dernier enchaîna en me traitant de connasse qui a cassé sa guitare avant de balancer le pauvre cadavre de l’instrument sur mon lit, foutant au passage le bordel dans mes cours éparpillé dessus ! Je souris en pensant que ce pauvre instrument n’était pas la petite guitare chérie de Kiki mais juste une autre que j’avais acheté quelques jours avant avec sa carte bleue, la vrai étant planqué soigneusement dans mon armoire. Mais ça il n’est pas sensé le savoir, enfin pour le moment.

Je jetais un regard sur l’instrument me demandant pourquoi il ne me l’avait pas envoyé direct dans la tête. Peut-être parce qu’il savait que j’aurais utilisé mes pouvoirs pour ne pas qu’elle me fracasse le crâne. Il se mit alors à hurler que je lui devais déjà une voiture ! Quoi quelle voiture ?? J’avais rien fais à sa voiture moi ! Il se précipita alors vers moi trop rapidement pour que je l’évite et me chopa par l’oreille, tirant pour me faire lever de mon lit et m’entraîner dans le salon afin d’aller se plaindre à Bastian. Il allait me le payer cet abruti de vampire ! Moi qui voulait lui dire rapidement que sa guitare adorée était dans mon placard mais là il poussait le bouchon ! Il allait pleurer un bon moment sur son instrument. Faut pas me chercher ! Il me traîna à sa suite dans le salon ou Papy était tranquillement installé en train de siroter un verre. Il nous demanda brièvement s’il nous arrivait d’arrêter tous les deux. Bien entendu de temps en temps avec Kiki on s’entendait bien surtout quand il s’agit d’aller en soirée pour boire et se défoncer à fond ou encore lorsqu’on va en concert tous les deux. Mais c’était qu’une toute partie de notre temps. Le reste on le passait à se tirer dans les pattes dès que l’occasion se présentait. Au début c’était pour m’entrainer à la magie que je lui faisais des tours mais au final c’est devenu l’un de mes passes temps préféré. Et puis c’était le seul sur qui je n’avais aucune culpabilité à jeter des sorts ! En même temps quand j’étais enfant il n’était pas non plus l’oncle parfait au contraire il faisait tout pour être le plus éloigné de moi. Je n’allais pas faire cramer les sourcils de Bastian, même pas en rêve que j’use mes pouvoir sur Freddie, j’adorais trop Edenia et Aaliyah pour leur faire un tour pareil et il faut dire que Kaïn m’inspirait trop de respect pour utiliser mes pouvoirs sur lui. Alors la seule cible à ma disposition était Killian.
Enfin pour le moment il était en train de se plaindre à Bastian sur mes vilains agissements envers lui. Pauvre petit chou va il me donnerait presque envie de pleurer. Quand il reparla de cette histoire de voiture, je me défendis «J’ai rien fais à ta voiture moi ! Alors si tu veux un coupable parce que l’une de tes petites voitures adorées a été rayée et bien il faudra t’en prendre à quelqu’un d’autre ». Je l’écoutais ensuite raconter ce que j’avais fait subir à sa Gibson chérie, sachant que Bastian s’en foutais royalement de la marque ou du modèle de cet instrument. Alors je savais que les plaintes de Kiki allaient tomber dans l’oreille d’un sourd. Et d’ailleurs je voyais bien que la seule chose que Bastian attendait s’était d’être un peu tranquille plutôt que de devoir gérer la pseudo-crise de son meilleur ami. Quand il enchaîna sur le fait que j’avais pris sa carte pour me payer un bonus sur mon jeu de bonbon !

« Pour préciser encore une fois avant que tu fasse un caca nerveux, j’y suis pour rien pour ta voiture ! Ensuite ce n’est pas pour accuser, mais celui qui m’a donné ta carte c’est Papy ! Alors oui Papy tu lui dois 10$ ! Et ensuite tu ne vas pas pleurer pour une pauvre guitare qui ne servait à rien à part à tous nous casser les oreilles ! Et je suis sûr que l’ensemble des habitants vont tous me remercier ! Dis-lui toi !! » J’adressais mes derniers mots à Bastian en espérant qu’il allait défendre ma cause !



roller coaster

_________________

Effy Hale
CALL 911 NOOOW
No one broke my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian M. Lecter

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 04/04/2016
▲ Messages : 22

MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Mar 7 Juin - 10:51

× Don't be so childish... ×
Pourquoi est-ce que je continue d’espérer qu’un jour je verrais Killian et Effy rentrer calmement dans une pièce sans s’en prendre l’un à l’autre. Ça semble inimaginable. Bien sûr, il leur arrive de s’entendre et d’être complices, mais malheureusement ce n’est pas le cas la majeure partie du temps. C’est surtout le cas quand ils sortent et là, difficile d’en profiter. Les accompagner ? Mieux à faire. Avant c’était Killian qui était l’initiateur des crasses, remarques et autres, maintenant Effy lui rend la pareille. Elle a vite appris à se défendre toute seule et ne pas se venger ne se fait pas chez nous.
Quoiqu’il en soit, voilà que Killian faisait son entrée, tirant à sa suite l’oreille d’Effy, me disant qu’il était bien mignon de contrôler sa force pour ne pas la lui arracher vu son niveau d’énervement apparent. « Je lui ai dit de s’entraîner à la magie, après tu t’es trouvé être là quand je lui ai demandé, je ne pensais pas qu’elle y prendrait autant goût… » Répondis-je à Killian avec un sourire amusé, faussant l’innocence. C’est vrai qu’il avait été très amusant, au départ, de voir Effy pouvoir s’en prendre à son tour à Killian et elle n’y allait pas de main morte. Bien sûr, ça devient redondant et n’est amusant que lorsque son imagination fait vraiment des siennes. Comme la semaine de la nouvelle coupe.
Killian reprit pour expliquer la raison de tant de chahut. Enfin les raisons. Une caisse et une gratte. J’arquais un sourcil. Certes on ne touche pas aux affaires de Killian, mais rien d’irremplaçable jusque-là. Puis, faut l’avouer, ce n’est pas l’argent qui nous manque. Mais de là à le voir plus énervé qu’à sa période pinky j’imaginais donc qu’elle avait visé les objets favoris du vampire. Rien le temps d’ajouter à cela, voilà qu’Effy enchaînait, et je la regardais se défendre, me disant que leur ping-pong allait recommencer.
Elle nia pour la voiture. La voiture… J’eus un léger froncement de sourcil intrigué : « Quelle voiture ? La Lamborghini ou la Ferrari ? » Questionnais-je en réfléchissant à mes dernières escapades. Oui, il m’arrive souvent d’aller au plus vite et d’emprunter sans prévenir les véhicules de Killian, il a qu’à faire en sorte de mieux les surveiller aussi ou simplement pas les garer n’importe où empêchant de sortir les nôtres. Puis quand il est l’heure de se faire un casse-croûte il n’y a pas de temps à perdre. Il avait parlé de carrosserie à refaire… « Donc la Ferrari. C’est moi qui ai rayé ta voiture, pas Effy. » Répondis-je le plus naturellement possible avec un petit sourire. En rien coupable, mais content de me souvenir. Oui, parce qu’il s’agissait de la Ferrari que j’avais utilisée pour faire un petit massacre d’enfants suite à un petit creux. J’enchaînais avant qu’il ne commence à reporter sa colère sur moi et crise pour sa petite voiture : « Au moins y’a que la carrosserie à refaire, si tu les rangeais mieux tes caisses j’aurais pu prendre une des miennes. Puis ça aurait pu être pire, je ne l’ai pas envoyé dans le décor, y’aurait eu beaucoup plus à réviser pour le coup. » Continuais-je sans quitter mon sourire, alors qu’il soupirait :« Un verre peut-être ? T’as l’air tendu. » Un claquement de doigt et voilà que la brunette venait servir un verre à Killian. « Mais si tu vas jusqu’à pleurer pour une rayure et un peu de sang, on te la réparera ta petite voiture. Rassuré ? » Enfin ‘on’. Pas du tout. Suffit juste d’hypnotiser la bonne personne. Même pas la peine de mettre de l’argent dedans. Surtout pour une voiture qui n’est pas la mienne.
Deuxième problème. Sa Gibson. « Mon dieu… » Soupirais-je faussement outré en reprenant une gorgée de mon verre, le finissant et le secouant pour qu’elle me resserve. J’inspirais longuement avant de reprendre cette fois à l’attention d’Effy :« C’est pas beau de toucher aux jouets des autres. » Dit celui qui a touché à la voiture d’un autre… « Une raison particulière pour ce massacre de guitare ou pas ? Tu as utilisé quel sort d’ailleurs ? » Je ne pouvais pas m’en empêcher, j’approuve chaque fois qu’Effy trouve un moyen de pratiquer sa magie alors dur de lui râler dessus, je suis celui qui lui a donné le feu vert, même si je doute qu’elle en aurait eu besoin. Puis à l’attention de Killian : « Après tout ce qu’elle t’a fait subir va surtout falloir trouver un meilleur moyen de sceller ta chambre… ». Mais encore une fois, ce n’était pas quelque chose d’irremplaçable, on allait lui trouver une autre Gibson, même modèle puis basta.
Troisième problème. Enfin problème. Grand mot. On parle de 10$ là. J’arquais un sourcil : « Vous allez pleurer pour une dizaine de dollars ? Vous êtes sérieux ? » Repris-je étonné qu’on en vienne à parler de ça. On roule sur l’or, c’est le cas de le dire. Avec chacun des siècles d’existence, enfin surtout pour Killian et moi, on a eu le temps de faire bien des économies. Et Effy était bien gâtée en argent de poche. D’ailleurs… je me retournais vers ma descendante : « C’est ton jeu, tu lui rembourses, t’as de l’argent que je sache non ? Va pas me faire croire que t’as encore besoin de moi… » Je veux bien m’occuper de la caisse si ça lui tient tant que ça à cœur, mais je ne vais pas réparer toutes les crasses d’Effy non plus. Surtout qu’en plus cette épisode m’avait complètement échappé… Elle est grande maintenant, faut qu’elle se débrouille un peu seule aussi.
Et finalement, on en revint à la guitare. On ne s’ennuie jamais dans une conversation avec comme interlocuteurs Killian et Effy. Cette dernière critiquer le jeu de Killian, je haussais les épaules. « Là-dessus je vais pas pouvoir te soutenir, tu l’as pas connu à ses débuts, il s’est nettement améliorer. » Dis-je en insistant sur le ‘nettement’, avant de reprendre pour Killian : « Le prend pas mal, je te fais un compliment là ! » Vu qu’il semblait à fleur de peau, manquerait plus qu’il nous pète un câble.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
My Story, My Rules
My Puppets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian A. Winchester

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 06/06/2016
▲ Messages : 8

MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Dim 19 Juin - 18:44

Don't be so childish
Comment veux tu que je youe ?
Killian ✧ Bastian ✧ Effy

Pourquoi est-ce que Bastian continuait il d’espérer que je finirais par m’entendre avec cette peste ? Je n’exagérais qu’à peine, les coups bas d’Effy se faisaient presque lassants et là c’était le ponpon sur la Garonne. Expression française dont j’ignorais la signification auparavant. Mais ça c’était avant, la petite sorcière me l’avait bien enseigné. Quitte à ce qu’elle soit cassée, j’aurais préféré qu’elle soit fracassée sur le crâne de la brune. N’avait-elle jamais rien de mieux à faire ? Elle avait vraiment besoin de se trouver quelqu’un, pour la détendre un peu, ou pas. Elle était suffisamment en confiance comme ça. Se baladant dans le manoir avec ses manières de princesse, les filles craignaient vraiment. Il ne fallait pas s’étonner après que je n’étais pas fichu de m’intéresser à une fille autrement que pour le sexe. Je levais les yeux au ciel d’un air agacé quant aux justifications de Basti sur les passes temps d’Effy. C’est ça Bast, on en reparlera le jour où ce sera toi qui devra la supporter à longueur de journée et qui subira ses conneries. J’étais tout de même un peu surpris qu’elle conteste ses faits pour la voiture. Qui d’autre ? Un soupir s’échappa de mes lèvres. Il ne fallait pas beaucoup de temps pour comprendre qui pouvait être le véritable responsable si la gamine disait vrai. A croire que bousiller mes affaires était devenu une tradition familiale. J’adressais un coup d’œil à Bastian qui resta de marbre, feignant de s’intéresser aux braillements de sa descendance.

Mais le problème de la voiture fût vite régler. Bastian se déclara coupable sans le moindre remords. Bien évidemment, comme s’il était capable d’éprouver du remord pour quoi que ce soit. Mon visage reflétait parfaitement mon air blasé alors que -pas meilleurs amis pour rien- il continuait avec ses paroles relativiste me faisant servir un verre dans la foulée pour éviter le moindre reproche qui pourrait venir de moi. Mais le détail qu’était son hésitation entre les deux voitures avant ses aveux me resta à l’esprit « Parce que t’as pris la Lamborghini en prime ? Je me disais bien aussi, qu’elle n’était pas à sa place. » Enfin si, en soit, elle était à sa place. Garer. Ce que j’avais toujours la flemme de faire, les manœuvres avait l’art de m’agacer et ça évitait les coups de portières quand les deux rousses se décidaient à s’improviser pilotes. Mais peu importait, comme l’avait si bien dit Bastian, ce n’était que matériel et rien d’irremplaçable. La guitare en revanche. Son air faussement outré par pareil affront lui valut un regard noir de ma part. Mais quoi de plus prévisible de sa part. Elle n’était qu’un objet parmi tant d’autre pour lui et ce n’était pas aujourd’hui encore qu’il allait compatir avec moi pour un objet aussi futile à ses yeux. Pas aux miens. « Ouais. » Grognais-je en sirotant mon verre, approuvant la première question de Bastian, mon regard désormais vissé sur Effy qui serait certainement morte et en cendres si mes yeux auraient pu avoir la chance d’être des rayons lasers. « Une raison particulière sur ce choix ? Parce que t’en avais une dizaine d’autres de guitares, mais il n’y en avait qu’une seule que tu n’avais pas à toucher le morpion. » Continuais je avant de prendre une nouvelle gorgée dans mon verre. Gorgée qui manqua de faire demi tour rapidement lorsque la seconde question de Bastian arriva. Sérieusement ? C’était à ça qu’il s’intéressait ? A quel sort elle avait utilisé. Certes c’était fun de voir la gamine gagner en pouvoir, mais si on pouvait éviter de constater ses progrès à mes dépends ça m’arrangerait !

Vint le débat du Candy Crush soda, ou saga, je savais plus quoi. Quoi Bast' ? Ne tire pas cette tête parce que je gueule pour dix malheureux dollars, toutes excuses sont bonnes pour passer mes nerfs dessus à cette mioche. Et rien que d’entendre ce qui ressemblait presque à un reproche à l’égard d’Effy dans les mots de Bastian, était un semblant de victoire. Semblant de victoire qui coula, se noya, bien profondément au fin fond d’un océan quand les deux s’unirent pour critiquer ma musique. Critique illogique venant d’Effy, mais qui prenait son sens quand on connaissait le personnage, une peste menteuse capable de cracher des conneries plus grosses qu’elle à la vitesse de la lumière. Bastian n’avait jamais été très doué pour autre chose que l’humour noir ou le sarcasme, il fallait le pardonner, d’autant plus qu’il n’avait pas vraiment d’attirance particulière pour la musique. Effy avait, en revanche, été la seule avec laquelle je pouvais m’entendre à ce sujet. Autant dire que la réflexion était mal venue, en particulier après avoir détruit ma guitare favorite. Une acquisition de longue date. « Oubli les compliments Bast, t’es vraiment nul pour ça. » Je finis mon verre d’une seule traite. « J’espère simplement que t’es plus doué pour ce qui est de dresser ton microbe parce que si quand elle était bébé elle a réussi à survivre j’en suis un peu moins sûr maintenant. T’en as toujours besoin ? On ne pourrait pas juste la jeter quelque part. Elle est majeure maintenant après tout. Et elle t’est plus si utile si ? »
© Starseed

_________________
Fuckin' face
“I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Stonem

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 30/01/2016
▲ Messages : 41
Age du joueur : 25

MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Dim 19 Juin - 19:36

 
Don't be so childish. || Papy & Kiki & Eff'
C’était satisfaisant de voir Bastian me défendre sur le coup. En même temps dès qu’il s’agit de magie, il est toujours de mon côté. Et puis Au moins ça met un peu d’ambiance dans cette grande demeure de voir les cheveux de Killian passer d’une couleur à une autre. En soit je n’ai plus vraiment besoin de m’entraîner sur lui, mais ça me faisait passer le temps et en prime, j’adorais voir son petit air furieux et exaspéré. Bien sûr je ne lui dirais jamais que je ce n’est plus par « accident » qu’il se retrouvait toujours avec les cheveux rose vif. Je tiens un minimum à ma vie. Quand Papy arriva sur les voiture et qu’il s’accusa à ma place je lançais un regard mauvais à Killian. «  Tu vois Kiki ! La prochaine fois accuse la bonne personne au lieu de t’en prendre tout de suite à moi. Puis il n’a pas tort, range un peu tes voitures ça évitera qu’il leur arrive malheur. » Quand Papy proposa un verre à Killian parce qu’il avait l’ai ‘’tendu’’, je faillis exploser de rire. Le pauvre Kiki était même au bord de l’explosion. Je crois même qu’il n’avait jamais fait un caca nerveux de la sorte. Et dieu sait ce que j’ai pu lui faire subir.

J’eu un léger rire quand Bastian me sermonna sur le fait que ce n’était pas bien de toucher au jouet des autres. Je suis sûr que ça fait des siècles que chaque personne de ce manoir désire fracasser cette guitare sur la tête de Killian. Après tout il passe son temps à nous casser les oreilles, on est censé rester là sans rien faire. D’ailleurs ce dernier me demandait pourquoi j’avais choisi cette guitare précisément. « Oh c’était la première qui venait alors je l’ai prise ». Je n’allais pas non plus lui dire que je l’avais choisi parce que je savais que c’était son petit bébé d’amour qu’il bichonnait encore plus que ses voitures. Comme je l’ai dit plus tôt, je ne suis pas suicidaire. Je le vis s’étouffer quand Bastian me demanda quel sort j’avais utilisé. « Pour la guitare ?! Aucun ! » A cet instant je vis la tête de Killian se décomposer de seconde en seconde. « J’avais vu dans un film un gars défoncer une guitare sur le sol. J’ai eu envie d’essayer. Franchement ça avait l’air drôle. Et ça l’est !! Tu devrais essayer Kiki ça te détends de faire ça un truc de dingue. » Je regardais Killian avec un petit sourire. « Non parce que Papy a raison, t’as l’air un poil tendu ! ».

Quand vient le sujet de Candy Crush et des 10$. Je levais les yeux au ciel. On était riche à million, depuis le temps que le clan amasse de l’argent il allait pas râler pour 10 malheureux dolards ?? Mais apparemment si puisque comme il le dit si bien, toute les raisons sont bonnes pour passer ses nerfs sur moi. Je sortais un billet de 10$ de ma poche et le tendais à Kiki « Tiens voilà de quoi te rembourse. Pas ma faute si tu laisses tout le temps traîner ta carte de crédit au lieu de la ranger. Puis utilise donc cet argent à bon escient, si t’as tant besoin que ça de passer tes nerfs, vas donc voir une pute. Je ne sais pas ce qu’elle pourra te faire pour 10 $ mais ça te détendra. » C’est vrais que je suis la première à lui chercher des noises mais en même temps si il ne réagissait pas autant à chaque fois ça fait longtemps que j’aurais changé de cible.

Il serait grand temps de quoi ??? Me jeter ??? Parce que c’est vrai qu’entre la petite sorcière qui apprend la magie pour combattre un Darach et un vampire qui ne sert à rien à part geindre que je lui sers de poupée d’entraînement, y’a pas photo. « Sérieusement !! Me jeter !! Oh aller boude pas Kiki, je te manquerai trop si j’étais plus là. Puis je suis bien plus utile que toi dans la traque d’Emrys !! Alors la personne à jeter ici c’est certainement pas moi !! Et puis moi je règle mes problèmes toute seule, je ne vais pas courir dans les jupes de mon papa vampire. Sans vouloir t’offenser Papy. »



roller coaster

_________________

Effy Hale
CALL 911 NOOOW
No one broke my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian M. Lecter

Admin
avatar

▲ Date d'inscription : 04/04/2016
▲ Messages : 22

MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   Jeu 13 Oct - 0:54

× Don't be so childish... ×
Pourquoi ne pouvaient-ils pas se prendre la tête seuls, dans leur coin, en silence ? Pourquoi m’en faire part ? Je m’en foutais royalement de qui avait cherché l’autre… Des gamins… bien loin de l’âge, mais des gamins quand même. Mon exaspération ne manquait pas, les enfantillages de Killian, j’en avais l’habitude, depuis les siècles qu’on se côtoie, mais jamais je n’avais vraiment eu à les endurer. Avec l’arrivée d’Effy, c’était une toute autre affaire… Je l’avais cherché, peut-être, j’aurai dû gérer autrement, où alors les séparer comme deux véritables gamins, plus souvent. Mais loin d’être paternel, je me l’étais joué absent, encore une fois.
La question braillé par mon vieil ami me fit regretter d’avoir émis à voix haute mes doutes. Fort heureusement, il n’alla pas chercher plus loin, un point en plus pour Killian donc. Et oui, malheureusement, avec deux enfants face à soi, il faut bien revenir aux manières enfantines qui vont avec. Les paris sont lancés, lequel parviendra à m’avoir de son côté… Autant trouvé un peu de distraction dans cette exaspération d’un dépitant fou. Jetant tout de même un regard réprobateur à Effy qui se permettait une remarque supplémentaire à l’adresse de ‘Kiki’. Remarque inutile et puérile ayant pour seul et unique but de pousser un peu plus à bout celui qui l’était déjà suffisamment ainsi. Bizarrement le verre que je lui avais proposé ne semblait en rien l’apaiser, pauvre lui, si facilement retourné par une si petite et jeune demoiselle.
Aucun sort d’utilisé. Aucun. Je soupirais, ne prenant même pas la peine d’écouter la justification de ma descendante sur le pourquoi du comment elle s’était passée d’une occasion d’user de ses pouvoirs. Ça ne m’intéressait pas. Je ne relevais même plus ce sobriquet ridicule à souhait qu’elle usait à mon égard et qui avait l’art de me faire soupirer de plus belle. J’avais de moins en moins d’intérêt dans cette conversation qui en soit n’avait pas de réel but vu que je restais persuadé qu’aucun des deux n’accepterais d’avouer ses torts, qu’aucun n’accepterait de passer à autre chose et que, comme toujours, on reviendrait au même point de leur relation, à savoir, attendre que l’un des deux fasse une crasse à l’autre pour relancer le débat interminable de leur mésentente. « Ridicule… » Soupirais-je simplement, finissant d’une gorgée mon verre, faisant claquer mon ongle contre le cristal pour qu’il soit de nouveau rempli par une bestiole humaine prévue et dressée à cet effet.  
Les gamineries n’en finissaient pas, comme prévu. Chacun crachant son venin à sa guise. Me permettant juste de lancer avec un sourire en coin en tournant de nouveau mon regard vers Killian un : « C’est toi qui l’as dit, viens pas t’en plaindre. » suite à sa remarque sur mes compliments peu utiles et manquant cruellement de sincérité. Puis je haussais des épaules à ce qu’il ajouta : « Je ne la dresse pas, je l’entraîne à user de ses pouvoirs, nuance. » Ce qui n’était pas faux, je n’avais rien à faire du comportement d’Effy, de sa manière d’être, de faire, de parler, d’interagir ou que sais-je, tout ce qui m’importait était sa magie et rien d’autre, ses capacités qu’elle développait par manque et contrainte de pouvoir user de ma propre magie. D’ailleurs, entendre parler d’Emrys me fit contracter la mâchoire et c’est avec un sourire froid que je demandais alors : « Emrys… » Ce n’était pas un jeu. Il ne l’était pas. J’attendais depuis si longtemps. Nous attendions depuis tant de siècles… « Et où est-il ? » Haussant des sourcils, rêvant de retrouver ce traître qui avait usé de mon désir de pouvoir, de ma soif avide de connaissance pour m’ôter ce que j’avais de plus précieux. Mes pouvoirs. Et ma jumelle. Je descendais mon verre d’une traite pour passer la frustration qui m’avait gagné lorsque le Darach avait été mentionné, posant mon verre froidement sur la table pour qu’il soit rempli de nouveau, me moquant parfaitement de la pâleur terrible qui prenait possession du teint de cette humaine de compagnie qui nous servait depuis un moment déjà.
J’inspirais longuement avant d’appuyer mes coudes sur mes genoux et de les contempler à tour de rôle : « Personne n’est à jeter ici. Nous avons tout autant besoin de l’un comme de l’autre. » Ce n’était pas faux, une sorcière à nos côtés été nécessaire, qu’elle soit ma descendante était un aléa appréciable du hasard. Quant à Killian. Il était mon seul et unique ami, alors il était hors de question qu’il ne soit plus de la partie. « Et si vous n’êtes pas contents, c’est très simple, la sortie est par là. » Ajoutais-je en montrant la porte d’un signe de tête nonchalant en attrapant le verre que l’humaine me tendait d’une main tremblante, la renvoyant sans même un regard avant de m’affaisser à nouveau contre le dossier de cuir sombre. « Rien ne vous retient, vivez votre vie, si ça vous permet d’arrêter de nous noyer sous votre bêtise et vos gémissements gamins. » Agrémentant cette remarque d’un roulement des yeux prévu pour marquer la fatigue que cela pouvait occasionner. Je n’étais pas le seul à m’en plaindre. Kaïn, bien sûr, les sœurs McQuillan parfois. Marth… Que très rarement. Lorsque ça interrompait ses plans, là il n’aimait pas, sinon, il arrivait qu’ils le distraient. Parfois. Reprenant un regard plus sérieux, je finis enfin ma phrase : « Tant que vous êtes présents lorsqu’il faudra affronter Emrys, que vous n’oubliez par le but unique de cette confrérie, alors vous êtes libres de faire comme bon vous semble. »
Ce n’était pas faux, vivre en communauté n’était en rien quelque chose que j’appréciais. Très loin de là. Je ne le subissais que dans le but de vaincre Emrys avec eux, de retrouver mes pouvoirs et avoir enfin la possibilité de vivre ma vie d’hybride de mon côté. Kaïn, Aaliyah, Edenia et cet inutile d’Artagnan seraient alors de l’histoire ancienne, un chapitre que j’aurais enfin tourné. Killian était différent, il est le seul que j’ai transformé, cela veut tout dire. Quant à Effy, elle reste ma descendante, mais je la laisserai vivre sa mortalité à sa guise. Je pris une gorgée avant d’ajouter : «  Donc essayez de vous entendre jusque-là ou alors faites en sorte de plus vous croisez. Ou mieux, faites en sorte qu’on obtienne ce qui est désiré d’Emrys au plus vite, qu’on s’en débarrasse enfin et alors, vous n’aurez même plus à vous côtoyer. » J’eus un sourire avant de finir : « ça a de quoi vous motiver non ? »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
My Story, My Rules
My Puppets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't be so childish. [Bastian, Killian & Effy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hé, bébé ! | PV Juliet & Killian
» La bêtise insiste toujours. [PV Roxane et Killian]
» Are you ready for this ? ▬ Killian
» "C'est moi qu'ils ont étendu sous cette froide pierre" [PV Killian]
» Effy(Serp)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Falls  :: Beacon Hills :: Habitations :: Maisons et manoirs :: Manoir Kain-
Sauter vers: